Forum du clan Athéna
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 sur la route de l'entrainement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Endylion
Protecteur d'Athena
Protecteur d'Athena
avatar

Nombre de messages : 882
Age : 27
Localisation : logiquement, devant l'écran :O
Date d'inscription : 06/04/2006

fiche
Niveau du chevalier: 4
Legion: Pas de légion

MessageSujet: sur la route de l'entrainement   Ven 28 Avr - 14:00

Voie Sacrée Arrow En route pour l'entrainement Arrow

Après une longue route, j'arrivais enfin au Cap Sounion . Je me rendis compte qu'il y avait quelques chevaliers que je connaissais, et aussi, je fus surpris de tomber sur le marina qui m'avait fait prendre conscience de ma faiblesse, Bebou.

Je fis quelques pas vers lui afin de lui parler, je pensais même lui demander un petit duel pour ma vengence personnel, mais je m'aperçu qu'il était en plein duel face à un servant d'Athéna.

Je dus oublier ma vengeance car quelques instants plus tard, ils n'étaient plus là. Mais je n'eu pas le temps de me plaindre ou de faire quoi que se soit que déjà un marina était venu à ma rencontre.
Voyant qu'il ne disait pas un mot, j'engagea la conversation:

-Bonjour à toi brave servant de Poséidon, que me vaut ta venu auprès de moi ?

-Bonjour Athénien, j'entends dire par ci par là que tu es ici pour ton entraînement, que tu veux devenir puissant, courageux, afin de servir au mieux ta divinitée.
je suis dans le même cas que toi, je veux devenir fort, et aider au mieux Poséidon dans sa quête.

-Si je comprends bien, tu veux m'affronter n'est ce pas ?

-Oui, je suis devant toi pour te proposer un duel qui ne pourrais t'être que bénéfique.

-Très bien je l'accepte, mais je te préviens, je veux me surpasser, et je ne te ferais aucun cadeaux, je serais sans pitié et frapperais de toutes mes forces.

-J'en prends le risque, et j'en ferais de même.

-Très bien dans ce cas, que le meilleur gagne!!!

et c'est ainsi que débutât mon entraînement, je ne savais pas combien de combats ni de défaites ou victoires j'allais endurer, mais je savais que le chemin serait long, et j'étais prêts à cela, pour ma déesse!
Revenir en haut Aller en bas
Endylion
Protecteur d'Athena
Protecteur d'Athena
avatar

Nombre de messages : 882
Age : 27
Localisation : logiquement, devant l'écran :O
Date d'inscription : 06/04/2006

fiche
Niveau du chevalier: 4
Legion: Pas de légion

MessageSujet: Re: sur la route de l'entrainement   Sam 29 Avr - 0:11

Voilà que le combat lancé, après quelques minute d'hésitation et d'observation, mon adversaire s'élança vers moi et tenta de me lancer des attaques, non pas avec son cosmos mais avec ses poings, il était trop inexpérimenté pour utiliser la force cosmique, tout comme moi d'ailleurs qui préfère utiliser ma force physique pour le moment.

Il lança donc le premier assaut, et ne parvint qu'a endommager légèrement mon armure, je réussis à esquiver ses deux ou trois assauts suivants sans trop de peine, puis je me lança à mon tour.

Il réussit à absorber mon attaque et à contre attaquer immédiatement, par chance mon armure prit tous les dégâts et laissa mon corps intact.
Je ne m'arrêta point là!
Je repartis aussi vite que possible dans sa direction et lança de toutes mes force cette attaque...
Je parvint à le blesser, mais ce n'étais pas suffisant, son armure était presque détruite, mais il tenait encore debout.

Après un moment d'hésitation, je me redressa et lui dis:

-Tu n'a endommagé qu'une partie de mon armure, et je suis encore en pleine forme, mais pour toi c'est différent, tu tiens à peine debout et ton armure n'en est pas moins en miette, ou presque, ne préfères-tu pas arrêter là ?

-Non, je sais que je suis mal en point, que je vais perdre, mais par Poséidon, veux-tu bien me laisser la dignité de perdre la tête haute, je ne te demanderais rien de plus que de finir ce combat en me laissant me battre!

-Très bien marinas, si tel est ton choix, je le respect, c'est tout à ton honneur que de vouloir une fin digne.
Aussi je te propose de finir ce combat sur une seule attaque, mettons y toute nos forces!

-D'accord, cette dernière attaque sera la dernière pour l'un de nous deux.

Et c'est sur ces dernières paroles que nous nous élancèrent, tous les deux, en même temps, nous nous percutèrent.
Nous furent chacun projetés en arrière par la force de l'autre.
Après un moment, je revins à moi, et me rendis compte que je n'avais aucune blessure grave, si ce n'est une armure en miette.
Je me leva et me mis à chercher du regard mon adversaire...
Là, étalé sur le sol prêts d'un chêne, le marina, sans armure, pleins de sang, je me rapprocha de lui, et me rendis compte que j'avais gagné le combat, j'en étais heureux, moi qui attendais tant de cette confrontation.

"je suis sur la bonne voix, il faut que je m'accroche et que je persévère, mais aussi que je me repose et que j'aille faire réparer mon armure."
pensais-je

Après m'être occupé de la dépouille de mon adversaire, je repris la route afin de trouver une armurerie et de continuer mon entraînement.
Revenir en haut Aller en bas
Endylion
Protecteur d'Athena
Protecteur d'Athena
avatar

Nombre de messages : 882
Age : 27
Localisation : logiquement, devant l'écran :O
Date d'inscription : 06/04/2006

fiche
Niveau du chevalier: 4
Legion: Pas de légion

MessageSujet: Re: sur la route de l'entrainement   Sam 29 Avr - 12:22

Je dû aller trouver une armurerie pour mon armure.
j'arriva devant celle du Cap sounion...

-Bonjours Taneur, pourriez-vous me remettre en état cette armure, si possible, au plus vite.

-Bonjour étranger, je peux te la réparer en 1h si tu as ce temps à m'accorder ?!

-Très bien, une heure sera suffisante et qui plus est n'empiettera pas sur ce que je veux faire.
Je vais aller faire un petit tour en attendant.


Sur ce, je me retourna et regarda où je pouvais aller patienter.
Je regretta tout de même de ne pas être à Athènes, car j'aurais pu aller dans ses magnifique jardin, ou j'auirais pu aller me purifier aux thermes, mais bon, rien ne sers d'y penser, je n'y suis point.
J'apperçu plus loin une taverne, je m'y dirigea et y entra.

L'embiance était bon enfant, des marinas chantaient et des chevaliers se saoulaient, il y avait une petite bagarre entre un ange et u marinas, l'ange aurait d'après ce qu'on racontait, renversé le verre de l'autre.

Je pris une chaise et m'installa à une table un peu éloigné des autres.

-Serveur!?

-Salutation, que voulez-vous ?

-Salutation à vous, je voudrais une amphore de votre meilleur vin, s'il vous plait.

-Je reviens.

En attendant le serveur, je repenssais à ce combat, il était tout de même brave ce Marinas, mais il fallait que je fasse abstraction de tout ceci.

"il faut que je devienne fort!!!!"pensais-je à chaque instents

Le serveur revenait avec ma bouteille à la main.

-Tenez chevalier.

-Merci bien.

Je pris l'amphore, donna l'argent au serveur, en lui laissnt deux ou trois piece comme "pour boire", et repartis dehors.

J'alla m'appuyer contre un arbre pour finir de me reposer et de boire...

Après quelques instants, je retourna à l'armurerie, mon armure était prêt, flambant neuve.
Je payea le taneur et m'en alla...
Quand soudain, je tomba nez à nez sur Bebou, le marina que je recherchais pour ma revanche, je m'empressa d'aller lui parler.

-Bebou!Bebou! criai-je

il se retourna.

-Oui, que veux-tu jeune chevalier?

-Je suis Endylion, tu m'avais térassé lors d'un duel, t'en souviens-tu ?, tu m'avais laissé la vie sauve, et je t'avais juré de te retrouver.
Et bien me voici, je suis là, et prêt à prendre ma revanche, je ne te laisserais pas partir.
Cette fois-si, je te vaincrais!


-Oui, je m'en souviens, et bien, tu es mal tombé l'ami, j'aurais bien voulu te donner la revanche que tu recherche, mais je dois partir en voyage, je te jure de te retrouver dès mon retour pour te combattre.

-Très bien, je compredns, je te laisse donc partir, avec une goutte d'amertume, mais je me souviendrais de ta promesse.

-Souviens-t'en et je la tiendrais, par Poséidon!

Sur ces paroles, le marinas s'en retourna et pris la route.
Je n'avais pas le morale, quand tout à coup, un spectre d'Hades apparu devant moi et me provoqua en duel, je n'eu pas le temp de dire quoi que se soit qu'il s'élança vers moi, je l'esquiva avec aisance et contrattaqua avec légereté.
Il en tomba à terre, il se releva et constata les dégats, une prtie de son armure était arraché, et il était blessé au bras droit.
Il me regardit et me dit:

-Je suis un serviteur d'Hades, je suis nouveau, je dispuite mon premier combat avec toi!
Je n'ai pas peur de toi, et me battrais jusqu'au bout!


je le regardis dans les yeux, et tout en lui lançant un regard froid et perçant, je lui lança:

-Je suis Endylion, fils de Pyrhatles, digne serviteur d'Athéna, je suis ici pour m'entrainer et devenir plus fort, donc pour ton premier combat, tu es mal tombé car je ne te ferasi aucun cadeaux et je te tuerais!

Un instent, je lu la terreur dans ses yeux, puis il me dit:

-Très bien, je n'ai pas peur, tiens prends toi ça!

Il s'élança et esseya de me donner un coup de poiingt en pleine tête mais je l'esquiva.
Il esseya de me porter un coup avec son cosmos, mais le malheureux a fallit s'exploser lui même, je me rendis compte qu'il n'avait vraiement aucune expérience du combat.

-Et c'est partie pour ton premier combat spectre, mais ne crois pas que tu vas t'en tirer vivants!!!

Sur ce, le combat continua.
Revenir en haut Aller en bas
Endylion
Protecteur d'Athena
Protecteur d'Athena
avatar

Nombre de messages : 882
Age : 27
Localisation : logiquement, devant l'écran :O
Date d'inscription : 06/04/2006

fiche
Niveau du chevalier: 4
Legion: Pas de légion

MessageSujet: Re: sur la route de l'entrainement   Lun 1 Mai - 14:57

Le combat durrait déjà depuis quelques heures, nous nous observions, je ne l'attaquais pas, c'est lui qui prenait les devants en se lançant corp et âmes sur moi, je ne faisais que l'esquiver.
Mon but n'était pas de le battre coûte que coûte mais avant tout d'observer si les spectres, fidèles servants d'Hades utilisaient d'autres techniques que les autres. En plus, il était d'un si bas niveau qu'il m'était facile d'esquiver ces coups.

Au boût d'un moment, je m'en lassais, et lui ai donc dis les dernieres parole qu'il entendrais de ma part:

-Tu es un vraie novice dans les combats jeune spectre, tu as trop de fougue, tu ne te concentre poas, et fais n'importe quoi, tu ne mérite pas que je te tue.

Sur ce, je lui sauta dessus et lui lanca des dizaine de coups de poingt, et il tomba inconscient sur le sol, je regarda si il était mort, mais il avait juste perdu conscience.

Je me releva et partie vers la porte sacrée afin de quitter le Cap Sounion, lieu où je suis que trop resté.
En allant vers la porte, je vu un Marinas, se tenat devant elle, il avait fiers allure, je m'approcha de lui, puis il me dit:

-Dit moi chevalier que fais-tu sur nos terres ? Y cherches-tu gloire et conquetes ou bien encore voudraix tu de l'action ?

je luis répondis:

-Non, je ne suis pas ici seulement pour la gloire, encore moins pour conquérir vos tereres, je suis ici dans le but de m'entrainner, de progresser en combattant les ennemis d'Athéna!

-Alors chevalier que veux-tu ?

-Je viens de te le dire, je veux progresser, mais je quitte le Cap Sounion, j'ai déjà passé trop de temps ici, maintenant, je vais continuer ma route, je ne sais pas où.
Mais mon coeur me guidera.
Mais, je ne m'en rends compte que maintenant, ton allure, ta façon de parler, ta voix, tous ceci m'est étrangement Famillier!
Ne serais-tu pas Taran ?, l'homme, le marina, qui m'avait secourru quand j'avais 11ans ?
Ne serais-tu pas l'homme qui vaincu ses 12brigands qui essayaient de me voler ?


*je n'en croyais pas mes yeux, j'en était persuadé, c'est lui, c'est lui, l'homme que je chechais tant, mais je pensais pas le revoir un jour!*
Revenir en haut Aller en bas
Endylion
Protecteur d'Athena
Protecteur d'Athena
avatar

Nombre de messages : 882
Age : 27
Localisation : logiquement, devant l'écran :O
Date d'inscription : 06/04/2006

fiche
Niveau du chevalier: 4
Legion: Pas de légion

MessageSujet: Re: sur la route de l'entrainement   Dim 21 Mai - 15:26

Taran eut un choc oui ce chevalier avec quelques années de moins il ressemblerait trait pour trait au jeune homme qu'il avait sauvé de ces lâches sans foi ni loi.
Il avait secouru un jeune garçon d'une bande de vauriens qui s'en prenaient depuis quelques temps a tout les voyageurs qui cheminaient sur la route, le combat avait été sanglant et ils étaient tous morts.

"Oui, oui je me souviens de toi un jeune homme attaquer par des brigands je les avait tués, ils le méritaient.
Tu as bien grandit, en force physique comme en esprit. Tu es maintenant un guerrier fort et je vois que tu as trouvé ta voix en suivant la déesse de la guerre Athéna.
Comme je suis heureux de te revoir ! Comme tu le vois je suis encore en vie malgré les combats que j'ai du mené et je vais bientôt repartir en mission Viens avec moi nous discuteront de cela en route.
J'ai hâte d'entendre ce que tu as a me dire chevalier Endylion, tu as du avoir une vie assez mouvementée depuis le jour de notre dernière rencontre."



-Je suis si heureux d'être tombé sur toi, j'ai tant espéré te revoir un jour.
et oui, comme tu le vois, je sers Athéna maintenant, il s'est passé énormément de chose depuis notre rencontre, il y a de ça 7ans.
J'ai tellement de chose à te raconter.

Taran et Endylion étaient en route pour le Cap Tenare.

-Après notre rencontre, je voulais à tous prix devenir aussi fort que toi pour aider les personnes en danger. Mes parents adoptifs avaient peur que je me blesse, mais je m'entraînais durement, enfin, à l'âge que j'avais, je ne faisais qu'améliorer mes capacités physique. Je devenais de plus en plus fort, et j'étais comblé de bonheur avec ma petite famille, jusqu'au jour où un drame se passa dans le petit village non loin de chez moi. Mes parents étaient au village pour acheter de la nourriture, quand un des plus fort et fidèle servant d'Hadès arriva au village et tua tous le monde, il n'eu aucun survivant.
M'inquiétant pour mes parents, j'alla voir ce qu'il se passait, et quand je suis arrivé, il n'y avait que mort et désolation dans ce lieu. Je trouva le corps de ma mère puis un peu plus loin celui de mon père.
J'avais 16ans. Je pris leur corps, et commença à les enterrer. Un homme d'une trentaine d'années arriva, il était là, près de moi, et sans prononcer une seule parole, commença à m'aider de finir d'enterrer mes parents.
Après, il resta avec moi, je l'emmena chez moi et nous avons parlé toute la nuit, j'étais encore en état de choc, mais lui essayait de me rassurer, il m'expliqua qu'il était chevalier d'Athéna.
Je me leva, et le supplia de bien vouloir m'entraîner, il accepta et je passa 6 mois avec lui, au cour desquels il m’enseigna tout son savoir.
Une foie mon entraînement achevé, je laissa l’homme à ma maison, et je partis pour Athènes où j’avais l’espoir d’être accepté dans l’armé de ma déesse. Je fus accepté à ses services, et j’en étais fiers !
Je ne t’ai pas raconté comment j’avais choisi Athéna ?

-Non, tu ne me l’a toujours pas conté.

-Et bien, mes parents vénéraient cette déesse, je fus donc conditionné depuis l’enfance pour la vénérer. Puis l’homme qui m’avait entraîné était un ancien chevalier.

Je me rendis compte à la fin de mon récits, que je ne savais pas pourquoi on allait au Cap Tenare ensemble.

-Dis-moi Taran, qu’attends-tu de moi au Cap Tenare ?

Taran ne répondit pas tout de suite a la question réfléchissant lui même pourquoi lui même devait y aller.

" J'ai ... comment dire ... un compte a réglé avec un homme vivant au cap Tenare. je voulais m'y rendre de puis longtemps mais j'en ai rarement eut l'occasion pour diverses raisons."

Taran paraissait perdu dans ses pensées naviguant dans les souvenirs d'un passé qu'il avait longtemps chercher a effacé, trop marquant pour qu'il veuille bien se rappeler volontairement

"Mais j'ai aussi une mission a remplir pour mon dieu et mes frères ais ça tu n'a pas a t'en mêler ... pour le moment ...sache que tu pourras peut être venger ta famille en m'aidant dans ce voyage, et de ce fait j'espère que tu voudras bien m'aider dans ma tache .
...du moins jusqu'a un certain niveau.
Ajouta-t-il avec un sourire tout en réajustant les protections en cuir qui lui recouvrait les bras.
"

Leurs voyage ne fut presque pas mouvementé aucuns incidents ni danger ne les menaçaient et du fait de leur entraînement ils ne craignaient pas de parcourir seuls les chemins.
Ils parlèrent de tout et de rien Taran profitant du voyage pour apprendre quelques derniers petits tour qui donnerai un avantage a son ami si récemment retrouvé.

Jusqu'au détour d'un chemin ils entendirent la mer et virent le cap Tenare dans toute son étrange splendeur ...

Arrivés au Cap Tenare, nous fûmes séparés après trois jours de combat, et je ne le revis plus.

*j’espère qu’il va bien* pensais-je

Enfin, j’avais d’autres chose à faire que m’occuper de Taran, surtout que je ne me faisais pas de soucis pour un guerrier aussi brave que lui.
Je continua donc mon exploration du Cap Tenare, et combattis pas mal de spectres, tout d’abord Da Real Rafus puis Mathias puis un certain Natsuki, contre qui je ne pus gagner, je ne sais pas comment, mais lors de nos deux combats, il me prit à chaque fois par surprise, et la première, je n’avais pas d’armure et j’étais épuisé.

Puis un matin j’en eu marre de rester au Cap Tenare, et je décida de partir pour le Nekyomanteion, là-bas, je me battis contre un certain Thélémnar contre qui je remporta une grande victoire, puis un certain Damoclès, avec qui j’eu un combat passionnant.
Mais vous connaissez le Nekyo, c’est un endroit fort peu accueillant et je ne m’y sentais pas très bien, c’est pourquoi je suis parti pour l’Olympie, ville où vivent les serviteur de Zeus.

Là-bas, je me fis attaquer par un ange dénommé Geri, la première fois, je n’avais plus d’armure et sortais tout juste de combat, j’aurais pus perdre à tous moments, mais par la grâce d’Athéna, je réussis à remporter ce combat en laissant chaos mon ennemis, puis, deux ou trois jours après, je m’étais reposé et avais fais réparer mon armures, quand sur le chemin du retour vers Athènes, à la sortie d’Olympie, je fus attaqué de nouveau par ce Geri, il se démena comme un vraie guerrier, mais malheureusement pour lui, j’étais en pleine forme, et j’avais une armure neuve, de plus, il était déstabilisé et aveuglé par sa colère et sa soif de vengeance, le combat fut rude et dure à mener, mais je réussis à le mener à bien, à la fin, alors qu’il était assis, appuyé contre un arbre, je le regarda et lui dis :

-Ne cherche plus à me retrouver, tant que ta haine d’avoir étais vaincus sera présente en toi !

-Pourquoi ?

-Parce que tant que tu l’aura en toi, tu ne réussira pas à me vaincre, de plus, tu est un novice, c’était ton premier combat, hors pour ma part, je parcours la Grèce depuis bientôt deux mois afin de progresser, et je me suis battus contre des adversaire qui n’auraient eu besoin que d’une seule attaque pour te terrasser, tu n’es donc pas encore à la hauteur d’espérer de me battre !

-Très bien, mais sois en sure, je te retrouverais, et réussirais à te battre !

Après cette interaction, je repris ma route et ne le revis plus jamais.

Je revins à Athènes, je dus comme la première fois passer par la voix sacrée ( ce qui me rappela bien des souvenirs ), je regarda si la voix était libre, mais je fus surpris de voir que personne n’était là, enfin je pus parcourir la voix facilement et me rendis compte de ce qui causé ce manque de personne.
En effet, en arrivant à Athènes, je me rendis compte que beaucoup d’ennemis d’Athéna étais ici, et que mes compagnons luttaient sur la ligne de défense.

*il est certain que beaucoup de combats ont eu lieu ici durant mon absence* pensais-je

Enfin, à peine arrivé, je vue quelques un de mes compagnons d’armes, cela faisais un moment que je n’étais pas venu ici.

*Que c’est bon d’être chez soit* pensais-je

J’étais perdu dans mes pensées quand tu à coup, j’aperçue trois chevaliers d’Athéna essayant de terrasser un ange, je crus entendre le nom Moloss, et c’est vraie qu’il était grand et doté d’une puissance remarquable.
En un instant, une pensée traversa mon esprit.

*Ce doit être l’épreuve finale, ce guerrier, cet ange a était mit sur ma route par ma déesse afin de montrer mon niveau, afin que je sache si je suis prêts à servir et à défendre convenablement ma déesse !*

Au même moment, il réussit à envoyer en l’air les trois chevaliers, et il prit la fuite, sans me poser une seule question, je cria

-Attrapez-le !

Mais personne ne répondit, en regardant bien autour de moi, je vu qu’à peu près tout le monde combattait.
Je me mis donc à courir après ce certain Moloss, sans savoir réellement où cela allait me mener, je ne le rattrapa qu’une bonne demi-heure après, à l’entrée d’Olympie, là, je lui sauta dessus et le mis à terre, il se releva, t je me sentis tout à coup petit face à une telle montagne de muscle, enfin je pris mon courage à deux mains et lui dis :

-Je n’ai pas peur de toi, je suis un serviteur d’Athéna, et je suis prêts à me battre jusqu’à la mort, depuis le moment où je t’ai vu à Athènes, je savais que je devais t’affronter, et réussir à te terrasser !

-Tu es brave jeune chevalier, mais tu n’es pas assé fort pour réussir à me bat…

Sans lui laisser le temps de finir sa phrase, je lui lança un coup de pieds avec ma jambe droite en pleine tête, sous le choc, il en perdit trois dents et en tomba.
Il se releva, cracha ses trois dents et pas mal de sang, puis me dit :

-Tu n’es pas comme les trois incapables que je viens d’affronter, ton âme est pure de tous pêchers et tu te bat réellement au risque de ta vie pour ta déesse, tu es digne de m’affronter, pardonne-moi de t’avoir jugé trop vite tout à leur, je te fais la promesse de me battre à pleine puissance et sans retenir mes coups, battons-nous pour nos dieux !

-Très bien, mais ne compte pas gagner, même si je dois en mourir, je te vaincrais ! Et je te prirais de ne plus jamais traiter un seul chevalier d'incapable !

Et sur cette dernière parole, je me déchaîna sur lui, tout d’abord avec mes poings, je ne voyais plus que lui, j’avais fais abstraction du reste, chacun de mes poings l’atteignit, soit dans le torse, soit en pleine tête, puis il réussit à me bloquer les deux poings.
Le voyant se préparer pour me donner un coup de tête, je me repris et lui sauta à pies joints en pleine face, il me lâcha les mains et tomba sur le dos.
Là je saisis l’occasion pour lui sauter dessus, mais il m’attrapa au coup et me projeta contre un arbre, je fus sonné, mais je réussis à me relever à temps afin d’esquiver un d ses poings ravageurs.

-Tu es tenace toi ! me lança t’il

-Je te l’ai déjà dis, je ne perdrais pas ce combat !

Et là, je continu à me déchaîner sur lui, si bien qu’au bout de sept heures de combat acharné, nous nous éloignâmes l’un de l’autre.

-Moloss, ceci sera notre dernière attaque après celle-là, l’un de nous deux périra !

-oui, je pense aussi !

Nous nous élancèrent en même temps, j’eu un légers avantage, que je ne découvris qu’à l’instant, étant plus petit et donc plus légers que lui, j’avais l’avantage de la rapidité, alors je pris de suite l’initiative de me lancer vers la droite, aussitôt il fit de même, mais j’eu le temps de repartir à gauche et lui prit de vitesse, ne put que voir mon pieds arriver dans sa tête.
Et voilà, j’étais à genoux, épuisé de ce long combat, mon ennemis Moloss était lui étalé de tout son long sur le sol, il saignait énormément de la tempe, je n’eu pas la force de vérifier si il était mort, je me traîna vers un buisson et m’y installa pour la nuit.
Le lendemain matin, il n’était plus là.

*Soit il a vite repris ses forces, soit des anges l’ont ramer en Olympie afin de le soigner, enfin, j'ai gagné, je me sens fin prêts à servir ma déese !*

Je me leva avec bien du mal, et repris la route d’Athènes.
Je retraversa la voix sacrée avec plus de mal que la fois d’avant, étant fatigué de mon combat de la veille.
Arrivé à Athènes, je fus réparer mon armure, et partie me reposer.


Arrow fin de l'entrainement, commencement d'une nouvelle vie
Arrow bientôt la purification aux thermes avant le tournoi
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: sur la route de l'entrainement   

Revenir en haut Aller en bas
 
sur la route de l'entrainement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cormac McCarthy, La route
» FORSTER sans Ivory: A Passage to India (La Route des Indes)
» [News] Barres anti-roulis pour une meilleure tenue de route
» [diorama] Garage CITROËN de la route de Colmar
» Jack Kerouac - Sur la route et autres écrits

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GodWarriors - Le Sanctuaire d'Athéna :: Le sanctuaire d'Athéna [RP] :: Hors des enceintes - Lieux divers-
Sauter vers: