Forum du clan Athéna
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Spartacus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
spartacus
Chevalier d'Athéna
Chevalier d'Athéna
avatar

Nombre de messages : 643
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Spartacus   Mar 11 Oct - 21:22

Le combat faisait rage. Spartacus esquiva une attaque physique et simultanément, il envoya une attaque cosmique qui toucha son adversaire. Celui-ci fût projeté au sol, mais il était coriace. Il se releva et concentra son énergie. Spartacus se mit en position pour contrer cette nouvelle attaque, mais plus rien ….
Spartacus sursauta. Il venait de se réveiller. Une fois de plus, il avait fait ce rêve.

*Que voulait-il dire ? Etait-ce un rêve prémonitoire ou un flash d’une vie antérieure ?*
Spartacus n’y comprenait rien, il avait maintenant 9 ans et depuis l’âge de 4 ans, il faisait ce rêve.

Spartacus etait né près de Thessalonique. Son père était cordonnier, il fabriquait et réparait des sandales. Sa mère quant à elle s’occupait de la maison et de ses 4 enfants. Spartacus était l’aîné. Son enfance était heureuse. Il passait son temps à jouer sur l’agora et à regarder son père travailler.

Le père de Spartacus : « regarde Spartacus et goûte à la saveur du travail bien fait ».

Spartacus était un enfant calme. Il portait un intérêt tout particulier pour les sciences. Sa curiosité n’avait pas de limite. Il n’était jamais rassasié d’apprendre. Il passait des heures à essayer de comprendre en vain divers phénomènes naturels qui se produisaient devant lui.
*Pourquoi le vent souffle t-il, pourquoi la pluie tombe t-elle, pourquoi ….*.
Bref, il possédait une soif immense de connaissances. Outre les sciences, Spartacus adorait regarder les combats de lutte dans les arènes. Avec ses amis, ils organisaient de petits tournois et sans être un champion le jeune Spartacus ne se débrouillait pas trop mal.

Jusqu’à ce jour, il n’avait jamais osé parler de ses rêves à ses parents. Il avait peur d’être la risée de tous. Ces rêves qui devenaient de plus en plus intenses et réels. Il se réveillait en sueur, les yeux hagards et il lui fallait au moins 5 minutes pour recouvrer la réalité des choses après son réveil.
Cette fois, s’en était trop. Spartacus prit son courage à deux mains et raconta tout à son père. Curieusement, celui-ci n’eut pas l’air surpris.

Le père de Spartacus : « Spartacus, ces rêves, je les ai faits étant enfant et ton grand père les faisaient aussi. J’aurais du à l’époque écouter mon père et partir dans la montagne pour interroger le vieil ermite sur ces rêves. Mais comme lui, j’ai pris peur et je n’ai pas voulu quitter mes parents. Ne fait pas la même erreur que moi, suit ton destin. Je t’accompagnerai dans la montagne si tu le souhaites à la recherche de ce vieil homme dont je ne sais s’il est toujours vivant ».

Après plusieurs semaines de réflexion, Spartacus se décida.
*De toute façon, mon père vient avec moi et il n’y a rien de mal à aller voir un vieil ermite qui vraisemblablement est mort depuis* pensa t-il

Quelques jours plus tard, Spartacus et son père se mirent en route en direction de la montagne. Ils n’avaient pour se diriger qu’une simple direction à suivre : marcher plein Nord. La route était longue et difficile. A l’approche des montagnes, il faisait de plus en plus frais et les sentiers s’escarpaient et se rétrécissaient à vue d’œil. Ils se nourrissaient de quelques petits rongeurs et de baies. Après quinze jours de marche et alors que leur moral commençait sérieusement à baisser, ils découvrirent une grotte. Ils y entrèrent pour s’y réfugier, se reposer et reprendre quelques forces. Ils étaient sur le point de faire marche arrière quand un vieil homme drapé d’une tunique s’adressa à eux.
Le vieil homme : « Que faites vous là ? Vous seriez vous égaré ? »
« Non » répliqua, le père de Spartacus, « nous sommes à la recherche d’un ermite »
Le vieil homme « Et que lui voulez vous à cet ermite »

Le père de Spartacus « Des explications : Mon fils, comme moi étant jeune, fait des rêves où il se voit faire un combat où les combattants se donnent des coups d’une force impressionnante. Mon père m’avait dit de rechercher un ermite et que celui-ci m’expliquerait la signification de ce rêve. Mais j’étais jeune, j’ai eu peur et j’ai préféré rester dans ma famille. Je l’ai toujours regretté et je ne veux pas que mon fils fasse la même erreur »

Le vieil homme : « sage décision. Tu viens de trouver l’homme que tu cherchais. Je t’ai longtemps attendu, mais tu n’es pas venu. Pour toi, il est trop tard. En revanche, pour ton fils il est encore temps. Mais il doit rester avec moi. Je ne peux t’en dire plus »
Spartacus : « Non père je ne veux pas rester avec lui, je veux rentrer à la maison ».
Le vieil homme : « Assis toi Spartacus, croise tes jambes et fait le vide dans ta tête »

Après quelques hésitations, Spartacus s’exécuta et le vieil homme mit sa main sur sa tête. Spartacus ressentit un étrange sentiment. Il se sentait comme porté par l’air. Un sentiment de bien être se dégager en lui. Ses peurs s’évanouissaient. Bien que n’ayant duré que quelques minutes, Spartacus eu l’impression que cet événement avait duré des heures. Son visage avait changé et ses craintes dissipées.
Spartacus : « Part père, j’ai une mission à accomplir. Je ne sais pas laquelle encore. Mais je sais que c’est important »
Le père de Spartacus repartit en direction de sa maison et le jeune Spartacus débuta son entraînement. Il dura 4 années jusqu’à l’âge de ses 13 ans. Les 2 premières années furent consacrées aux exercices physiques. Il s’agissait de développer ses réflexes, son agilité et ses techniques de combat. L’entraînement était difficile mais le vieil homme que Spartacus appelait désormais Maître était exigeant mais aussi très attentif à tous les ressentis de son jeune apprenti.
Les 2 dernières années furent consacrées à la méditation. Spartacus y développa sa force d’esprit. Il devait sentir les choses autour de lui. Il développait comme un cinquième sens qui lui permettait d’anticiper les choses. Le vieil maître lui parla également d'Athéna et du Parthénon. spartacus écoutait attentivement tous les conseils de son maître. son envie de servir Athéna décuplait de jour en jour.
Au bout de ses 4 années. Le vieil homme s’adressa à Spartacus :

« Mon jeune ami, le temps est venu pour toi de rejoindre Athènes. Ta première formation est terminée. En vérité je te le dis. Tu dois te rendre au sanctuaire d’Athéna pour devenir un apprenti chevalier. La route est longue pour y parvenir. Une fois à Athènes, il te faudra trouver la voie sacrée qui mène au sanctuaire. Sache que cette route, je l’ai faite autrefois avant d’être exilé ici. Au temple d’Athéna, si les oracles te jugent digne d’être reçu par eux, tu comprendras qui je suis. Vas et fait honneur à l’enseignement que je t’ai donné »

Spartacus était sans voix. Il prépara ses affaires et se mit en route pour Athènes. Après 3 mois de marche, il parvint à l’entrée de la cité. Il se rendit dans une auberge et découvrit quelques jeunes hommes, qui comme lui cherchaient le sanctuaire. Marche au Sud lui dit le tavernier tu es à 2 jours de marche. Mais je ne peux t’en dire plus.

Spartacus se mit en route vers la voie sacrée …….
Revenir en haut Aller en bas
 
Spartacus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Spartacus:
» Le fils de Spartacus
» Spartacus, produit par Sam Raimi et Robert Tapert
» [2009] Spartacus : Blood and Sand
» Spartacus: Blood and Sand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GodWarriors - Le Sanctuaire d'Athéna :: Le sanctuaire d'Athéna [RP] :: Les Chevaliers d'Athéna-
Sauter vers: