Forum du clan Athéna
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Endylion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Psyché
Héros
Héros
avatar

Nombre de messages : 327
Date d'inscription : 12/03/2006

MessageSujet: Endylion   Lun 10 Avr - 0:15

Née à Athène, fûs abandonné a ma naissance au bord d'une berge. Un jeune couple me trouvèrent et me prirent avec eux. L'homme et la femme se nommaient "Pyrhatles et Hiranhicla".
Ils vivaient sur le mont Oclama dans une maison située à 4 ou 5km d'un petit village de paysans.
Une tablette où le nom "endylion" était inscrit était posé à côté de moi sur la berge où ils m'avaient trouvé, avec une couronne en forme de signe, mes parents
adoptifs descidèrent de me nommer
"Endylion".


Je vécu une enfance généreuse, pleine d'amour donné si tendrement par mes parents adoptif.
Vers un an, je pronnonça mes premiers mots en leur compagnie, et vers un an et demi ou deux ans, je fis mes premiers pas.
Dès l'âge de quatre ans, je reçu l'enseignement de mon pere et de ma mere sur les fondements de la vie, apprendre à écrire, à lire, mais aussi les bonnes manieres et l'histoire de Gèce et en particulier celle d'Athéna, déesse à laquelle mes parents vouaient un culte incéssant.
Jusqu'à mes 17ans, nous étions tous les trois comblés de bonheur, mon pere et moi allions à la chasse ensemble, avec ma mere, je passais desheures entieres a me promener dans les somptueuses forêts qui entouraient le mont Oclama. Certes, nous vivions loins de la ville, dans une petite maison, mais nous ne manquions de rien, nous menions une vie aisé, grâce à la nature, qui nous soignait, qui nous nourissait. J'étais heureux.
Mais quelques mois après mes 17ans un drame arriva.



Un jours, quelques mois après mes 17ans, un Homme de main d'Hades DIEU des ENFERS, s'attaqua au petit village près de chez moi. Le village ne tenit pas 10min face à cet Homme dont la force dépassait l'entendement. Le drame était que mes parents y étaient pour affaire ( pour vendre leurs chapeux de paille fait maison ^^ ).
C'est ainsi qu'en l'espace de quelques minutes, je me retrouvais sans famille, tout ces instants de bonnheur, tous ces projets que l'on avait, toute ma vie s'était effondrée.



Quelques jours après, un Hommes nommé Néricles vint au village pour constater les dégats, quand il arriva, j'étais entreint d'enterrer les cadavres, sans dire un mot, il vint m'aider à finir le travail.
Il resta avec moi et nous parlâmes toute la soirée. Ayant considéré mes capacitées et mes conaissances, il me proposa de m'entraîner pendant 6mois afin de pouvoir être à la hauteur et de pouvoir espérer rejoindre les rangs d'athena pour venger la mort de mes parents et pour servir la déesse à laquelle il vouaient leurs cultes.
J'accepta son aide et nous partîmes sur la route pour mon entrainement.



Tout au long de ces 6 mois, il m'enseigna le magniment des armes, comment utiliser les techniques de cosmos, l'histoire d'Athéna et de ses chevaliers, mais ce qu'il m'enseigna par dessus tout était comment servir au mieu Athena.
Durant cet entreinement, j me souviens avoir utiliser plus d'une vingtaines d'armes différentes, et je me souviens avoir utilisé une bonne dizaines de techniques de cosmos différentes.
mais l'entreinement ne consistait pas seulement à utiliser des armes, j'ai passé bon nombres d'épreuves en pleine nature, à escalader des falaises, des cascades, ou encore à courrir sur des distances de plus en plus grande, courrir sur de courtes distances pour travailler ma vitesse.
Il m'appris aussi les emplacement des points vitaux de mes adversaires sur des épouvantaille en bois et en paille.
Il ma aussi appris à encaisser les coup en m'attaquant, il avait pour coutume de dire qu'un chevalier se devait d'avoir 4 qualitées: -servir honorablement Athéna
-savoir manier les armes
-maîtriser les techniques de cosmos
-avoir une bonne condition physique
Ala fin de ces 6 mois, Néricles m'annonça qu'il ne me restait qu'à passer l'épreuve finale pour etre prêt à rejoindre l'armée d'Athéna.
Cette épreuve consistait à affronter le chevalier dans un combat.



Il attaqua le premier, j'eu du mal à contenir son attaque mais j'y parvint tant bien que mal. Le connaissant et sachant qu'il allait repasser à l'action, je pris les devants et l'attaqua, malheuresement pour moi il réussit à esquiver avec une aisance remarquable et donc à contre-attaquer aussi rapidement que l'éclaire, j'en eu deux cotes brisées.
Je me retrouva dans une situation périlleuse où je ne vis qu'une seule échapatoire, utiliser toutes mes forces dans la prochaine attaque en espérent le surpasser.
Je me releva à grandes peines et attendis qu'il attaque, après quelques secondes d'hésitation et d'observation, il lança une attaque sacrée en utilisant le cosmos, je l'himita en espérant en réchapper.

[ ]
*Ca y est, l'attaque est finie. Il fait sombre, j'ai froid, j'ai gagné?!, non je suis peut-être déjà mort. Non je ne peux pas mourrir, je dois venger mes parents, je doios servir Athena, aaaaaaaaaaaaaaaaaaaahh, trop de pensée, j'ai mal à la tête, j'ai mal de partout, j'ouvre les yeux, je voie le ciel, je ne suis donc pas mort ?, ah cque j'ai mal, je suis épuisé, et je dois avoir quelques os cassés ou déplacé. Je vais essayer de me relever
Je me réussis à me mettre à genoux, d'après ce que je ressentais et ce que je voyzais, mes organes vitaux n'étaient pas touchés, le paysage autour de moi était ravagé, anhéanti, certainement le résultat de notre derniere attaque, tiens, en parlant de derniere attaque, où est Néricles ?
Je le chercha du regard, quand tout à coup mon regard se fixa sur un homme allongé et couvert de sang. Je crus qu'il était mort, mais en me rapprochant de lui, je me rendis compte qu'il respirait encore.
Il était encore en vie, sa respiration était basse, mais il était conscient, il semblait même heureux de me voir réveillé.
Il me regarda dans les yeux et me dit:

-Tu as gagné, je suis fiers de toi, tu ne seras peut-être pas le meilleur chevalier qu'Athena n'ai jamais connu mais je sais que tu fera tout pour la servir et la protéger du mieu que tu peux. Promets-moi deux choses, la premiere, de toujours servir et protéger Athéna du mieu que tu peux, et la deuxieme et de ne jamais oublier ce que les spectres d'Hades on fait à ta famille, vis avec cette haine, elle ne pourra que te renforcer et t'aider dans ta quête en te donnant la force de vivre et de te battre. Je suis heureux de mourrir de ta main, t'entrainer aura était un honneur, trouve le bonheur et vis des jours heureux Endylion.
Néricles se releva avec mon aide, il constata qu'il pouvait marcher tnt bien que mal, nous arrivâmes chez moi et nous y restâmes environ deux semaines, le temps de soigner ses blessures et les mienne. Une fois rétablie, je me mis en route vers le Sanctuaire d'Athéna à Athène, en laissant Néricles chez moi.


Quand je suis arrivé dans cette ville, je n'en croyais pas mes yeux, je n'avais jamais vu quelque chose d'une aussi grande beautée. Je me renseigna sur le lieu où se trouvait le sanctuaire, on me l'indiqua et me voici donc ici, devant vous pour intégrer l'armée d'Athena.
-Oh Athéna, déesse vénérée, puisses-tu m'accorder l'honneur de rejoindre tes chevaliers pour te servir au mieu que je puisse. Laisse moi honoré mes promesses faîtes à un homme nommé Agrus Kos, laisse-moi combattre pour toi, laisse-moi porter t sagesse dans toutes nos campagnes, laisse-moi anhéantire quiconque oserait te porter préjudice, oh Athéna, laisse-moi être un de tes chevaliers. "


Endylion
Revenir en haut Aller en bas
Antiope

avatar

Nombre de messages : 4854
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Re: Endylion   Mer 28 Nov - 21:35

Arrow changement de camps

Une rumeur à Athènes courrait depuis peu. Le Litochoro était sujet de convoitise et personne ne savait pourquoi. De nombreux chevaliers y étaient partis et je sentais de plus en plus le besoin d'y aller à mon tour. Il fallait que je sache ce qu'il s'y passait.
Je fis donc le voyage vers cette contrée verdoyante.

Je chevauchais tranquillement dans un bois quand soudain je le vis: Fenril, mon ami.
Je me rappelai soudain le tournoi où je l'avais combattu. Suite à cela, nous étions devenu amis.
Mais avant que je puisse lui souhaiter au revoir, il avait étrangement disparu à la fin du tournoi.
J'avais eu beau le chercher, il était introuvable.
Et là, il était devant moi. Je mis pied à terre et je m'approchai de lui. Il semblait sur la défensive et tenait quelque chose dans les bras.
Je lui dis:


-Fenril, c'est moi, Endylion. Tu ne me reconnais pas. Je suis ton ami.

Fenril se mit à grogner et me dit:

-C'est faux, tu ne peux pas être celui en qui j'ai cru, celui qui m'a abandonné.
-Que racontes tu Je t'ai cherché après le tournoi.

Soudain je compris, Fenril avait du être enlevé par les mêmes hommes qui lui en voulaient.
Sa haine était palpable. Il sauta soudain sur moi mais l'ayant combattu, je sus éviter son attaque.
Je le mis à terre en le faisant passer au dessus de mon épaule puis je lui tins les bras.


-Ecoutes moi, si j'aurai voulu ta mort, je n'aurai pas chercher à te parler.

Mon ami me regarda et il redevint calme. Il se mit alors à pleurer.
Il me dit:


-Tu as raison, je suis devenu un danger pour tout ceux que j'aime.
-Ne dis pas cela Fenril. Racontes moi ce qui s'est passé.

Il me raconta alors son périple chez Circé et son sauvetage par des anges menés par un certain Pochonas. Il me dit qu'une ange appelée Almestra lui permit de retrouver un peu la raison. Mon ami avait encore bien souffert.
Je vis alors par terre un objet rond, lumineux.


-Qu'est ce ? dis je en en m'approchant.
-Ne le touches pas Endylion, cela pourrait te faire mal.

L'avertissement arriva trop tard et, après avoir touché l'objet, je vis des images que je n'aurai jamais du voir
Des êtres puissants étaient emprisonnés par les dieux olympiens dans des prisons. Dans l'une d'elle, un couple d'anges avaient été choisis pour en être les gardiens.
La femme se tourna vers moi comme si elle me connaissait et dit "mon fils".
Je revins vers la réalité à ce moment là.
Fenril me regardait avec des yeux d'effroi.


-Tu n'es pas mort, comment cela se peut Seul les serviteurs de Zeus peuvent toucher l'égide.
-Je l'ignore mais ce que j'ai vu est assez perturbant.

Je connaissais que trop bien le lieu que j'avais vu en rêve. Le cap Tenare, un lieu où j'avais il y a très longtemps aidé les marinas à combattre les spectres.
Fenril devait repartir à Olympie ramener l'égide aux orales de Zeus. Il ne pouvait pas m'accompagner dans l'instant mais il me promit de me rejoindre.
J'arrivai donc seul dans ce lieu anciennement dominé par les marinas. Les spectres avaient malheureusement pour mon ami Taran réussi à désorganiser la formidable défense des serviteurs de Poséidon.
Je me rendis dans le lieu où se situer le temple. Etrangement, je ne l'avais jamais remarqué mais maintenant, il m'apparaissait clairement.
Mais quelque chose m'inquiéta, le silence. Je courus et entrai dans le temple.
Il y avait des corps à terre: des anges apparemment. Peu vivait encore. Quand soudain, je vis une des personnes du couple. C'était l'homme et en m'approchant de lui, je ne pus que constater la ressemblance.
Il le remarqua aussi car il me dit:


-Mon fils...Approche...Je n'en ai plus pour longtemps...Le titan Hypérion s'est échappé...Promets moi de prévenir les oracles de Zeus et de tout faire pour le ramener dans sa prison.

Je n'en croyais pas mes oreilles. Mon père un serviteur de Zeus. Donc la femme qui m'avait appelé en rêve était donc ma mère.
Je compris également pourquoi j'avais pu touché l'égide de Zeus. J'étais un ange de par ma naissance. Un ange qui avait reçu l'apprentissage d'un chevalier d'Athéna…
Je pris la main de mon père et je lui dis:


-Je te le promets père. Les titans sont une menace plus terribles que les spectres. Je ne faillirai pas à ma tâche.

Et l'homme qui était mon père mourut. Je n'avais pu le connaître. J'avais pourtant tant de questions à lui poser. Pourquoi m'avait-il abandonné ? Qui étais-je ?
Je criais alors mon désarroi à la terre entière.
Ma mère n'était nul part dans le temple. Avait-elle pu s'enfuir ? Je l'espérai sincèrement.

Je sortis du temple et après avoir pris ma monture, je chevauchai vers ma nouvelle destination, Olympie.


Arrow Mon passage chez les Anges :

Après avoir eu le message de mon père… une obsession est née en moi… tant de doutes.. de craintes… de haines.
Je rejoignis le rang des anges, où je me fis bon nombres d’amis…
Une lutte, où tout un clan, tout un peuple se fixa contre les titans d’une part, et de l’autre côté contre ses hordes de soldats…
Une bataille bien plus sombre, bien plus dure et cruelle que toutes les autres… Une guerre régit par la mort et la destruction… l’humanité contre la cruauté…
Les plus forts des anges, tel que Douali, Antares, ou encore Vanaweth, et tant d’autre, partirent faire face aux titan, privé d’une partie de leur puissance grâce au bouclier maintenue en place en Olympie.

Un deuxième groupe d’ange, moins fort certes, mais tout aussi courageux, dont je fis parti avec des amis sur qui je pouvais compter, et qui pouvaient compter sur moi, il y avait Shana, Spywolf, Argass, et encore d’autre jeunes anges prêts à faire leurs preuves au combat !
Il y eut pas mal de blessés… Quelques drames qui furent réparés par la suite…
J’eus à affronter la générale des armée, Shalkaris, une guerrière redoutable, qui avait repoussé jusqu’à présent bon nombre de mes compagnons de bataille…
Après un dure.. un éprouvant combat, remplie de passion, d’acharnement, où deux idéaux surent s’affronter, je réussis à jeter à bas mon adversaire, en la laissant en vie.. j’avais, je le cru, réussis à lui donner une leçon de vie.. à la redresser sur le bon chemin… Pour plus de précaution, elle fût enfermé en Olympie, mais un jour, Yanus la laissa s’échapper, par ma faute..

J’avais, après la bataille, faussé compagnie à Olympie, faussé compagnie à tout ce qu’il y avait autour… J’étais perdu, je ne savais que faire… je retrouvai la présence de shalkaris dans un camp en retrait, il y avait yanus, et quelques personnages que je connaissais bien.. mais je décida de ne pas aller avec eux…

Un soir, je fis un rêve étrange, c’est après ce rêve que je décidai de quitter les anges pour m’exiler dans mes pensés…
Ma mère que je croyais morte jusqu’à présent pour servir son peuple, pour servir les anges.. elle qui n’en était pas une.. je.. j’étais sur, que si mon père était ange, elle aussi, hors elle ne l’était d’aucune manière si ce n’est par une alliance peu comprise des autres anges…
Elle servait Athéna.. la déesse vers laquelle je me suis tourné en premier.. la déesse et ses chevaliers, vers qui je pensais trouver ma voix il y a fort longtemps…
Ayant cru m’être trompé, j’avais changé de bord était devenu un ange… mais ce n’était qu’une grossière erreur.


Après de longs mois passé seul en pleine forêt, à m’exercer à développer mes sens, travailler mes techniques, les affuter, comme celle de déplacer le cosmos dans mes jambes pour courir à une vitesse surhumaine… Après quelques temps de méditation.. j’avais grandis, muris.. changé d’apparence, j’étais devenus un homme, pleins de convictions et de morale.

Ma méditation achevé, j’optai pour la rédemption…
Athéna, chevaliers d’Athéna, ma place était avec eux...

Arrivé au bord d’Athènes, je sentais mon cœur battre par milles feux… mes yeux, mon âme, semblaient être emplis d’une flamme éternelle… J’étais tellement calme, tellement posé, cela ne m’était pas arrivé depuis longtemps…

Le cœur légers, je sentis que ce serait mon dernier changement.. ma dernière apparence, que si je devais mourir, ce serait en tant que chevalier …

A l’entrée du sanctuaire, j’avais un peu peur de leur réaction, mais j’étais décidé, et prêt à tout pour les rejoindre comme à mon arrivé.


-Mes vieux amis… me voilà de retour à la maison !!!


Arrow Fin du passage chez les anges.. mais commencement d’une histoire auprès des chevaliers…

_________________


Antiope   - Thésée (23) - Pirithous (19) - Hippolyte (15) - Démophon (10) - Virbius (7)
Revenir en haut Aller en bas
 
Endylion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Endylion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GodWarriors - Le Sanctuaire d'Athéna :: Le sanctuaire d'Athéna [RP] :: Les Apprentis d'Athéna-
Sauter vers: