Forum du clan Athéna
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 aliana

Aller en bas 
AuteurMessage
eldarion
Ancien Oracle d'Athéna
Ancien Oracle d'Athéna
avatar

Nombre de messages : 2193
Age : 39
Localisation : au temple
Date d'inscription : 08/06/2005

fiche
Niveau du chevalier: 1
Legion: Pas de légion

MessageSujet: aliana   Lun 6 Mar - 9:35

Ma famille habitait dans la forêt, elle faisait parti d'un clan qui vivait en harmonie avec la nature, Les habitants connaissaient très bien les plantes et leurs remèdes.

Souvent, un savant fou faisait des expériences avec des plantes, il était au service d'un puissant seigneur. Une fois tous les mois des cavaliers venaient chercher ce que voulait le savant. Nous avions tout ce dont il avait besoin sans problèmes, et il le valait mieux pour nous, sinon les soldats aurait détruit le village.

Un jour mon père tomba malade, et malgré les connaissances médicales que tous les villageois avaient, personne ne réussit à le soigner. Sa santé se détériorait de jours en jour.

Ma mère était en ceinte, elle était fatigué, elle essayait de soigner mon père, pendant que mon frère( qui s'appelait Ulysse) préparait à manger...

Comme tous les jours Ulysse partie à la chasse, il mit du temps à trouver un animal assez gros, après quelques heures il pris la direction du clan. Il aperçu avec étonnement et inquiétude qu'il y avait énormément de fumée qui venait du village. Ulysse pressa le pas et vu avec horreur que toute les maisons étaient en feu, il y avait des personnes mortes au pied des maisons, des enfants qui étaient blessés…Mon frère courra dans sa maison ou il trouva notre père mort. Seulement, il était mort d'épuisement, à cause de sa maladie. Ulysse ne voyait pas notre mère, il la chercha partout, mais elle n'était nul part.

Il se rappela alors que lorsqu'il avait 10 ans sa mère lui avait montré une cachette dans un arbre creux, et elle lui avait dit que si un jour il y avait une catastrophe ou si des guerriers venaient piller le village, il fallait venir se cacher là. Avec un immense espoir mon frère alla à l'arbre creux, où trouva ma mère. Il s'occupa d'elle, puis, avec le peu d'autres survivant, il enterra les morts.

Ensuite ma mère lui expliqua que les cavaliers du seigneur étaient venus, et ils avaient demandé une plante très rare se trouvant dans la montagne ainsi que de l'argent car le seigneur était en difficulté, aucun villageois n'avait cette fleur, et peu de personnes acceptèrent de donner ses biens, alors un combat commença, mais il se termina vite et les soldats incendièrent les maisons.

Ulysse construisit une petite cabane. Ils vivirent dedans quelques semaines. Puis, notre mère accoucha et elle mourut en me mettant au monde. Ulysse ne savait comment m'appeler, il associa quelques lettres au hasard et il forma mon nom : Arnde.

Pendant 7 ans Ulysse m’apprit à me battre, à chasser, à me soigner, à connaître les plantes, savoir ce qui était comestible ou ce qui était du poison…

Lors d’une leçon de chasse nous nous trouvâmes face à face avec un sanglier, instinctivement mon frère me hissa dans un arbre et se retourna pour le tuer, mais déjà le sanglier chargeai sur lui et il fut projeté un mètre plus loin. Alors que l’animal fonçait encore sur Ulysse, il l’esquiva et il lui donna un grand coup d’épée dans le dos. Ils étaient tous les deux bien amoché. Tandis ce que le sanglier s’efforçait à se relever Ulysse sauta sur le dos de la bête et il lui trancha la gorge.

Je descendis de l’arbre pour aller le voir, il me dit que ça irais, mais il vaudrait mieux trouver un endroit où l’on pourrait se reposer et quelqu’un pour le soigner. Avant de commencer à marcher, il prit une plante qu’il posa sur ses blessures.

Au bout d’une heure de marche, nous aperçûmes un gros bâtiment, mon frère m’expliqua que ça devais sûrement un temple et ils nous accepteraient bien quelques jours, le temps qu’il guérisse. Lorsque nous arrivâmes un homme avec une très belle armure nous accueilla. En voyant l’état d’Ulysse il l’allongea et il examina ses blessures. L’homme me dit que dans quelques mois il serait guérit.

Il m’expliqua que nous étions dans un temple dédié à Athéna et qu’il était un chevalier. L’homme me dit qu’il cherchait un apprenti pour lui apprendre tout ce qu’il savait, et il souhaitait que je se sois moi, car un oracle lui avait dit que son apprenti viendrait bientôt avec une personne blessée. Je demanda conseil à mon frère qui me répondit que s’était à moi de décider. J’accepta alors avec joie. Le chevalier s’appelai Hector.

Mon entraînement commençait dès le lendemain. Au début, il me demanda de lui montrer ce que je savais faire au combat d’épée. Au fur et à mesure Hector m’apprit a me battre avec plus de précision, de force et de rapidité. Il me fit pratiquer la méditation, pour lui c’était une chose très importante, il me disait qu’il fallait sentir venir une force en nous en pensant à Athéna ou à un moment très important. Les premières fois ça ne me faisait rien du tout, je pensais qu’il disait n’importe quoi, puis en me concentrant énormément je commençais à la sentir. Puis, il m’expliqua que le cosmo était une autre force qui permettait à un guerrier de devenir très puissant, il me fallut deux années pour pouvoir commencé à m’en servir.


Mon maître me mettait souvent à l’épreuve, c’était des épreuves de chasse, de précision, de force ou d’agilité.

Une petite épreuve de chasse m’avait été proposée par Hector, j’étais petite, il avait laissé un lapin qu’il avait attrapé s’enfuir, et je devais le suivre sans l’alerté jusqu'à son terrier.

Au début tout se passait bien, je le voyait il n’était pas loin. J’étais près de la rivière, je m’approcha, quand, soudain, un loup qui m’épiait s’élança sur moi. Je voulu reculer, mais étant sur la rive, je glissa dans la rivière. Le loup attendit, se demandant sûrement si ça valait la peine de ce tremper pour une petite fille. J’observais l’animal tout en essayant tant bien que mal à rester à la surface, et je cherchai un rocher ou une branche pour m’accrocher. Quand je sentis sous mon bras une bête qui me soutenait. Je m’accrocha au chien qui me tira jusqu'à la rive.

Je repris mon souffle, et je vis alors un guerrier qui me défendait du loup. Il avait une armure bien plus belle que celle de mon maître. Il me questionna pour savoir d’où je venais, et quand il appris qu’il y avait un temple dédié à Athéna il me demanda de l’y conduire.

En chemin, il me précisa qu’il était un oracle de Athéna, et que me voyant-me noyer et face à un loup, il voulait plonger pour me sauver et après s’occuper du loup, mais un chien dont il ne connaissait pas l’origine l’avait devancé. Donc, l’oracle a attaqué le loup qui c’est enfui par la suite.
Le chien m’avait apparemment adopté, depuis qu’il m’avait sauvé, il ne me quittait plus. Je décida de l’appeler Viflo. Quand nous sommes arrivés, Hector me vit avec surprise trempée, accompagné d’un chien et surtout il regarda avec étonnement le chevalier.

Après s’être occupé de l’oracle(nommé Eldarion), j’expliquas ce qui c’était passé à Hector.

Le lendemain, l’oracle est venu nous dire à mon maître et à moi, qu’il avait eu un présage : lorsque Viflo mourra, j’aurais accompli un acte de bravoure et je serais apte à devenir chevalier.

Tous les jours, je m’entraînais au tir à l’arc et au lancé de javelot. Si au bout de une semaine je réussissais toujours a bien visé le milieu de la cible, je la reculais de un mètre et ainsi de suite.

Lorsque, je devais faire preuve d’agilité, j’escaladais une falaise(j’avais une corde autour de ma taille, au cas ou je déraperais). Sinon, je pouvais grimper dans un arbre gigantesque.

Lors des entraînements, Hector me lançait des attaques cosmiques et je les esquivais jusqu'à ce que je sois épuisé, ainsi plus je me donnais à fond, plus je progressais ; et j’augmentais ma technique de cette manière.

Je faisais des combats physiques contre mon maître, je devais réussire à le mettre à terre. Je n’y arrivais pas au début, alors nous nous arrêtions, pour que je puisse reprendre mon souffle, puis nous recommencions. Si au bout de quelques heures, je n’y arrivais toujours pas, je faisais une épreuve beaucoup plus facile, car j’étais déjà épuisé ; ensuite, nous allions nous reposer.

J’avais 15 ans, et je devais blesser mon maître, je réussis au bout d’une demi-heure de combat, cependant il m’aurait déjà blessé à la jambe et au deux bras s’il n’avait pas arrêté ses coups avant de me toucher.

Mon frère qui était guéri apprenait lui aussi à se battre en observant mes cours. Souvent, je m’amusais à faire un combat contre lui.

Je maîtrisais de mieux en mieux mon cosmo et la méditation m’était très bénéfique, surtout lorsque je m’énervais ou que je déprimais un peu.

Un jour, lorsque je me promenais avec Hector et mon chien qui était toujours à mes côtés, nous arrivâmes au moment ou 7 bandits tendaient une embuscade a un groupe de voyageur terroriser. Sans hésiter je donna l’ordre à mon chien d’attaquer les voleurs et nous défendirent les personnes désarmé. D’un coup d’épée j’en tua un, mais un autre arrivant par derrière m’aurait égorgé si Viflo ne lui avait pas mordu le poignet. Je blessa un bandit qui essayait de tuer un voyageur et il s’enfuit en courrant. Ensuite je me battis contre celui qui semblait être leur chef, il était rapide, il me blessa à la jambe, mais je réussis à lui enfoncé l’épée en pleine poitrine. Mon maître avait tué les autres.

Nous rassurâmes les voyageurs et nous leurs proposâmes de rester se reposer au temple, mais il refusèrent et ils reprirent leur route.

Ensuite, j’appela mon chien, mais il ne venait pas, je le chercha, et je le trouva derrière un buisson en train d’agoniser. Il était blessé au flanc et il perdait tous sont sang, je demanda à mon mon maître si on pouvait encore le sauver, malheureusement, il me répondit que non. Quelques minutes après, il mourut, nous l’enterrâmes alors.

Arrivé au temple, mon maître alla voir Eldarion ,il lui raconta nos péripéties, et il termina sur la mort du chien Viflo. L’oracle conclu donc que j’étais près à devenir chevalier selon son présage.

Le soir même, une grande cérémonie eut lieu, où l’on me sacra chevalier d’Athéna.

Hector me félicita, j’étais contente et fière de moi ; mais j’étais aussi triste pour mon chien, car il m’avait sauvé la vie deux fois, et s’était grâce à lui que j’avais pu entrer au service d’Athéna.

Mon frère resta au temple tandis que moi je partis défendre la cause d’Athéna.
Revenir en haut Aller en bas
 
aliana
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GodWarriors - Le Sanctuaire d'Athéna :: Le sanctuaire d'Athéna [RP] :: Les Chevaliers d'Athéna-
Sauter vers: