Forum du clan Athéna
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Liktos

Aller en bas 
AuteurMessage
liktos
Chevalier de Bronze du Bouclier
Chevalier de Bronze du Bouclier
avatar

Nombre de messages : 3801
Age : 45
Localisation : sanctuaire
Date d'inscription : 22/10/2005

fiche
Niveau du chevalier: 15
Legion: Pas de légion

MessageSujet: Liktos   Mer 14 Déc - 14:10

Liktos est né il y a 17 ans dans l'ancienne cité de Mycène, la merveilleuse ville du Péloponèse fondé par Persée lui-même!
D'origine modeste, il a eu de la chance d'avoir des parents soucieux de son avenir.
Il reçu donc une bonne éducation et a eu accés à la culture, les livres et un enseignement dans une bonne école.
Il a une soeur plus agée que lui qui habite à Athénes depuis deux ans.
Cette soeur qu'il admire depuis toujours lui confie tous ses secrets, tous deux sont trés liés.

Liktos est à première vue quelqu'un de banal et sans histoire mais au plus profond de lui se cache un esprit torturé .
En effet il se sent inutile et son désir d'accomplir de grandes choses le poussérent il y a 18 mois à partir à l'aventure et à couper le cordon familial.
Ses parents comprirent son désir mais d'autres membres de sa famille ont vu dans se départ l'acte d'un enfant gâté et méprisant la chance d'avoir eu des parents dévoués.
Liktos partit donc en chemin découvrir la Grèce qu'il n'avait connu que dans les livres...

En 6 mois passés à visiter la Grèce, Liktos rencontra commerçants ambulants, vagabons, prostituées... il eu même a en découdre avec quelques bandits et maraudeurs. Heureusement pour lui il reçut à Mycènes, grande cité de guerriers, un enseignement simple et efficace du combat et de la survie. Lycos bien que n'étant pas un un casse-cou dans l'âme, était assez confiant en cas de mauvaises rencontres, du moins à armes égales et à un contre un. Liktos pensait que sa marge de progression n'était pas trés grande dans ce domaine, et pourtant...
Un jour, il s'en souvient encore, le 14 juin, un orage d'une extrème violence s'abbatit dans les contre-forts du mont Olympe, là où voyagait Lyktos.
Celui-çi dû s'abritter dans un creux sombre dans la roche de la montagne. La pluie et le vent soufflèrent de plus en plus fort , Lyktos fit quelques pas en arrière et tomba en fait, au fond d'un trou à travers lequel il s'aperçut qu'il s'agissait d'une grande grotte.
Et se fut là qu'il fit la rencontre qui boulversa sa vie...
Du fond de la grotte une faible lumière et un peu de chaleur arrivèrent jusqu'à Liktos. Il hesita avant de s'engager mais la curiosité prit le dessus sur sa crainte.
Au bout d'une minute de marche il arriva enfin devant le feu d'où émanait la chaleur et dos à lui il vit un homme assit en train de manger pain et viande.

*moi qui ai si faim* pensa Liktos
"Et bien si tu as faim viens manger avec moi!!" dit l'homme sans se retourner.
Stupéfait, Liktos ne su quoi répondre mais vint s'assoir en face de l'homme qui lui envoya sa gourde et un morceau de pain.
"Tu m' a l'air d'être fatigué mais pas physiquement je me trompe?"
déclara avec assurance l' homme.
Liktos dévisagea son interlocuteur patiemment avant de répondre. L'homme avait l'air vieux mais redoutablement fort, son épaisse peau de cuir ne cachait pas ses épaules immenses, et bienqu'il soit assit il paraissait demesurément grand.
"oui effectivement" répondit enfin Liktos.
La conversation s'engagea alors et Liktos si réservé d'ordinaire se confia à l'inconnu, lui dévoilant les pouquois et les comments de son voyage, son enfance normale, sans histoire.
"Tu crois avoir une enfance sans histoire mon petit, mais dans ton discours, je vois la Grande Histoire!"
"Je ne comprends pas" dit Liktos.
"Ah oui et bien je vais t'expliquer" répliqua l'homme. "Pourquoi as tu obéis à tes justes parents, pourquoi as tu pris la défense de ce petit garçon que les autres prennaient pour bouc emmissaire, sans compter tout le reste que tu viens de me narrer... je vais te le dire.
Au fond de toi domine un sentiment qui font des hommes plus que de simples
hommes, au fond de toi il y a les bases et le ciment des chevaliers d'Athéna!!"

"Des quoi ?" s'exclama Liktos.

Le vieil homme lui raconta tout ce qu'il savait sur les chevaliers, d'où ils venaient pourquoi ils se battaient. Il lui raconta la mythologie cachée, les secrets des Dieux et de l'univers, le cosmos, le pouvoir de la vie...
Liktos resta abasourdi devant tant de révélations, son esprit fut embrouillé pendant de longues minutes. Il reflechit longuement mais quelque chose lui dit que l'homme ne mentait pas.

"Vous etes un de ces chevaliers ?" dit Liktos.
"Tu as deviné juste mon ami, le destin t'a amené entre mes mains... veux tu devenir chevalier d'Athéna ?"
"Oui... mais ne suis je pas trop vieux ? Vous me disiez qu'ils commencent leurs entrainement trés tôt? En plus je n'ai jamais ressenti le cosmos en moi!!"
"Oh... peut-être tu ne l'as jamais senti mais je suis sur que tu l'as déjà utilisé, le jour où tu t'es perdu en foret. Ce que tu m'as raconté tout à l'heure, pourquoi un souvenir aussi banal datant d'il y a 6 ans te revient à l'esprit maintenant. Tu t'es retrouvé devant chez toi en pleine nuit noire d'hiver, sans lune et sans repère, je suis sur que tu as utilisé inconsciemment ton cosmos pour te retrouver!
Quoi qu'il en soit tu es desormais mon élève."

"Oui maître" dit Liktos en s'inclinant.

C'est ainsi que sous le regard des Dieux de l'Olympe Liktos suivi l'entrainement sévère mais juste de son mâitre qui s'avera s'appeler Kios chevalier d'argent du signe de l'Eridan, le fleuve sacré. Il lui enseigna pendant 18 mois tout ce qu'il savait tellement les progrés de Liktos furent fulgurants. Mais cela n'etonna pas Kios et à la fin ils se quitterent comme père et fils.
Kios lui dit:' Voilà mon garçon tu peux et tu dois partir maintenant, moi mon rôle s'achève ici, je resterai par là si un jour tu as envie de me revoir, n'oublie pas ce que je t'ai enseigné cela te servira pour sur, n'oublie pas que tu domines les dimensions, les lames sacrés, les illusions, mais le reste tu dois le découvrir par toi même car tu n'es pas encore chevalier, ton armure de cuir n'est qu'une étape c'est à toi de t'élever dans la hiérarchie des chevaliers, tu le dois pour toi et pour servir Athéna... n'oublie pas cela, maintenant va!'
-'je n'oublierai pas maître et je ne vous oublierai pas. Je reviendrai vous voir je vous le promets' dit finalement Liktos.
La séparation fut chaleureuse mais non triste et Liktos parti troublé mais impatient de pouvoir servir au mieux sa déesse en sachant déjà les dificultés qu'il avait eu pour obtenir son armure de cuir. Mais son maitre avait confiance en lui, se sentiment de justice qu'il avait toujours eu en lui allait le servir, c'est la base et le ciment de la force des chevaliers avait dit Kios, son maître.

Liktos partit en direction du sud. Il estimait à trente jours le temps de marche nécéssaire pour rejoindre le temple d'Athéna.
Athéna! Cette déesse qu'il ne connaissait que par son maître et ses professeurs d'école. Cette fois il pourrait s'en approcher et peut-être la voir réellement! Il jubilait intérieurement, voir un Dieu! Et même SA Déesse! Quelle ivresse, quelle joie!
Liktos accéléra le pas avec cette pensée qui lui faisait pousser des ailes. Il saurait, il en était sur, se rendre digne d'appartenir à son clan et ferait tout pour qu'elle ne lui adresse ne serait ce qu'un regard. Dans ce monde en construction elle seule représentait la promesse d'un monde de justice et de paix. Quoi de mieux que de servir sa Déesse et son idéal en même temps?
Quarantiéme jours de marche à travers la Grèce et Liktos n'était pas arrivé au sanctuaire. Le voyage était long et douloureux. Malgré sa bonne forme physique ,il sentait qu'une force invisible l'empêchait d'avancer comme il l'entendait.
Depuis quelques temps, de curieux signes en formes de masque et de chiens à trois têtes étaient gravés sur la roche ou sur l'écorce des arbres. Au début Liktos ni faisait pas attention mais en se rememorrant son enseignement avec Kios, son maître, il su qu'il était rentré dans un territoire dominé par l'esprit d'Hades, le Dieu maléfique.
Il sut qu'il pouvait faire de mauvaises rencontres et se mis sur ses gardes instinctivement. Les soldats du Dieu noir étaient réputés pour leur force mais aussi pour leur compétence en matière de lavage mental. Ils pouvaient vous transformer un agneau inoffensif en un loup assoifé de sang. Leur manière, subtile, de tranformer un fidèle serviteur en traitre de la pire espèce. Leur travail mental engendrait une terreur auprés de nombreux guerriers. Seuls les chevaliers les plus puissants avaient les ressources et les techniques nécessaires pour leurs résister.
Liktos avait pénétrer donc sans s'en rendre compte dans un lieu interdit. Marchant dans une sombre forêt dapuis quelques heures, quand tout bascula tout d'un coup.
Une immense douleur le frappa derriere le crâne,, il tomba à genoux, gémissant, se tenant la tête. Les coup fusérent de toutes parts, venant de partout. Liktos ressemblait à un pantin désarticulé que l'on secoup trop fort. Les secondes semblaient des heures lorsque d'un coups, les frappes s'arrêtèrent.
Une voie grave surgit, venant de nulle part.


"Qui sers tu?" gronda t-elle.
"A...Athéna" murmura Liktos en sueur et en sang.
Nouvelle douleur au crâne.

"Athéna?Cette sous-déesse, ce rejet de Zeus, la putain de l'Olympe? Laisse moi rire!" rugit la voix," tu ferai mieux de servir Hadès si tu tiens à la vie!"

Un sentiment de dégoût surgit de l'esprit de Liktos, sont corps était meurtrit mais pas son esprit. Les blasphèmes proférés envers sa déesse allumèrent sa fureur et cependant le rendèrent plus lucide.


"Pourquoi la sers-tu? C'est une idole faible , impuissante, inutile dans ce monde de fureur et de sang."
Liktos se rendit compte qu'il était dans une obscurité totale, ne voyant à peine le bout de ses doigts, puis une autre douleure une sensation bizarre s'insinua dans son cerveau. Une multitudes d'images et de sons tous plus horribles les uns que les autres passérent en lui, n'ayant d'autres but que de lui faire prêter allégeance à Hades.
Liktos du puiser dans ses forces les plus lointaines pour commencer à retrouver un pour de lucidité et enfin il put hurler:


"ASSEZ! CELA SUFFIT MONTREZ VOUS QU'ON EN FINISSE"
"Puisque c'est ainsi tu vas périr pour Athéna" siffla la voix
"Et bien soit... si c'est mon destin j'en suis fier..." dit Liktos
C'est alors que, à la plus grande surprise de Liktos, l'obscurité disparut lentement, les arbres se voilérent laissant la place à une prairie verdoyante.
Ce n'était donc qu'une illusion!
Au loin Liktos aperçu une ville en contre bas d'une colline sur laquelle se dressaient de magnifiques temples, dont un qu'il ne connaissait que trop bien, il voyait le Parthénon et Athénes, il était enfin arrivé auprés d'Athéna...


_______
Revenir en haut Aller en bas
 
Liktos
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GodWarriors - Le Sanctuaire d'Athéna :: Le sanctuaire d'Athéna [RP] :: Les Chevaliers d'Athéna-
Sauter vers: