Forum du clan Athéna
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Thais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Urahara Kisuke
Digne Représentant
Digne Représentant
avatar

Nombre de messages : 217
Date d'inscription : 07/06/2005

MessageSujet: Thais   Mer 8 Juin - 22:36

Je suis née à Mycènes, il y a 27 ans de cela dans une noble et grande famille. Nous étions sept enfants, j’étais la petite dernière, et la seule fille.

Mes frères étaient tous grands, beaux et forts. Tous destinés à une grande carrière militaire et politique. De futurs citoyens… Et moi, comme toutes les femmes, je n’étais programmée que pour deux choses : le mariage et la procréation. Très tôt, j’ai donc été confiée aux femmes de la maison, enfermée dans le gynécée, et élevée dans ce but.

Mon père était un grand orateur, très prisé dans toute la Grèce malgré ces idées révolutionnaires et il fut amené à se déplacer de cité en cité. Ainsi, l’année de mes 8 ans, nous avons déménagé à Sparte. J’y ai découvert avec bonheur que la condition des femmes spartiates y étaient totalement différente ! Contrairement à leurs consœurs athéniennes ou mycéniennes, les filles de Sparte étaient exercées à la gymnastique et à la musique. Elles apprenaient à courir, à sauter, à lutter, à lancer le disque et le javelot : j’allais enfin pouvoir m’amuser et connaître autre chose que le gynécée dans lequel j’étais cloîtrée depuis ma naissance !

A ma plus grande joie,une fois à Sparte, mon père m’autorisa à suivre l’entraînement de mes frères. Ce fut mon frère aîné, Priam qui fut chargé de mon « éducation sportive » : il m’enseigna les rudiments de la lutte, du lancer de javelot, et toutes les autres disciplines dans lesquelles il excellait.

L’année de mes 18 ans, de terribles évènements se produisirent.
Mon père, si brillant, si puissant, si aimé du petit peuple, devenait gênant pour ces condisciples. Certains avaient peur de lui, peur de son pouvoir et de son influence. Ils avaient si peur que l’un d’entre eux décida que lui et sa descendance devaient mourir.

Une escouade d’assassins, tous grassement payés, et armés jusqu’aux dents, débarqua en pleine nuit, saccageant tout sur leur passage. Ils égorgèrent mon père, violèrent ma mère, et mirent le feu à notre maison. Mes frères, pourtant si forts et si courageux, n’ont rien pu faire. Je les vis tomber les uns après les autres.

« Thaïs », hurla Priam on frère aîné « Sauves-toi, ne restes pas là, ils te réservent le même sort que mère. »

Je le regardais, paralysée par la peur.

« Cours, Thaïs, je t’en prie petite sœur », cria Achille, mon autre frère en poignardant l’un de ses adversaires.

L’instant d’après, Achille s’écroula, mortellement blessé. Je hurlais. N’écoutant que la fureur qui me gagnait, je me saisis du poignard de mon frère et me jetais sur son assassin, en hurlant.

« Va t’en Thaïs », hurla de nouveau Priam « emmène mère avec toi, stp, elle a besoin de toi »

Je pris ma mère par le bras et m’enfuis avec elle dans les rues de Sparte. Je courais comme je pouvais, portant ma mère, meurtrie, pleurant de douleur. Je ne savais où aller. Je devais la mettre en lieu sur, mais où ? C’est à ce moment là que j’entendis hululer une chouette. Je pris ça pour un signe des Dieux, et je me dirigeais vers le sanctuaire le plus proche, qui était dédié à la Déesse Athéna.

« A l’aide, svp ! A l’aide »,criais-je, « Aidez-nous svp, ma mère a besoin de soins. »

Un prêtre accourut et prit ma mère dans ses bras. Je m’évanouis.

Le lendemain , quand je me réveillais , j’étais persuadée d’avoir fait un mauvais rêve, mais … non. Tout était bien réel . Je laissais ma mère entre les mains du prêtre et retournais chez nous. Ce que je vis me glaça le sang. Il ne restait plus rien. Tout avait brûlé . J’errais dans les décombres, à la recherche des cadavres de mon père ou de mes frères, quand j’entendis un murmure agonisant :

« Thais, tu es saine et sauve, ils ont dit qu’ils t’avaient tuée.»

C’était Priam. Je me précipitais vers lui. Son corps était transpercé de flèches.

« Priam …mon frère… Oh, mon Dieu, mais que t’ont ils fait ?

- Ils ont subi bien pire, ma sœur chérie. Et notre mère ?

-Elle va bien, ne t’en fais pas. Athéna veille sur elle. Et nos frères ? Achille ? Paris ? »

Il secoua la tête silencieusement.

« Il faut te soigner Priam …

-Non, » dit-il en arrêtant ma main, » je suis perdu, je me meurs petite sœur. Thaïs, je veux que tu me fasses une promesse … Envoie notre mère chez son frère, à Mycènes, et toi, ma sœur, pars chez les Amazones. Elles t’accueilleront sans hésiter. Entraînes toi le plus durement possible, deviens une guerrière redoutable, et quand tu seras prête, reviens à Sparte, et venge nous, tue les, jusqu’au dernier… Promets le moi. »

Je lui en fit la promesse. Il me tendit ensuite un masque blanc.

« Mets le et surtout ne le retire jamais. Ils te croient mortes, tu dois le rester … du moins jusqu’à ton retour à Sparte. Va t’en maintenant et ne te retourne pas ! »

Je mis le masque, et partis, sans me retourner, comme il me l’avait demandé. Je fis honneur à sa promesse : j’envoyais ma mère à Mycènes chez mon oncle et moi je pris la route, pour rejoindre les Amazones.

Comme il l’avait prévu, elles m’accueillirent à bras ouverts, et je devins l’une des leurs. Elles m’enseignèrent toutes leurs techniques de combats, et de chasse. J’appris à magner toutes les armes possibles et inimaginables. J’excellais dans l’art de la guerre. J’étais faîte pour ça.

Curieusement, au bout de 2 années, c’est une chouette qui me rappela ma promesse . Je pris cela pour un autre signe des Dieux : il était tant pour moi de rentrer à Sparte et d’accomplir ma vengeance… Je quittais mes sœurs de guerre et repris le chemin de mon destin, accompagnée de ma chouette, qui avait l’air de m’avoir adoptée.
Revenir en haut Aller en bas
 
Thais
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Thais
» Vasum ? Thais aculeatus (Deshayes 1844)
» Iyari Limon est maman
» No et Moi [Delphine de Vigan]
» Loisir 94 a thiais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GodWarriors - Le Sanctuaire d'Athéna :: Le sanctuaire d'Athéna [RP] :: Les Apprentis d'Athéna-
Sauter vers: