Forum du clan Athéna
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Arcas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Antéros
Ancien Oracle d'Athéna
Ancien Oracle d'Athéna
avatar

Nombre de messages : 3055
Age : 40
Date d'inscription : 13/06/2006

fiche
Niveau du chevalier: 1
Legion: Pas de légion

MessageSujet: Arcas   Lun 26 Juil - 22:25

Arcas naquit à Thèbes, d'un père thébain et d'une mère scythe. Son père était pêcheur et sa mère était fleuriste. Ils vivaient une existence paisible et sans embuches.

Un jour, alors qu'il n'avait que 8 ans, son père voulu les emmener sa mère et lui pour passer la journée en famille à la pêche. Le soleil brillait, la mer était calme, les mouettes volaient autour d'eux, toutes les conditions étaient réunies pour passer une merveilleuse journée.

Tout se déroula sans encombre, jusqu'au moment où un bateau pirate apparut au loin, le père d'Arcas voulut naturellement s'enfuir, mais son bateau n'était pas assez rapide comparé à celui des pirates. Ces derniers les rattrapèrent sans peine. Ils voulurent les enlever mais les parents d'Arcas ne l'entendaient pas de cette oreille, lui, était tétanisé.
Le père d'Arcas réussi à en éliminer quatre, tandis que sa mère en eu deux. Ils eurent beau se battre comme des forcenés, rien n'y fit. Ils assommèrent son père d'un coup sec derrière la nuque et jetèrent sa mère à l'eau. Ils enlevèrent Arcas et son père, et brûlèrent leur bateau, Arcas ne put que regarder le bateau familiale en flamme, sa mère à la dérive se débattant pour les rejoindre, et son père, toujours inconscient à ses côtés.

Les pirates les vendirent en tant qu'esclaves pour travailler dans les mines de charbon à Izmir, en Turquie. Arcas eut du mal à supporter l'image de sa mère s'efforçant de nager dans la mère en hurlant leurs noms, cette image le hanterait d'ailleurs jusqu'à la fin de ses jours. Son père quant à lui, était meurtri par la perte de sa femme, ce qui le rongeait encore plus était le fait qu'il avait été impuissant à ce moment là. Mais il ne montrait rien, il fallait rester fort pour son fils, car le moindre signe de faiblesse de sa part, il le savait, entraînerait leur perte, et il en avait le sentiment, un jour, ils s'enfuiraient.

Les premières années furent difficiles, plusieurs fois, Arcas se sentit sombrer dans le désespoir, mais son père était là, et il veillait malgré tout au bien être de son fils. Pour le maintenir, il lui racontait souvent l'histoire des chevaliers d'Athéna, à Athènes, ces guerriers qui, de leurs poings étaient capables de fendre le ciel, et de leurs pieds, briser les montagnes se battent pour la justice et les innocents. Cela plaisait à Arcas, c'était une cause noble, il s'imaginait un jour chevalier d'Athéna, combattant pour la justice et défendant les opprimés, afin de protéger les plus faibles et éviter qu'une tragédie comme la sienne vienne à se produire une fois de plus, accomplir ce qu'il n'avait pu faire ce jour-là, mais il ne se sentait pas assez fort, il avait trop peur. Son père lui disait toujours qu'un grand pouvoir impliquait de grandes responsabilités et qu'il sentait un grand pouvoir qu'il appelait "cosmos" en Arcas, lui, sentait surtout la faim.

Travailler dans les mines n'était pas chose aisée. Les conditions étaient rudes, le charbon et la poussière lui brûlaient les poumons, les pioches étaient lourdes, les charges encore plus, la faim était présente à chaque instant, les profondeurs de la Terre étaient oppressantes, c'était sans compter sur les coups de fouet des geôliers pour des raisons quelconques, son dos était meurtri des blessures infligées. La nuit, tous les esclaves étaient entassés dans une petite cellule à peine assez grande pour pouvoir tous les contenir, ici, les prisonniers duraient à peine plus d'un an.
Puis dix longues années s'écoulèrent, Arcas ne le remarqua pas, mais malgré les conditions, son corps avait changé, il s'était renforcé, il était comme de l'acier, plus rapide même avec le chaînes qui l'accablaient, et il arrivait à respirer sans aucun problème.
Cela faisait déjà quelques temps que sont père avait exposé ses plans d'évasions aux autres prisonniers, qui, le suivaient les yeux fermés dans ses projets, le problème était; quand passer à l'action.

Un jour alors qu'Arcas creusait, sa pioche vint malencontreusement se planter dans le pied d'un de ses geôliers, se dernier, furieux, le rua de coups de fouet. Prit de folie, il sortit son épée pour la lui enfoncer dans son ventre, mais rien ne se passa, en revanche, Arcas vit son père, en face de lui avec l'épée plantée à sa place. En effet, ce dernier s'était interposé entre l'épée et lui faisant barrage de son corps, avant de succomber, il lui dit:


- Fils, libères toi de ces chaînes et deviens un grand chevalier, pour ta mère et moi, pour Athéna, et pour la justice.

Cet à ce moment que quelque chose se passa au plus profond d'Arcas, c'était le deuxième être cher qu'il voyait périr devant ses yeux, s'en était trop, il sentit une chaleur l'envahir de tout son être et il brisa ses chaînes d'un seul coup et encastra le meurtrier de son père dans le mur. Puis sa vue se troubla, mais il compris que se fut le signal pour que les autres prisonniers se rebellent.

Lorsqu'il reprit conscience, il était sur un des bateaux de leurs tortionnaires que les escales avaient volé, de ses compagnons de fortunes, il n'en restait qu'une vingtaine. Sur le bateau chacun parlait de ses futurs projets en tant qu'hommes libres, lui, ne pensait qu'à son père. De plus, abandonnant tout espoir que sa mère soit toujours en vie, il se décida à se rendre à Athènes pour devenir chevalier.


Ils accostèrent non loin d'Athènes, avant de se séparer, il avait pris la précaution de demander la direction à un des anciens esclaves. Il marcha pendant près d'une demi-journée en repensant à ses parents et à son futur éventuel en tant que chevalier d'Athéna, il se fit une promesse, celle que plus jamais il n'y aurait de signes de soumissions sur son dos, puis, il les vit, les portes d'Athènes...
Revenir en haut Aller en bas
 
Arcas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arcas
» pilar arcas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GodWarriors - Le Sanctuaire d'Athéna :: Le sanctuaire d'Athéna [RP] :: Les Apprentis d'Athéna-
Sauter vers: