Forum du clan Athéna
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'infirmerie du Litochoro.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Enkidou
Chevalier d'Argent du Bouvier
Chevalier d'Argent du Bouvier
avatar

Nombre de messages : 2001
Age : 43
Localisation : Dans la capital des assurances.
Date d'inscription : 07/08/2008

fiche
Niveau du chevalier: 11
Legion: Pas de légion

MessageSujet: L'infirmerie du Litochoro.   Ven 19 Fév - 2:11

En haut, tout en haut de la montagne, bien avant son sommet, se trouve le village de Litochoro. Là-bas, ses habitants connaissent l'art de la médecine.

Certains se sont installés avant le village. Des toiles de tentes abritent plusieurs lits.
Un coin de restauration rapide et une soupe chaude ont été posés au centre.
Des infirmières et des médecins sont là pour soigner les vaillants défenseurs du villages.
Revenir en haut Aller en bas
Guilgamesh
Chevalier d'Argent du Cerbère noir
Chevalier d'Argent du Cerbère noir
avatar

Nombre de messages : 268
Date d'inscription : 15/12/2008

fiche
Niveau du chevalier: 10
Legion: Pas de légion

MessageSujet: Re: L'infirmerie du Litochoro.   Ven 19 Fév - 2:20

Guilgamesh déposa le chevalier sur un brancard et demanda aux infirmières de s'en occuper.

Il devait retourner sur le front. Et avant, il avait promis de chercher Volo.

Mais impossible de retrouver sa trace.


* Où est-il donc, ce bon vieillard ? Cré non ! C'est quand on a besoin de lui qu'on ne le trouve pas. C'est plus de son âge de jouer à cache-cache ! Pensa-t-il.

Résigné à ne pas le trouver, il retourna pour voir comment allait se débrouiller cette nouvelle recrue du nom de Muichkine.
Revenir en haut Aller en bas
muichkine
Héros
Héros
avatar

Nombre de messages : 396
Date d'inscription : 13/08/2009

fiche
Niveau du chevalier: 8
Legion: Pas de légion

MessageSujet: Re: L'infirmerie du Litochoro.   Ven 19 Fév - 11:52

Arrow La défense du litochoro

Muichkine qui jouait encore de la lyre arriva par un chemin très escarpé en trottinant, jusqu'à trouver une tente avec un lit vide. Il s'allongea et se reposa quelques instants. Juste à côté de lui, le blessé de Guilgamesh, celui qu'il avait escorté, reprenait des forces et avait ouvert grand les yeux.

- C'est toi la nouvelle recrue du Litochoro ? Dit-il faiblement en scrutant Muichkine.

- Oui. Je m'appelle Muichkine.

- Saches que ce lieu est autant magique et sacré, qu'il est dangereux ! Tu dois faire très attention à toi, ici ! N'hésite pas à demander conseils auprès de Guilgamesh, c'est un garçon un peu dur parfois, mais il a grand coeur. Il ferait tout pour ses hommes. Saches qu'il n'en a pas toujours été ainsi, on raconte même que c'était un tyran sanguinaire.

- N'est ce pas la fièvre qui te fais dire pareilles sottises, Guilgamesh, sanguinaire ?! s'étonna Muichkine.

- Ecoutes, j'ai eu vent de ces dires dans le verre d'un alcool un peu fort, peut être ! Mais, je crois que cette rumeur a quelque chose de vrai.

Muichkine trouvait un peu fort ce début de commérages d'autant que s'il était en vie c'était grâce à Guilgamesh qui l'avait porté jusqu'ici, alors ... Pourquoi celui ci ne montrait pas plus de reconnaissance et s'évadait dans des hypothèses scabreuses. Il ne voulu pas en attendre d'avantages et tourna le dos à son interlocuteur.

- Laisses moi me reposer, maintenant. J'ai besoin de reprendre des forces pour repartir au combat. Dit-il avant de s'endormir.

- Comme tu veux.


Son sommeil fût court et Muichkine sentit que quelqu'un d'autre était présent. Le parfum qui emplissait ses poumons était très éloigné d'une hormone masculine et il vit une femme assise à ses côtés. Elle venait de lui faire un bandage à la cuisse blessée lors du combat et sur un rondin de bois qui servait de table, avait posée une soupe chaude avec des petits morceaux de légumes à la surface. Quand elle eut fini elle s'éclipsa sans dire mot à Muichkine pour s'occuper de son voisin encore souffrant. Muichkine s'assit sur son lit et but avec empressement le contenu du bol.

- Merci mademoiselle, cette soupe est un délice. Je me sens revigoré. Il alla pour se lever mais la jeune femme se jeta sur lui.

- Non ! Ne bougez pas encore, vous devez vous reposer ! Sir Guilgamesh va bientôt arriver et vous devait l'attendre ici.

- Puisque vous me le demandez, j'attendrai ici.
Sourit Muichkine.
On découvrait maintenant le jolie visage de la jeune femme qui se cachait derrière une fine chevelure châtain clair. Elle rougit et baissa la tête pour très vite s'évader de la tente.


Dernière édition par muichkine le Mar 23 Fév - 1:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Volo

avatar

Nombre de messages : 1070
Age : 29
Localisation : La Rochelle
Date d'inscription : 25/05/2009

fiche
Niveau du chevalier: 8
Legion: Legion Alpha

MessageSujet: Re: L'infirmerie du Litochoro.   Ven 19 Fév - 13:14

Arrow La défense du Litochoro

J'entrai dans l'infirmerie au moment où une jeune guérisseuse d'une très grande beauté s'en allait. Son visage était rouge et je devinai instantanément que mon jeune disciple ne la laissait pas indifférente. Je ne pus réprimer un sourire.

*Ha, je donnerai tout pour recouvrer ma jeunesse*

Je m'assis au chevet de Muichkine en le gratifiant d'un regard bienveillant. Ce dernier était épuisé mais visiblement fier de ce qu'il venait d'accomplir.

-Tu t'es bien battu, mon jeune ami. Je suis très fier de mon disciple. chuchotai-je pour ne pas déranger l'autre blessé qui se reposait à côté.

Je fis en sorte de transmettre une énergie bienveillante au jeune blessé afin qu'il fût paisible et reposé.

-La guerre est le lot quotidien des chevaliers et c'est la protection d'Athéna qui nous permet d'être aussi forts...

-Mais malgré cette protection nous restons des hommes et il nous faut nous reposer. Dors bien mon ami, et n'oublie pas que je veille sur toi... dis-je en me relevant pour me retirer à mon tour.
Revenir en haut Aller en bas
muichkine
Héros
Héros
avatar

Nombre de messages : 396
Date d'inscription : 13/08/2009

fiche
Niveau du chevalier: 8
Legion: Pas de légion

MessageSujet: Re: L'infirmerie du Litochoro.   Ven 19 Fév - 15:13

Volo était toujours là pour lui, et cette idée le rassurait. Il avait ce pouvoir de discrétion qui ravissait Muichkine. En intervenant toujours de manière subtile et délicate, Volo avait atteint le privilège de sagesse d'un grand chevalier et l'admiration de son protégé. Muichkine s'interrogeait encore sur l'intervention de son maître pendant le combat. Il avait toujours à l'esprit cette aura extraordinaire qui l'accompagnait alors qu'il doutait de l'issue. Il profita de la présence de son maître et l'intercepta avant qu'il n'ait pu s'en aller, en lui posant une question.

- Maître ! J'ai beaucoup appris lors de ce combat. Je n'avais jamais combattu de la sorte. Ma lyre m'a été d'un grand secours ... Sans elle, je n'aurais pu gagner. Mais il y a autre chose que je voulais vous demander, pendant mon combat contre le spectre, j'ai senti une lumière qui se dégagait de mon corps et une autre plus intense qui est venue l'amplifiée ! C'était très particulier... Sans elle aussi je serais surement en train de pourrir sur les marche du Litochoro.

Il attendit un instant.
- Cette lumière ... C'était vous, n'est ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Volo

avatar

Nombre de messages : 1070
Age : 29
Localisation : La Rochelle
Date d'inscription : 25/05/2009

fiche
Niveau du chevalier: 8
Legion: Legion Alpha

MessageSujet: Re: L'infirmerie du Litochoro.   Ven 19 Fév - 15:30

Tandis que je venais de tourner les talons pour sortir de la tente, Muichkine me posa une toute dernière question.

- Maître ! J'ai beaucoup appris lors de ce combat. Je n'avais jamais combattu de la sorte. Ma lyre m'a été d'un grand secours ... Sans elle, je n'aurais pu gagner. Mais il y a autre chose que je voulais vous demander, pendant mon combat contre le spectre, j'ai senti une lumière qui se dégageait de mon corps et une autre plus intense qui est venue l'amplifier ! C'était très particulier... Sans elle aussi je serais surement en train de pourrir sur les marche du Litochoro. Cette lumière ... C'était vous, n'est ce pas ?

Un sourire illumina une nouvelle fois mon visage ridé.

-Cette force que tu as senti en toi, ce n'était pas que moi.

Je me retournai vers mon disciple qui se tenait assis sur sa couche, les oreilles attentives à mes paroles.

-On appelle cette lumière la cosmos énergie et elle est présente en chaque être vivant.

-La plupart des gens n'utilisent que leurs 5 sens mais nous, chevaliers, savons percevoir des choses que le commun des mortels ne perçoit pas.

Je marquai une pause pour lui permettre d'assimiler tous mes mots.

-Nos maîtres, les oracles maîtrisent si bien la cosmos-énergie qu'ils sont capables de détecter la moindre fluctuation en elle. Ils peuvent même l'utiliser pour communiquer avec nous ou faire partager leur puissance à d'autres sur de très longues distances.

-Ce pouvoir existe potentiellement en chacun de nous mais nos esprits sont souvent bien trop abrupts pour l'admettre et le maîtriser.

Je regardai un instant ma vieille canne en tapotant son bois d'olivier de mes ongles longs.

-Lorsque tu combattais, je me suis manifesté en toi mais mon pouvoir est bien trop faible pour que je puisse changer l'issu de ton duel contre ce spectre.

-Mon intervention s'est simplement limitée à te faire sentir ma présence car je sentais qu'il fallait te rassurer. Mais la puissance que tu as déployé pour l'achever venait de toi et toi seul...


Je fixai maintenant mon jeune disciple de mes yeux malicieux.


-Au fil du temps, tu apprendras à dompter ta cosmos-énergie et tu pourras en faire ce que tu veux. Mais garde à l'esprit que c'est Athéna qui te permet d'utiliser un peu de son essence et que par conséquent, tu ne peux le faire contre ses intérêts...
Revenir en haut Aller en bas
muichkine
Héros
Héros
avatar

Nombre de messages : 396
Date d'inscription : 13/08/2009

fiche
Niveau du chevalier: 8
Legion: Pas de légion

MessageSujet: Re: L'infirmerie du Litochoro.   Ven 19 Fév - 17:11

C'était donc ça ! Le mystère de cette lumière. Une fois de plus, la gratitude d'Athéna était inscrite dans les gènes de ses chevaliers. Si cette aura s'était manifestée, c'était grâce à son dévouement et à son sens de l'honneur. Volo, son maître avait canalisé sa propre cosmo énergie pour l'aider dans son apprentissage de chevalier. Avait -il vraiment réussi à développer cette force extraordinaire tout seul ? Il n'en revenait pas.

* Cela voudrait-il dire que l'oracle avait raison de m'envoyer ici ! Mon devoir de chevalier devait s'accomplir pour le moment loin d'Athène et du Parthénon. Il n'y avait qu'au litochoro que je pouvais montrer ma persévérance et ma volonté ! Je comprends à présent ! Tout est clair ! Ce combat était un test ! Il fallait que je prouve mon sens du devoir... J'ai encore tant à apprendre...pourtant. Cette aura magnifique, je voudrais pouvoir l'utiliser avec moins de maladresse... Mais, je suis jeune... Il me faut encore travailler ...Volo a raison.


- Je serais digne, et n'aurai de penser que pour celle qui m'a accueilli et fait ce don unique. Je vous en fait le serment, maître Volo !

Il salua son maître respectueusement et s'allongea de nouveau sentant la fatigue le prendre de nouveau puis s'endormit.
Muichkine, avait beaucoup apprit et l'être candide qu'il avait pu être avant d'entrée sur ce territoire n'existait plus. Il le savait sa destinée commençait à avoir une réelle importance, il en était fier. Son visage portait l'empreinte de son passage au litochoro, il semblait moins juvénile et endurcit.
Revenir en haut Aller en bas
Guilgamesh
Chevalier d'Argent du Cerbère noir
Chevalier d'Argent du Cerbère noir
avatar

Nombre de messages : 268
Date d'inscription : 15/12/2008

fiche
Niveau du chevalier: 10
Legion: Pas de légion

MessageSujet: Re: L'infirmerie du Litochoro.   Ven 19 Fév - 22:25

Alors que Guilgamesh était de retour du côté de la défense, il eut vent d'un combat avec une nouvelle recrue. Ce dernier avait été transporté à l'infirmerie. Ou alors, il y était allé de lui-même.
Inquiet, il retourna voir s'il ne s'agissait pas de Muichkine. Il cachait sa crainte en bougonnant.

Il demanda si une personne du nom de Muichkine n'était pas sur un brancard. Une infirmière lui répondit que oui, en lui montrant dans quelle tente il était. Elle précisa qu'un chevalier âgé et armuré d'une protection de garde était avec lui.
Guilgamesh s'aperçut qu'elle rougissait un peu plus, à chaque fois qu'elle citait le nom de Muichkine. Il fut rassuré.

Il attendit que Volo sorte. Le vieux chevalier ne pouvait être que lui. Il savait, alors, que Muichkine était entre de bonnes mains. Mais il voulait tout de même être certain que le jeune défenseur n'avait pas de graves blessures.

Il vit sortir Volo.


- Qu'est-ce qui t'as prit de disparaître ainsi ? D'abord, tu ne dois pas t'absenter de la défense sans m'avoir fait prévenir. Et ensuite, la vie de Muichkine est sous la tienne !
Je veux que tu restes avec lui pour le guider, lors de son prochain combat. Et surveille-le aussi pour qu'il ne se battent pas avec un être trop fort. Il pourrait le tuer !
Ah, c'est pas possible !


Malgré les mots et le ton secs, Guilgamesh savait bien que Volo ferait tout pour aider son disciple. Mais il ne le connaissait pas encore assez pour pouvoir en être sûr.

Il ajouta, avec un ton tout aussi sévère que précédemment :


- Bon. Il s'en est bien tiré. Tu peux être fier de lui. C'est un sacré bonhomme, hein ! Je vais aller voir comment il va. Et toi, reste à proximité de lui ! Vous me faîtes perdre mon temps, tous les deux ! Je devrais être au Litochoro en train de donner des ordres !
Revenir en haut Aller en bas
Volo

avatar

Nombre de messages : 1070
Age : 29
Localisation : La Rochelle
Date d'inscription : 25/05/2009

fiche
Niveau du chevalier: 8
Legion: Legion Alpha

MessageSujet: Re: L'infirmerie du Litochoro.   Sam 20 Fév - 0:40

Je quittai l'infirmerie tandis que mon disciple s'endormait paisiblement. En sortant de la tente, je tombai nez à nez avec Guilgamesh, le chef de la défense.

-Qu'est-ce qui t'as prit de disparaître ainsi ? D'abord, tu ne dois pas t'absenter de la défense sans m'avoir fait prévenir. Et ensuite, la vie de Muichkine est sous la tienne ! Je veux que tu restes avec lui pour le guider, lors de son prochain combat. Et surveille-le aussi pour qu'il ne se battent pas avec un être trop fort. Il pourrait le tuer ! Ah, c'est pas possible !

Visiblement, l'enfant roi était de fort mauvaise humeur et avait décidé de me réprimander.

-Bon. Il s'en est bien tiré. Tu peux être fier de lui. C'est un sacré bonhomme, hein ! Je vais aller voir comment il va. Et toi, reste à proximité de lui ! Vous me faîtes perdre mon temps, tous les deux ! Je devrais être au Litochoro en train de donner des ordres !


Je répondis sur un ton beaucoup plus calme pour apaiser Guilgamesh. Il avait de très grandes responsabilités pour un enfant et ce fardeau pouvait s'avérer fort pesant à la longue.

-Mon très jeune ami, tu as peut-être raison ; mais sache que j'ai gardé un oeil sur mon disciple durant tout son combat. J'ai senti qu'il l'emporterait sur ce spectre et je me suis forcé à rester en dehors de tout cela afin qu'il s'en sorte par ses propres moyens.

-Il a déjà beaucoup gagné en assurance et il ne fera que progresser. Tu sais Guilgamesh, je ne serai pas toujours là et il faut qu'il s'habitue peu à peu à combattre seul...


Je décidai de fuir la mauvaise humeur de mon supérieur en allant patrouiller sur le haut de la falaise. De ce promontoire, j'étais sûr de pouvoir apercevoir n'importe quels intrus.

Arrow La défense du Litochoro
Revenir en haut Aller en bas
muichkine
Héros
Héros
avatar

Nombre de messages : 396
Date d'inscription : 13/08/2009

fiche
Niveau du chevalier: 8
Legion: Pas de légion

MessageSujet: Re: L'infirmerie du Litochoro.   Sam 20 Fév - 1:18

Apaisé Muichkine pouvait l'être mais un Hurlement le fit tressaillir.

- Qu'est-ce qui t'as prit de disparaître ainsi ? D'abord, tu ne dois pas t'absenter de la défense sans m'avoir fait prévenir. Et ensuite, la vie de Muichkine est sous la tienne ! Je veux que tu restes avec lui pour le guider, lors de son prochain combat. Et surveille-le aussi pour qu'il ne se battent pas avec un être trop fort. Il pourrait le tuer ! Ah, c'est pas possible !

C'était Guilgamesh !... Muichkine se leva aussitôt en boîtant près de la toile de lin qui faisait office de porte. D'ici, il pouvait entrevoir le spectacle qui se jouait dehors. Il vit Guilgamesh vociférer sur son maître. Il faisait pas bon être en face de ce petit bonhomme à ce moment précis.

-Bon. Il s'en est bien tiré. Tu peux être fier de lui. C'est un sacré bonhomme, hein ! Je vais aller voir comment il va. Et toi, reste à proximité de lui ! Vous me faîtes perdre mon temps, tous les deux ! Je devrais être au Litochoro en train de donner des ordres !

Aussitôt, Muichkine sentit le vent tourner et il se précipita tant bien que mal sur son lit et fit semblant de dormir en écoutant l'explication sereine de son maître.


-Mon très jeune ami, tu as peut-être raison ; mais sache que j'ai gardé un oeil sur mon disciple durant tout son combat. J'ai senti qu'il l'emporterait sur ce spectre et je me suis forcé à rester en dehors de tout cela afin qu'il s'en sorte par ses propres moyens.

* Bien Volo, si Guilgamesh a pu pensé un moment que tu m'avais abandonné, là il peut être rassuré.

Il était pas facile de diriger une telle armée. Guilgamesh avait bien du mérite, Muichkine n'aurait jamais accepté une telle mission même pour tout l'or du monde antique. Il fallait réunir beaucoup de qualités et on pouvait dire que ce jeune garçon n'avait pas besoin qu'on lui donne de leçons. Volo, l'avait comprit et sa maturité raisonnée rassurait et calmait la fougue de Guilgamesh.

-Il a déjà beaucoup gagné en assurance et il ne fera que progresser. Tu sais Guilgamesh, je ne serai pas toujours là et il faut qu'il s'habitue peu à peu à combattre seul...

Guilgamesh allait rentrer d'un instant à l'autre, Muichkine ferma les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Guilgamesh
Chevalier d'Argent du Cerbère noir
Chevalier d'Argent du Cerbère noir
avatar

Nombre de messages : 268
Date d'inscription : 15/12/2008

fiche
Niveau du chevalier: 10
Legion: Pas de légion

MessageSujet: Re: L'infirmerie du Litochoro.   Sam 20 Fév - 14:30

Guilgamesh était rassuré. Sa réprimande n'avait pour but que d'assoir son autorité. Depuis qu'il était arrivé, il sentait qu'il n'était pas écouté sérieusement.
Il est vrai qu'il était non seulement un enfant de 10 ans, mais qu'en plus, il restait toujours apprenti.

Il entra sous la tente des blessés. Muichkine était là, les yeux fermés. Il avait l'air d'un ange, avec sa lyre. Il la tenait serrée entre ses mains.


* Il doit beaucoup tenir à cet objet pour le garder toujours prêt de lui. Pensa le petit roi.

Il prit un tabouret et s'assit à côté de Muichkine. Il aurait pu partir, mais il voulait rester prêt de lui. Non pas pour le rouspéter, mais pour être certain qu'il allait bien.

La vérité était qu'il tenait en chacun des hommes dont il avait la charge de commander, avec Enkidou. Ce n'était pas comme autrefois, où il envoyait ses hommes se faire tuer pour son pouvoir. C'était son poids : ces hommes morts pour un roi tyrannique, ces familles en pleurs, ces femmes qui se soumettait à lui pour sauver leur fils ou leur frère...

Guilgamesh ne pouvait s'empêcher d'y repenser. Mais il était fier d'avoir reçu la grâce d'Athéna. Elle l'avait accepté ; elle lui avait pardonné. Il devait aussi se pardonner à lui-même. Mais c'était le plus difficile.
Il soupira. Muichkine semblait dormir. Guilgamesh parla tout bas, pensant que le jeune apprenti ne pouvait pas l'entendre.


- Tête de bois, va ! Je n'ai pas envie de te perdre...

Au bout de deux heures, voyant qu'il dormait du sommeil du juste, il s'éclipsa.
Revenir en haut Aller en bas
muichkine
Héros
Héros
avatar

Nombre de messages : 396
Date d'inscription : 13/08/2009

fiche
Niveau du chevalier: 8
Legion: Pas de légion

MessageSujet: Re: L'infirmerie du Litochoro.   Lun 22 Fév - 0:40

Quelques instants après, Guilgamesh entra dans la tente et Muichkine qui feintait un sommeil réparateur, n'osa ouvrir les yeux. Comme un enfant prit dans le filet de son mensonge, il resta les yeux fermaient et finit par entendre la voix de Guilgamesh qui venait de s'asseoir sur un tabouret près de lui.

- Tête de bois, va ! Je n'ai pas envie de te perdre...

Il se sentit rassurait et pouvait maintenant s'endormir en confiance.

* Demain, Je ne vous décevrait pas, je reprendrais mon tour de garde et je sait maintenant que Vous et Volo veuilleraient toujours sur moi au litochoro.
Revenir en haut Aller en bas
muichkine
Héros
Héros
avatar

Nombre de messages : 396
Date d'inscription : 13/08/2009

fiche
Niveau du chevalier: 8
Legion: Pas de légion

MessageSujet: Re: L'infirmerie du Litochoro.   Mar 23 Fév - 1:31

A l'aube d'un nouveau jour, alors que la journée s'annonçait ensoleillé et glaciale. Muichkine n'eut besoin de personne pour se réveiller. Il venait de dormir plus que son corps n'eut pu lui demander et de petits engourdissement commençaient à envahir ses jambes . Il voulu donc partir au plus vite pour rejoindre son poste auprès de ses compagnons d'armes. Lorsque avant même de sortir, il vit une mince silhouette, à peine plus qu'une ombre dans l'obscurité de la tente, il ne mit pas longtemps à reconnaître la jeune soignante qui l'avait soignée et nourrit la veille. Elle s'était faufilée telle une voleuse sous l'infirmerie et Muichkine encore dans un état entre le sommeil et l'éveil constata sa présence.
Son estomac se souvenait encore de la soupe chaude qu'elle lui avait délicatement posée à côté de son lit de malade.


- Monsieur, ne faîtes pas de bruits, je vous en conjure, j'ai quelque chose à vous dire. Murmura t-elle dans la pénombre de la tente.

- Je voudrais tant entendre une deuxième fois votre douce voix ! Dîtes moi ce que vous avez de si important à me dire ce matin, avant que je reparte au combat ?
Muichkine savait qu'elle n'était pas indifférente à son charme, il en jouait mais ... lui non plus n'était pas indifférent cela s'entendait à sa voix qui se transformait littéralement et devenait chevrotante quand il tentait de lui parler.

- J'ai un message à vous faire parvenir, il vient de très loin... Un chevalier du nom de Calipyso cherche à vous rencontrer. Il a fait voyager cette missive pour vous. A sentir le papier utilisé, la jeune fille fût un peu déçu...
- Prenez garde à vous chevalier ! Cela ne me dit rien qui vaille. lui dit-elle en lui tendant le papier et lui tenant le bras délicatement.

Quand Muichkine entendit le nom de calipyso, il se retourna et resta de marbre. Il avait effectivement connu un être de ce nom là mais il s'agissait d'un ennemi serviteur d'Hadès et cette rencontre datée de son voyage de Sparte au Parthénon. A deux reprises, ils s'étaientt battus vaillamment ensemble. Il fût vainqueur une première fois et vaincu. Muichkine avait découvert la fragilité du masque que porte certains chevaliers pour cacher qu'ils ne sont pas des hommes... calipyso est une femme. C'était avant tout un redoutable spectre mais aussi une ...femme. Il prit le billet et attendit de voir disparaître la jeune fille de la tente pour en lire le contenu.

"Ca fait longtemps... un petit combat ?"

C'était plutôt bref ... mais celà voulait aussi dire qu'elle n'était pas loin de lui. Il se précipita hors de la tente en emportant sa lyre et descendit très rapidement jusqu'à rejoindre l'escalier là où il décida d'attendre Calipyso.

Arrow La défense du litochoro
Revenir en haut Aller en bas
muichkine
Héros
Héros
avatar

Nombre de messages : 396
Date d'inscription : 13/08/2009

fiche
Niveau du chevalier: 8
Legion: Pas de légion

MessageSujet: Re: L'infirmerie du Litochoro.   Mer 10 Mar - 12:13

Lorsqu'il reprit connaissance Muichkine était dans l'infirmerie du litochoro, la jeune infirmière lui épongée le front. Il se sentait chaud. Il ne savait pas ce qui coulait le plus sur son visage, l'eau de linge ou la moiteur tiède de la fièvre. C'est alors qu'il repensa au combat qu'il avait mené avec Calipyso. Quelle spectre ! Quelle guerrière ! Il regarda alors en levant les yeux, le va et viens des mains de la soignante sur son visage meurtri. Elle le scruta d' un air sévère.
- Je vous avait dit de vous méfier de ce message ! Mais non ! On part au combat et on entend que ce qu'on a envie d'entendre et là voilà .... Maintenant, vous êtes bien avancé, vous allez devoir repartir du Litochoro, vos blessures sont trop importante. Votre maître Volo, Enkidou ou Guilgamesh devrait venir d'ici peu. Un convoi de vivres arrive dans la matinée, vous repartirez avec, ils vont à Athène...

Sa voix se radoucit un peu et paru plus hésitante et chevrotante.

- Vous ne pourrez pas revenir d'ici là... Votre état est préoccupant... Peut être dans un mois... Vous allez ... un peu ... nous, leur, me manquer... Faîtes attention à vous et revenez entier.

Elle s'éclipsa très vite derrière le rideau de la chambre de fortune.

Muichkine se sentit triste tout d'un coup. Il devait quitter ce lieu et revenir à Athène... Au Parthénon... Loin du litochoro et de ses compagnons et de cette jeune fille. Il ne connaissait même pas le nom de cette demoiselle. Ses yeux s'emplirent de larmes. Il tourna la tête et aperçu sa lyre juste à côté de son chevet.

* Mais qui a bien pu me ramener ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Guilgamesh
Chevalier d'Argent du Cerbère noir
Chevalier d'Argent du Cerbère noir
avatar

Nombre de messages : 268
Date d'inscription : 15/12/2008

fiche
Niveau du chevalier: 10
Legion: Pas de légion

MessageSujet: Re: L'infirmerie du Litochoro.   Mer 10 Mar - 22:12

Quand la jeune fille que Guilgamesh avait été cherché pour s'occuper de Muichkine sortit de la tente des blessés, il la vit pleurer.
Il avait vu un apprenti se battre longtemps. Le petit roi avait porté Muichkine depuis le bord de la défense jusqu'ici. Le blessé était resté quelques jours inconscient.

Guilgamesh s'introduisit sous la tente. Il vit les yeux rouges du musicien triste. Celui-ci tenait la lyre que Guilgamesh avait prit soin de poser sur le chevet du blessé.
Le chef avait pensé qu'ainsi, à son réveil, Muichkine reprendrait courage. Mais ce n'était visiblement pas le cas.

Le chef co-adjoint à la défense s'avança sans dire une seule parole. Il ferma les yeux et sourit devant Muichkine qui le regardait.
Arrivé à sa hauteur, Guilgamesh leva la main droite, doucement. Et tout à coup la laissa retomber violemment sur la joue de Muichkine, le giflant. Guilgamesh ouvrit la bouche aussitôt après, alors que Muichkine restait surpris par ce geste en se tenant la joue. La voix de Guilgamesh était neutre et sans aucune agression. Pourtant les mots étaient durs.


- Idiot... Crois-tu que je vais passer mon temps à faire des allers et retour entre l'infirmerie et les lignes de défenses de ces terres ? J'ai d'autres choses à faire...

Guilgamesh laissa Muichkine reprendre ses esprits, mais ne lui laissa pas non plus l'occasion de répondre. Il enchaîna :
- Tu ne dois plus rester ici. J'ai fait une erreur en te demandant de défendre le Litochoro. C'est en partie ma faute. J'en ai parlé à cette fille qui vient de partir : je ne veux plus te voir ici avant que tu ait changé ta façon de te battre. Tu devras rester au sanctuaire pendant un mois. Tes blessures devraient disparaître d'ici-là. Et n'oublie pas d'aller aux sources sacrées des cures. Elles soignent plus que les mots.
Ensuite, tu iras t'entrainer dans l'arène prévue à cet effet.


Il désigna la lyre de son regard et continua encore.:
- Ton instrument est très utile. Il pourra t'aider dans l'avenir. Mais il est encore trop tôt. Tu n'arriveras pas à le maîtriser comme ça, du premier coup. Ne t'inquiète pas. Tu as de grande ressources. Tu réussiras un jour, je n'en doute pas.
Garde-le avec toi. Il se nourrira de ton cosmos. Et lorsque tu en auras besoin, il saura te faire signe. Tu comprendras quand ça se produira.


Personne n'aurait pu croire que ces phrases sortaient de la bouche d'un enfant d'une dizaine d'année. Muichkine ne trouvait sans doute rien à répondre. Il bredouilla un début de phrase, mais Guilgamesh ne lui laissa toujours pas le temps de parler. Il se retourna, fit quelques pas, attrapa le tissus de l'espèce de chapiteau et ouvrit l'entrée. De dos, il finit ainsi :
- Reposes-toi avant le départ. Tu attendras Enkidou qui te conduira au Parthénon. Et ne sois pas triste. Tu as eu une défaite. J'en ai eu de nombreuses, et j'en aurai encore beaucoup d'autres.

Tu es venu en héros et tu as agit en héros. Alors, c'est en héros que tu partiras, la tête haute.


Et en retournant la tête seulement, finalement :
- Je suis fier d'avoir vu un futur chevalier se battre, il y a quelques jours. Je regrette de devoir le laisser partir ainsi... Mais le futur chevalier du nom de "Muichkine"... -Il insista sur ce nom - doit apprendre encore pour me revenir plus fort...

Alors, à très bientôt, futur chevalier...


Le visage de Guilgamesh arborait un sourire en coin. Mais Muichkine pu apercevoir une larme s'y glisser.

Le petit roi s'éclipsa, laissant Muichkine se remettre de tant d'émotions, car Guilgamesh devait retourner devant les lignes de la défenses.
Revenir en haut Aller en bas
Volo

avatar

Nombre de messages : 1070
Age : 29
Localisation : La Rochelle
Date d'inscription : 25/05/2009

fiche
Niveau du chevalier: 8
Legion: Legion Alpha

MessageSujet: Re: L'infirmerie du Litochoro.   Mer 10 Mar - 23:20

J'entrai doucement dans l'infirmerie pour me placer en silence au chevet de mon apprenti. Muichkine venait d'essuyer une défaite cuisante et il semblait bien mal en point.

-Comment te sens-tu, mon jeune ami ? demandai-je ; L'infirmière m'a dit que tu serais rapatrié à Athènes par le prochain convoi, je me suis fait tant de soucis...

J'examinai le jeune musicien d'un regard bienveillant ; ses blessures étaient douloureuses mais sans réelle gravité pour l'avenir. Je me souvins alors de mes premiers combats et de ma défaite contre la terrible Delphin sur la plage de cette île perdue près de Rhodes.

*Il semble diminué, mais il ressortira plus fort de cette épreuve...* pensai-je alors en réalisant que mon apprenti suivait à peu de choses près mes propres traces.
Revenir en haut Aller en bas
muichkine
Héros
Héros
avatar

Nombre de messages : 396
Date d'inscription : 13/08/2009

fiche
Niveau du chevalier: 8
Legion: Pas de légion

MessageSujet: Re: L'infirmerie du Litochoro.   Ven 12 Mar - 10:12

C'était donc ça, le petit roi avait secouru Muichkine, et l'avait amené ici. Il lui en serait à jamais reconnaissant. Ce petit bout d'homme n'était pas l'homme bourru et sans manière qu'il laissait paraître mais bien un être attachant. Ah, ça il avait la main leste ! Mais son dévouement et son sens de la fraternité faisait de lui quelqu'un d'une grande générosité et un homme bon à bien des égards. Il lui avait sauvé la vie... et cette gifle était bien méritée, c'était la cristallisation de la peur d'un chef, d'un commandant .... d'un roi. Il était partit de l'infirmerie comme il était arrivé. Sans un geste de fierté de sa bravoure passée mais avec toute la modestie d'un jeune garçon de son rang. Muichkine se retourna subitement, il venait de sentir un souffle à côté de lui. Surprenant ! Il n'avait même pas vu, ni même entendu son maître Volo rentrait dans l'infirmerie. Et pourtant, il se tenait à côté de lui et lui glissa doucement ses inquiétudes...

-Comment te sens-tu, mon jeune ami ? L'infirmière m'a dit que tu serais rapatrié à Athènes par le prochain convoi, je me suis fait tant de soucis...
Muichkine sembla ragaillardit par l'arrivée de son maître.

- ça va pas trop mal... J'ai juste beaucoup de peine de quitter aussi subitement le litochoro... Vous allez tous me manquer...mais je reviendrais plus fort, je vous en fais la promesse. J'apprendrai de nouvelles techniques pour être plus efficace. J'ai comprit là où était mes faiblesses...et j'espère ne pas faire deux fois les mêmes erreurs... Mon combat avec Calipyso, n'a pas été facile mais je n'étais pas loin de gagner malgré mon rang inférieur.
Il serra le poing.
- Je réussirai là où mon impatiente et ma jeunesse m'ont fait défaut, maître !
Il chercha le regard approbateur de Volo.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'infirmerie du Litochoro.   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'infirmerie du Litochoro.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Shojo: L'infirmerie après les cours [Setona, Mizushiro]
» [Shojo] Sailor Moon/ L'infirmerie après les cours
» L'infirmerie après les Cours
» [Manga] L'Infirmerie après les cours
» Passage à l'infirmerie ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GodWarriors - Le Sanctuaire d'Athéna :: Le sanctuaire d'Athéna [RP] :: Hors des enceintes - Le Litochoro-
Sauter vers: