Forum du clan Athéna
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Kora

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Antéros
Ancien Oracle d'Athéna
Ancien Oracle d'Athéna
avatar

Nombre de messages : 3055
Age : 40
Date d'inscription : 13/06/2006

fiche
Niveau du chevalier: 1
Legion: Pas de légion

MessageSujet: Kora   Ven 5 Fév - 11:12

Dans la resplendissante citée de mycènes vivait jadis une jeune femme du nom de kora, dont la beauté n'avait rien à envier aux plus belles déesses. Maintes fois d'ailleurs les dieux avaient céder face à la beauté humaine, et kora avait le potentiel de ces femmes là. Pourtant elle portait sa beauté comme un fardeau, source de jalousie pour les femmes et de désires pour les hommes, kora ne laissait pas indifférente comme elle l'aurait souhaité.

Elle vivait dans une petite maison bordant la cité, avec pour seul parent sa mère. Son père avait en effet succombé du dur labeur du métier de paysan, qu'il avait exercé si intensément pour subvenir aux besoins de sa famille au péril de sa vie. Mais kora et sa mère, Démétra, ne manquaient de rien et vivaient gaiement des fruits de leurs récoltes. Tout allait bien dans le meilleur des mondes pour les deux femmes jusqu'au jour du drame.

Un jour où Démétra travaillait au champs et que kora se hâtait à la cuisine, un groupe de guerriers sombre vint à leur demeure. Ceux-ci se présentèrent comme les spectres d'Hadès, un de leur chef avait eu vent de la beauté de kora et voulait en faire son épouse. Sans coup de semonce ils se saisirent de la belle et la conduire vers leur fortification. Les cris de la captive alertèrent sa mère qui arriva trop tard, impuissante face à l'enlèvement de sa fille unique. Démétra alla au temple de zeus de la cité implorant le dieu des dieux de libérer son être aimé mais les paroles laissèrent indifférent la divinité. Désemparé elle quitta la cité à la recherche de sa fille, marchant dans l'inconnu. Après de longues heures de marche, la nuit tomba. Elle arriva devant un autel au milieu d'une foret perdue. Au milieu siégeait une statue d'une femme. Sur son socle on pouvait lire le nom d'ATHENA. A bout de force Démétra se mit à terre et pria la déesse de lui rendre sa fille. Les larmes de la mère esseulé jonchaient le sol de l'autel quand soudain un bruit sortit de la foret. Une chouette s'envola dans la nuit vers le nord.

-Athéna si c'est un signe vers le lieu où se trouve ma fille je t'en serai à jamais reconnaissante.
Une lueur d'espoir se lisait dans ses yeux et elle courut vers le nord. Elle tomba nez à nez avec le campement des spectres d'hadès.
Usant de ses charmes Démétra réussi à atteindre la salle où était retenu kora.
-Athéna soit louée, je t'ai retrouvée mon enfant, tu es en bonne santé je suis si heureuse.
-Mère comment avez vous fait pour me retrouver, fuyez ses guerriers n'ont ni foi ni loi.
Alors qu'elle libérait sa fille un garde s'aperçut de sa manœuvre et s'interposa. Faisant opposition de son corps Démétra se laissa capturer pour permettre l'échappée de sa fille.
-Cours Kora, si nous nous faisons prendre toutes les deux j'aurai fait tout cela en vint. Athèna m'a conduit à toi pour que je te sauve, vie libre kora ne t'en fais pas pour moi.


C'est alors une enfant abandonnée emplie de larmes,qui se retrouva seule dans la forêt. Même si elle ne savait pas pourquoi, kora savait qu'elle devait son salut à Athéna. Kora espérait que celle ci pourrait encore l'aider une fois en lui permettant de sauver sa mère. Elle décida d'aller prier la déesse dans ses terres à Athène.



Arrivée en ville, kora attira l'oeil des passants par son charme habituel. Elle demanda à un homme le moyen de rejoindre le sanctuaire d'athèna mais celui-ci lui répondit que seule les aspirants à devenir chevalier pouvait monter dans le lieu sacrée. Kora n'avait jamais côtoyé jusque là que les champs de pommes de terres et non de batailles. Une idée traversa alors l'esprit de kora. Et si athèna l'avait sauver pour qu'elle devienne chevalier et qu'elle puisse à son tour sauver sa mère et protéger les autres habitants d'un même courroux. Kora savait que le chemin serait long pour pouvoir prétendre au statut de chevalier et que sa force physique lui ferait défaut, elle décida de jouer de ses atouts et de son agilité pour aider son prochain. Elle se saisit d'un grand drap blanc qui séchait au vent et s'enveloppa intégralement avec pour cacher son corps et son visage et arpenta les rues sombres de la cité à la recherche d'âmes à sauver. Grimpant de toits en toits, séduisant les hommes à la recherche d'informations, elle recherchait les auteurs de larcins, les meurtriers et dans l'ombre protégeait les habitants. Chaque jour qui passait était un entrainement pour kora, elle courait à travers les rues de la citée, s'entrainait au péril de sa vie à escalader chaque édifice à la force de ses bras, et ne manquait pas de souplesse pour se contorsionner dans les ruelles les plus étroites pour se trouver des cachettes. Sans même sans rendre compte la routine que Kora s'était imposée à elle même, était devenu un véritable parcours du combattant. Mais chaque fois qu'elle se sentait à bout de souffle, elle arrivait inconsciemment à invoquer une énergie au fond elle qui lui redonnait une vigueur sans limite.La plus grande force de kora était sa discrétion mais un jour une situation la poussa à évoluer et lui ouvrit la voie vers athéna.

Alors qu'elle poursuivait un briguant, elle fut démasqué et pris au piège dans une ruelle étroite sans échappatoire. L'homme bien plus imposant qu'elle, le sourire aux lèvres, s'avança vers elle. Mais forte de ses exploits, Kora ne prie pas peur et décida d'affronter le colosse. C'est alors qu'une aura entoura le corps de la jeune femme, faisant s'envoler le drap. L'homme découvrit avec stupeur que son poursuivant était une femme et dans un éclat de rire s'élança sur elle. Kora concentra son énergie et de pirouette en pirouette assena de multiples coups de pieds puissants au géant qui ne tarda pas à s'effondrer. Kora ne comprit pas d'où lui était venue cette énergie. Elle se recouvrit vite du drap et pensa un moment. Elle conclue qu'Athéna lui montrait en ce pouvoir qu'il était temps pour elle de la rejoindre sans savoir que cette force lui était propre. Elle décida donc de débuter le rite pour devenir chevalier en gardant sous son drap son identité féminine dans un monde d'homme.
Revenir en haut Aller en bas
 
Kora
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mendeleyev Tank. Kora Models 1/72
» Kora
» Kit Kora ?????
» Kora is here
» Kora Sonne auteur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GodWarriors - Le Sanctuaire d'Athéna :: Le sanctuaire d'Athéna [RP] :: Les Apprentis d'Athéna-
Sauter vers: