Forum du clan Athéna
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Leto II

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Antéros
Ancien Oracle d'Athéna
Ancien Oracle d'Athéna
avatar

Nombre de messages : 3055
Age : 40
Date d'inscription : 13/06/2006

fiche
Niveau du chevalier: 1
Legion: Pas de légion

MessageSujet: Leto II   Dim 15 Nov - 1:47

Leto naquit une nuit de septembre relativement étoilé, dans un village nommé Salamis. Il était l’ainé d’une famille de 5 enfants.
Ses parents, de modeste artisan louait quelques champs sur lesquels il pouvait ainsi faire des cultures qui leur permettaient de subvenir de façon honorable au besoin de leur famille.

Ils habitaient dans une petite maison que son père Zayanis avait construite. Elle était en pierre avec de jolie petit ouverture pour laissé entré la lumière, sur l’avant de la maison se trouvais une haute et imposante porte en bois qui restait ouvert en permanence pour laissé rentré le doux champ des oiseaux. L’intérieur était relativement modeste, une première pièce qui était de loin la plus grande dans laquelle nous partagions les bons repas que ma mère préparait avec le plus grand soin. Dans le fond se trouvais 3 petites portes donnant respectivement sur la chambre de mes parents, celle de mes sœurs et la dernière que je partageais avec mes frères.
A l'extérieur se trouvait une grande table sur laquelle nous partagions souvent les repas avec les autre habitants du village, tout le monde se connaissais comme souvent dans les petits villages.



Leto à la différence de ces frères et sœurs était le seul à s’intéressé au tache quotidienne de la terre, de longues et dur journée de labeur, souvent par des températures très élevé pour des résultats pas toujours à la hauteur de l’investissement fourni, mais cela ne lui faisait pas peur et il lui en fallait plus pour le découragé. Ses parents disaient de lui qu’il avait un caractère fort doté d’une nature très optimiste que la vie n’avait pas encore marqué de son empreinte parfois cruel.

La majeur partie des récoltes de ses parents était collecté pour payé les taxe et le droits de cultiver des terres, choses qui à toujours révolté le jeune Leto, il avait une vision bien différente du pouvoir et de la richesse, pour preuve depuis son plus jeune âge, alors que les autre enfants s’adonnais à des jeux diverse et varié Leto essayais de se rendre utile auprès de son entourage, dés qu’il avait fini de travailler la terre, il faisait le tour du village pour voir si un autre villageois avais besoin de son aide. Beaucoup disait de lui qu’il était animé d’une force intérieur qui le poussait à servir les autres.

Sa vie était des plus agréables, baigné dans l'amour que lui donnait ses parents jusqu'a ce jour terrible, un jour d'été qui avait pourtant commencé comme tout les autres mais dont la fin restera à jamais gravé dans sa mémoire. Partie au milieu des cultures s'occupé des récoltent, il ne pouvait imaginé qu'une scène d'horreur se déroulait au même moment dans le village. Les Spartiate toujours avide de pouvoir et de territoire avait débarqué à Salamis avec pour mots d'ordre de ne faire aucun prisonnier, une barbarie sans commune mesure femme et enfant n'était pas épargné, le village fut anéantie en quelques instant. A son retour après plusieurs heure de marche il découvrit avec effroi ce qui était arrivé, la tristesse envahie alors son corps, son cœur son âme, il n'y avait aucun survirant !!! !!!

Le sentiment de tristesse laissa petit à petit place à la haine et l'envie de vengeance.

Plusieurs jours passère et Leto décida de quitter le village, trop de souvenir était présent dans ces lieux.

Il commença alors à marché sans vraiment savoir ou allé, il ne pouvait pas oublié les images qu'il avait vue, rongée par la haine qu’il n’arrivait plus à maîtriser, il se renfermait sur lui-même … …
Au file des jours son envie de vengeance s’estompais et laissait place à la volonté de ne plus jamais voir ça, que personne d'autre ne vivent des événements aussi terrible, il voulait protéger les plus faibles jusqu'a ce que son sang ne coule plus dans ces veine.


* comment pourrais-je protégé mes semblable alors que je n'es jamais apprit à combattre.

La problématique était posé, dans son village Leto n’avait jamais été confronté à utilisé des armes, il en avait bien vu quelques’ une chez des anciens, mais lui c’est plutôt le râteaux et le piochon qu’il s’avais magner sur le bout des doigts.

*je dois apprendre à me battre si je veux pouvoir être utile.

Leto décida alors de commencé son entrainement, il avait déjà un avantage, une condition physique très développé du fait de son travail dans les champs. Il trouva alors un bâton à peu prés droit

*cela me servira d’épée pour commencer à m'entrainer

Il prit un grand soin à retirer l’écorce à l’endroit ou il posait sa main pour tenir son « épée », avec son couteaux il fit quelques entaille afin que ses doigts puisse avoir une meilleur adhérence.

*bon maintenant il me faut trouver une adversaire digne de se nom, qui soit à mon niveau

Au milieu d'une fôret, il regardas autour de lui ce qui pourrait faire l'affaire, il y avait des arbres tous plus gros les un que les autres mais dans le fond il apperçut une jeune pousse... ...

* cette branche ferra parfaitement l’affaire

Leto se mis alors à gesticulé autour de cette branche frappant par la droite, frappant par la gauche, il faisait des petits pas par ici et puis par là. Il essayait de bouger les bras et les gambes en même temps, cela dans une gestuel des plus chaotique jusqu'à ce que l’a branche finissent par lui mettre le postérieur sur le sol.

*si une simple branche à raison de moi, je suis encore loin de pouvoir me mesurer à de vrais guerriers.

Les jours passèrent et Leto continuais son perfectionnement, enfin si ou pouvait appelé ça ainsi. Il y mettais beaucoup de volonté et d’envie, mais ses geste et ses attitude était bien loin d’en faire une combattant aguerri. Il ressentais cependant une énergie à proximité, comme une source de chaleur trés intense, il n'avait jamais ressenti ça par le passé, comme si quelqu'un l'observait

Soudain un bruit étrange dans son dos attiras son attention, il se retourna lentement et vit alors au loin une silhouette relativement imposante adossé à un arbre. L’homme ne bougeais pas, il regardait simplement le jeune Leto.

*Que peut-il bien me vouloir, je ne connais personne par ces terres.

Leto décida de s’approcher de cet inconnu, afin de savoir ce qu’il en était. Pas à pas il distinguais un peu mieux cette homme, il ne voyais pas ses vêtements ni son visage car il était enveloppé dans une longue cap, la seul chose qu’il apercevais ressemblais à une longue épée dont il ne distinguais que l’extrémité mais sur laquelle le soleil reflétait tel un éclaire en pleine nuits, cela ne la rassurais guère.

- Bonjours grand Seigneur, je vois que vous m’observé, puis-je vous être utile.

- En effet jeune garçon, tout d’abord je me présente, je m’appel Starkinus. Je vous observe depuis plusieurs jours déjà, surprise que vous n’ayez pas remarqué ma présence plus tôt. Je me demandais quel circonstance pouvais pousser un jeune homme comme vous à frappé des tronc d’arbre avec un bâton de bois depuis plusieurs jours, mais surtout avec autant de violence. Je distingue très facilement que vous n’avez jamais tenu une épée dans votre main, d’une part de la façon dont vous la tenez mais également au vu des mouvements que vous faite. Ce qui m’intrigue plus c’est la rage, l’acharnement et l’intensité que vous continuez à mettre dans vos coups malgré les jours qui passe et la fatigue que vous devriez commencer à ressentir.

- Vous ne vous trompez points mon seigneur, je n’es jamais tenu d’arme entre mes mains mais j’ai décidé de remédié à cela.

- Si cela n’est pas trop déplacé de ma part, j’aimerais connaitre vos motivations.

- Elles sont d’ordre personnel et mon histoire ne vous ferait guère que perdre votre temps

- Soite, j’ai justement beaucoup de temps libre et vous vous n’avez que des arbres à décapiter, pourquoi ne pas faire un bout de chemin ensemble pendant lequel vous en profiterez pour m’en dire un peu plus sur vous.

- Si votre volonté en est ainsi, j’accepte votre proposition. Votre présence à mes côté est déjà un grand honneur.

C’est ainsi que le jeune Leto et le Seigneur Starkinus commencèrent à marché. Chemin passant Leto racontât sa vie et les événements qui étaient venu perturber celle-ci.

- Je ressent chez toi beaucoup de courage et de volonté, je vais te donné l’adresse d’un vielle amis qui pourra t’enseigner les bases que tout chevalier doit avoir, si il le juge utile et si ton apprentissage se déroule bien il te conduira dans un temple ou tu pourra être entrainé par les meilleurs chevalier qu’il puissent y avoir sur cette terre, mais le chemin est encore long.

- Je vous remercie de la confiance que vous me faite, je tacherais de ne pas vous décevoir.

- Il te faut pour cela allé dans le village de Cominus et chercher le Seigneur Alderende, tu n’auras pas de mal à le trouvé, tout le monde le connais. Remet lui ce parchemin je lui est tout expliqué dessus, il prendra soin de toi. Nos route se sépare ici bonne chance dans t’as nouvel quête.

- Je ne sais comment vous remerciez, je ne possède malheureusement rien pour vous dédommagé, j’ai une dette envers vous que j’honorerais à la moindre occasion.

- Ne te fais pas de soucis pour cela, je te demande juste de suivre au mieux l’entrainement de mon ami Alderende même dans les moments difficile, si je ne me suis pas trompé tu es… … enfin rien de très important. Je te souhaite de faire un bon voyage.

Leto partie ainsi de son côté à la recherche du Seigneur Alderende, bien décidé à accomplir la destiné qu’il s’était fixé.

*Etrange cette rencontre, un étranger qui m’oriente vers un entraineur qui forme des chevaliers parmi les meilleurs, au moment ou je décide de devenir combattant. Comme si cette rencontre n’était pas le fruit du hasard.



Après plusieurs jours de marche, Leto arriva enfin au village de Cominus, petit village très charmant, les maisons était très fleurie et une ambiance des plus calmes y régnait.
Leto trouva facilement la demeure du Seigneur Alderende , une haute bâtisse protégé par un mur d’enceinte constitué de bloque de pierre sur lesquels on pouvait facilement distinguée les combats qui avait fait rage par le passé, il était marqué d’impacte en tout genre.
Depuis l’extérieur on pouvait entendre le son des lames qui s’entrechoquais.


*Je ne suis certainement pas le premier à venir lui rendre visite.

Leto se dirigea vers la porte et actionna le levier qui servait à prévenir de la présence d’un visiteur.
Quelques instants après la porte s’ouvrit, un homme se présenta devant moi.


- Bonjour Monsieur, serait-il possible de parler au Seigneur Alderende.

- Je vais voir si il est disponible, qui dois-je annoncé ?

- Je me prénomme Leto, mais cela ne lui dira rien, je suis envoyé par le Seigneur Starkinus. Il m’a remis ce parchemin pour lui.

- Si vous voulez vous donner la peine d’entré, je vous fais patienter quelques instant.

Il referma la porte et disparut dans un long couloir obscure puis réapparut et me demanda de le suivre. Nous traversions alors la demeure empruntant un couloir qui débouchait sur une grand cours intérieur ou un certains nombres de personne s’y trouvait, les un entrain de croiser le fer les autres faisant des exercices plus ou moins original.
Un homme relativement petit et bien portant s’approcha de moi.


- Je me présente Alderende maître de cette humble demeure, vous devez être le jeune Leto.

*Je ne m’imaginais pas le Seigneur Alderende ainsi, cette homme serait un redoutable Chevalier… …

- En effet Monsieur.

- Je viens de prendre connaissance du message adressé par mon ami Starkinus, il ma décrit ce qui vous était arrivé par le passé, il s’agit d’épreuve bien cruel que la vie nous réserve parfois. Il me demande de vous aider dans votre entrainement, vous souhaitez devenir Chevalier ?

- En effet Monsieur, je souhaite apprendre à manier les armes afin de pouvoir parcourir le monde et venir en aides au personne qui en aurais besoin.

- « Parcourir le monde » il s’agit là de bien belle parole provenant de la bouche d’un jeune garçon, il n’y à pas besoin d’allé très loin pour être confronté à l’injustice et à la méchanceté de certaine personne. Le Chevalier Starkinus fut l’un de mes meilleurs disciple et je m’efforcerais de t’enseigné ce que je sais.

Il appela alors l’un des combattants qui s’entrainait.

- Aériendel va te faire visité les lieux, il te montrera la pièce commune ou il partage le repas, puis l’endroit ou tu pourras te reposé, il s’agit d’un dortoir commun mais l’ambiance qui y règne est bonne.

Après avoir visité les lieux je fus reconduis auprès du Seigneur Alderende qui m’expliqua alors comment allait se déroulé l’entrainement, les différentes étapes. Tous comme le Chevalier Starkinus l’avait fait il me mis en garde sur la dureté et la rigueur d’un tel entrainement pour arriver à des résultats significatif, mais il n’était pas questions pour moi de faire machine arrière, bien décidé à donné le meilleurs de moi-même.

On commença par me faire balayer la cour, déplacé des pierres, retourné la terre. Après plusieurs semaines passées aux taches ménagère Leto décida d’aller s’entretenir avec le maître des lieux.


- Excusez-moi Seigneur Alderende, je pensais que j’étais ici pour apprendre l’art du combat et les finesses du maniement de l’épée et sauf le respect que je vous dois je n’est pour l’instant fait aucune de ces chose là.

- Détrompe toi mon garçon, chacun des exercices que tu fais à un but précis, on ne dirait pas mais même le fais de passé le balai te servira à un moment ou à une autre, cela te fais travaillé certain mouvement qui sont nécessaire dans la plupart des combats, ne soit pas impatient, les choses sérieuses vont bientôt commencé.

Soulagé, Leto retourna à ses occupations.

En sus de l’entrainement, le Seigneur Alderende nous expliquait les valeurs qu’il défendait, celle de la Déesse Athéna. Il prenait un réel plaisir à nous raconté son histoire, protectrice des artisans, des travailleurs du bois et du textiles, Déesse de la guerre mais aussi de la sagesse. Des valeurs forte qui au file des jours prenait tous leur sens dans mon esprit.
Après plusieurs mois d’entrainement acharné la Seigneur Aldernde me convoqua dans ces quartiers.


- Monsieur, vous avez demandez à me voir.

- Assis toi mon garçon, nous devons discuter

Je pris donc place sur une chaise en bout de table, curieux de savoir ce qu’il en était.

- Ton entrainement se déroule plutôt bien et je suis content de voir les progrès que tu as réalisé en si peu de temps.

- Merci.

- Comme me l’avais demandé mon ami Starkinus dans sa lettre, je te remets ceci.

Il se dirigea vers le fond de la pièce et revint avec une longue boite en bois

- Il m’avait demandé de lui gardé en attendant de trouvé quelqu’un digne de l’utilisé.

Il posa la boite sur la table.

- Allons viens donc l’ouvrir, tu n’es pas curieux de savoir ce qu’elle renferme.

Sans plus se faire prier Leto se leva et ouvrit alors la boite. A l’intérieur se trouvait une épée rangé soigneusement dans un fourreau orné de sculptures finement recouvertes d’or. Il sortie alors l’épée de son étui et le reflet de la lumière sur la lame suffisait à éclairé la pièce tout entière.

- Cette épée à été conçu par un grand forgerons, il à mis plusieurs jours pour la fabriqué, elle à été forgé selon la technique du Damas afin d’obtenir un fibrage des plus exceptionnel.

- Je ne peux accepter un tel présent.

- Il en est pourtant de la volonté du Chevalier Starkinus, il voie en toi un future chevalier prés à donne sa vie pour défendre les valeurs qu’il s’es fixer.

Je restais ébahi devant la splendeur de cette épée mais également stupéfait de la confiance que le chevalier avait mis en moi.

- Bon ce n’est pas tout ça, mais il faut nous remettre au travail, le chemin est encore long avant que tu ne maîtrise l’ensemble des techniques que je souhaite t’enseigné.

Leto retourna à l’entrainement avec les autre apprentis, sur motivé par ce qui venait de se passé.
Les semaines passait, les combats commençais à s’enchainer, avec des défaite et des victoires. Les mouvements était de plus en plus fluide, on distinguait nettement que l’épée commençais à être le prolongement de la main du jeune Leto, un membre à part entière.
Cela était l’une des étapes importante dans l’apprentissage de tout chevalier, respecter son armes autant que son propre corps.
Certain apprentis quittais le domaine, soit par manque de motivation soit car ils étaient parvenu au bout de leurs apprentissage, d’autre apprentis arrivait et tout comme Aériendel s’était occupé de moi, je m’occupais de certain d’entre eux avec une fierté non dissimulé.
La souffrance faisait partie de la vie de beaucoup d’entre eux et cela me motivait davantage à accomplir mon but.

Un beau matin alors que nous étions tous endormit mon Maître vint me sortir du lit.


- Rassemble tes affaires et rejoins moi devant l’entré.

Surpris par ce réveil très matinal, je m’exécutais, mes affaires était vite rassemblé, un linge de rechange et l’épée du Chevalier Starkinus voila tout ce dont je disposait. Je retrouvais Alderande à l’entré, il m’attendait devant la grande porte.

- Ton séjours parmi nous touche à sa fin, je t’es enseigné tout ce que je savais et tu est fin prêt pour faire le dernier voyage, je vais te conduire au temple sacrée d’Athéna, tu y rencontrera de puissant chevalier qui t’enseignerons d’autre techniques de combat, des Oracles qui te guiderons, une grande famille sous la protection d’Athéna.

Tout en suivant mon Maître, je me souvenais de l’enseignement qu’il m’avait donné durant ces quatre années, ce qu’il m’avait fait découvrir et dont je n’avais même jamais soupçonné l’existence, la découverte puis la maitrise de la cosmo-énergie. Je lui devais tant de chose, un sentiment de tristesse envahie mon cœur, le faite de devoir quitter ces lieux, les amis que j’avais connu et apprécier, mon Maître qui durant ces année avait en quelques sorte comblé la présence de mon père.

- Nos chemin se sépare ici, je ne peux plus te guider, tu dois maintenant suivre t’as destiné et écouté ton cœur pour avancé sur la voie sacrés, au bout de ce chemin se trouve le Sanctuaire d’Athéna.

- Je ne sais comment vous remercié Maître, vous m’avez apporté tellement de savoir et moi si peu.

- Tu as été un élève brillant et assidu, c’est en cela que je tire ma récompense, je te souhaite de continué à t’épanouir et si par hasard tu repasse au alentour de Cominus n’hésite pas à nous rendre visite, cela me fera la plus grande joie ainsi qu’a mes nouveaux apprentis qui on prit t’as place.

- Je n’y manquerais pas Maître, encore Merci.

*Je ne vous oublierais jamais Maître, je vous dois tout mon savoir.

Je m’éloignais lentement en direction du Sanctuaire laissant mon Maître derrière moi.
Revenir en haut Aller en bas
 
Leto II
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Leto II
» Jared Leto
» Jared Leto / 30 Seconds to Mars
» Jared Leto
» Mr. Nobody

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GodWarriors - Le Sanctuaire d'Athéna :: Le sanctuaire d'Athéna [RP] :: Les Apprentis d'Athéna-
Sauter vers: