Forum du clan Athéna
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Histoire et Fiche descriptive de Marcus/Tavernier du Sanct

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marcus/Tavernier du Sanct
Apprenti(e)
avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 06/10/2009

MessageSujet: Histoire et Fiche descriptive de Marcus/Tavernier du Sanct   Mar 6 Oct - 20:28

Réalisé par Volo

Marcus est de ces gens que l'on qualifie de pilier de comptoir car chacun sait que lorsqu'on le cherche, il suffit de regarder du côté de la taverne pour le trouver ! Pourtant, avant d'ouvrir sa petite gargote au beau milieu du Parthénon, ce brave homme marqué par la vie a mené pendant longtemps une existence bien différente. A ceux qui l'interrogent sur ce point, il a coutume de répondre que tout cela appartient au passé ; mais les rares personnes qui parviennent à tenir encore debout lorsque le tavernier est lui-même éméché pourront ; si elles en ont la force et si elles sont encore capables de comprendre quoi que ce soit ; écouter son histoire. Ô Chevalier, toi qui est désireux dans savoir plus sur ce brave Marcus, sache attendre le bon moment pour lui parler et ouvre grand tes oreilles. Si tu parviens à supporter son souffle aviné et à comprendre le langage des gens de taverne, alors les origines de Marcus te seront révélées. Car les cicatrices qui creusent le visage de ce brave compagnon de boisson ne sont pas dues, comme chacun le croit, à quelques bagarres de comptoir, loin s'en faut ! Marcus a connu les nobles batailles et fut même un héros avant de devenir cet ivrogne sympathique qui accompagne nos banquets.

La légende veut que parfois, Athéna descende sur la terre pour se pencher au dessus du berceau d'un nouveau-né choisi parmi tous les autres hommes. Lorsque cela arrive, il est certain que la personne ainsi bénie connaîtra un destin vraiment particulier. C'est précisément ce qui arriva au moment où naquit Marcus car Athéna décida subitement de quitter l'Olympe pour gagner les plus sordides bas-fonds d'Athènes et étendre sa main sur le nourrisson qui se débattait dans une ruelle, au milieu des ordures. On dit que c'est elle qui coupa le cordon ombilical reliant Marcus à sa défunte mère à l'aide d'une paire de ciseaux dorés et que c'est encore elle qui le déposa délicatement sur le seuil d'une maison de passe tenue par le gros Baloros, un personnage singulier qui allait devenir son père adoptif.

Malgré le peu de vertu de ses activités, Baloros était un homme respecté et aimé des autres citoyens car il traitait bien les demoiselles qui travaillaient pour lui et accueillait toujours ses clients avec gentillesse en son établissement. Lorsqu'il trouva le petit Marcus sur le pas de sa porte, Baloros eut le sentiment que cet enfant était une opportunité de montrer aux dieux qu'il était un homme de bien c'est pourquoi il n'hésita pas un seul instant à le recueillir. Ainsi Marcus a-t-il grandi au milieu des catins et des hommes autoritaires et virils qui composaient la clientèle de son père adoptif. Son enfance fut loin d'être malheureuse puisque chacune des femmes de l'établissement paternel le considérait comme son propre fils. Pourtant à l'adolescence, Marcus commença à développer certains talents qui le rendaient presque un peu trop bien pour ce monde de luxure et de vice. En effet, le jeune garçon était doté d'une fine intelligence et d'une grande fibre artistique. En effet, ayant pris connaissance de la légende d'Orphée, Marcus s'était procuré une lyre et avait appris seul à en jouer pour distraire les clients de son père. Quand il eut grandi encore un peu plus, il devint le portier de l'établissement car son calme et sa grande force physique lui permettaient de se faire respecter. Un jour pourtant, un étrange client portant une armure aux reflets sombres fit son entrée et réclama une femme. L'aura de cet homme pâle aux cheveux filasses était si malfaisante que nulle catin ne voulut l'approcher.

-Je suis désolé monseigneur mais mes femmes sont effarouchées ! Je crois que nous n'allons pas pouvoir vous satisfaire ; annonça Baloros, méfiant devant l'étrange visiteur.

-Je crois que vous ne savez pas qui je suis ! Répondit l'homme en souriant ce qui révéla une dentition plus que chaotique.

Un froid envahit la pièce alors qu'il prononçait ces mots et pour éviter tout problème, la plus expérimentée des femmes de Baloros se dévoua pour passer la nuit avec l'étranger.


-Tu n'es pas obligée d'y aller ; murmura le tenancier.

La catin haussa les épaules et regarda ses amies apeurées d'un air qui se voulait rassurant. Elle disparut au premier étage avec l'homme en armure qui ricanait doucement.

-Vas jeter un oeil de temps en temps, Marcus, je n'aime pas trop ça ! Glissa Baloros à son fils adoptif.

Ce dernier s'exécuta et monta les marches en catimini pour écouter à la porte de la chambre où les deux amants d'une nuit s'étaient enfermés. Un faible murmure émanait de la pièce comme si quelqu'un parlait tout bas dans une langue étrangère. C'était la voix grave de l'étranger qui proférait ces paroles comme une incantation mystérieuse. Un sanglot s'éleva soudain et Marcus s'aperçut que la pauvre femme qui s'était dévouée était en train de craquer.

-Je suis désolée, je ne peux pas ! Pleurait-elle.

-Ton avis n'a pas d'importance, je suis ton maître à présent et tu es ma créature. Couche-toi là que je t'attache les mains et les pieds.

Marcus savait que ce genre de pratique était fréquente chez beaucoup de clients et que les catins se prêtaient généralement au jeu. Pourtant, ce soir là, les évènements qui se déroulaient de l'autre côté de la porte le rendaient mal à l'aise. Au bout d'un moment, la pauvre femme n'opposa plus de résistance et se laissa attacher les mains et les pieds. Allongée nue sur le lit, elle était la prisonnière de l'homme en armure. Ce dernier avait aligné des bougies autour d'elle et se livrait à d'étranges rituels en continuant ses murmures inaudibles, puis, il tira un étrange poignard recourbé de sous sa cape et le brandit au dessus de sa tête en regardant le plafond. A la vue de cette arme, la catin hurla de toutes ses forces. Marcus s'élança contre la porte qui ne céda pas à son premier coup d'épaule alors que pendant ce temps, l'étranger enfonçait calmement sa lame de cérémonie dans le ventre blanc de la pauvre demoiselle. Les hurlements se firent plus pressants et le lit bougea alors que la victime se débattait de toutes ses forces. Lorsque le portier entra enfin dans la pièce, le couteau avait déjà déchiré la peau de la jeune femme qui contemplait ses entrailles libérées, les yeux exorbités par la douleur.

-Qu'as-tu fait espèce de fou ? S'écria Marcus, horrifié par le spectacle macabre qui avait lieu dans la chambre.

-J'ai perdu un pari contre un ami et je lui dois dix âmes ! Celle-ci ne va pas tarder à lui parvenir ! Ricana-t-il en contemplant les derniers soubresauts de sa victime.

Les mains du jeune portier tremblèrent non pas de peur mais de colère et toute la pièce sembla vibrer au rythme de sa fureur.

-Ha ! Tu dois être un chevalier ! S'écria l'étranger en brandissant son couteau vers lui. « Je n'ai pas peur de toi ; Hadès me protège ! »

Sans trop comprendre ce qu'il faisait, Marcus tendit les mains et la porte défoncée qui gisait au sol se souleva dans les airs. Puis, alors que son adversaire s'élançait, couteau en avant ; le jeune portier hurla et la porte volante fut projetée sur lui avec une force inouïe. Le choc fit passer l'étranger à travers la fenêtre avec une telle puissance qu'il retomba en sac d'os brisé dans la rue de pavés.
Un long moment après, deux guerriers portant les armes d'Athéna survinrent dans la gargote où chacun pleurait la mort de la pauvre demoiselle.

-Nous ne sommes pas arrivés à temps ; dit l'un d'eux en regardant tristement le corps de la victime que l'on avait enroulé dans les couvertures pour cacher ses plaies.

-Je sais que c'est difficile pour vous, mais, pouvez-vous nous décrire la personne qui a fait ça et nous indiquer vers quelle direction elle a pu partir, si vous le savez bien sûr ? Demanda le second.

Marcus dont la tristesse avait brisé la voix se contenta d'indiquer la fenêtre détruite aux deux chevaliers qui eurent un mouvement de recul face au cadavre gisant plus bas au milieu des débris de verre.


-C'est bien lui, il a son compte cette fois. Vous savez qui l'a tué ? Reprit l'un des hommes en armes en se tournant vers Marcus.

-C'est moi ; répondit simplement le jeune homme.

A cette révélation les deux gardes ouvrirent de grands yeux et chuchotèrent quelques mots à voix basse avant de reprendre d'un air grave :


-Si vous le voulez bien, je pense que vous devriez nous accompagner.

-Vous accompagner ? Mais où cela ? Ma maison est ici.

Alors les deux guerriers s'entretinrent longtemps avec Baloros et il fut décidé que Marcus pourrait partir définitivement. Le père embrassa son fils adoptif en disant :

-Ces hommes vont t'emmener vers de plus hautes destinées. Tu es béni par les dieux et cette gargote est trop petite pour que tu puisses y exprimer tes talents.

-Mes talents ? Mais où va-t-on m'emmener ? Demanda Marcus les yeux emplis de larmes.

-Nous allons t'emmener dans un endroit où vivent des gens qui te ressemblent. Nous allons faire de toi un chevalier pour que tu combattes le mal comme tu l'as fait ce soir... dirent en chœur les deux guerriers.

Ainsi Marcus fut-il amené jusqu'au Sanctuaire d'Athéna où il rencontra de nombreux chevaliers qui devinrent ses frères d'armes. Parmi ses nouveaux amis, le jeune portier livra d'innombrables batailles qui marquèrent son corps et son âme pour toujours. Ce n'est qu'à l'âge de 36 ans, après avoir été blessé à la jambe alors qu'il défendait le village du Litochoro contre les hordes barbares, que les oracles décidèrent d'offrir à Marcus un repos bien mérité. L'ancien portier quitta le Parthénon pour mener une vie plus paisible mais les années avaient emporté au loin tous ceux qu'il connaissait dans sa première vie, y compris son père adoptif. Il erra de longs mois, seul parmi les gens du commun, et sombra peu à peu dans la mélancolie. Il commença à boire et à banqueter un peu trop et les oracles d'Athéna décidèrent de le reprendre en main avant qu'il ne sombrât définitivement dans les bras de Dionysos. Hélas, la santé du pauvre Marcus ne lui permettait plus de combattre et on l'assigna dans un premier temps aux basses besognes du sanctuaire. Mais ses anciens frères d'armes s'indignèrent des travaux dégradants qu'on lui imposait car après tout, il avait voué la majeure partie de sa vie à la cause d'Athéna et son comportement héroïque lors des plus sanglantes batailles devait être mieux récompensé. Les oracles parlèrent longuement et finirent par avoir une idée judicieuse : une idée d'oracle somme toute ! C'est ainsi que la taverne de Marcus fut créée au sein du sanctuaire pour permettre aux chevaliers de se rassembler les jours de fête. Désormais, la vie de l'ancien chevalier serait constituée de réjouissances, de beuveries et de musique auprès de ses frères d'armes.

Aujourd'hui, Marcus aime raconter ses faits d'armes passés au rythme de sa lyre dans l'ambiance bruyante et chaleureuse de la taverne. Dans certains de ses récits, le tavernier fait d'ailleurs référence à une armure magique qui lui aurait été remise après une longue campagne contre les spectres d'Hadès. Nul ne sait aujourd'hui s'il possède vraiment cette armure ; cependant, Marcus semble être l'une des personnes qui connait le mieux les Enfers et les oracles n'ont jamais remis en cause les faits d'armes qu'il relate lorsqu'il prétend avoir pénétré la forteresse du Nekyomanteion...
Revenir en haut Aller en bas
Antéros
Ancien Oracle d'Athéna
Ancien Oracle d'Athéna
avatar

Nombre de messages : 3055
Age : 40
Date d'inscription : 13/06/2006

fiche
Niveau du chevalier: 1
Legion: Pas de légion

MessageSujet: Re: Histoire et Fiche descriptive de Marcus/Tavernier du Sanct   Jeu 28 Jan - 0:31

Réalisé par Volo

Informations personnelles
________________________________________________________________________

Nom : Marcus
Age : 38 ans
Taille : 1m80
Poids : 102kg
Description physique : Homme au cheveux gris portant souvent une barbe de trois jours. Son visage est couturé de cicatrices de guerre et il commence à prendre de l'embonpoint
Date de naissance : 18 Août
Signe : Lion
Groupe sanguin : O-
Nationalité : Athénienne
Famille : Fils de Baloros, tenancier d'une maison de joie

Informations sur le joueur
________________________________________________________________________

Niveau : 7
Statut : Chevalier retraité
Grade : Autrefois chef adjoint de la défense du Litochoro
Fonction : Tavernier du sanctuaire
Légion : Autrefois légion Alpha

Information parrainage
________________________________________________________________________

Disciple:NA

Informations diverses
________________________________________________________________________

Maître : Mayden et Bogden, les chevaliers jumeaux
Lieu d'entraînement : Athènes
Caractère : grincheux quand il n'a pas bu / jovial lorsqu'il est grisé. Aime jouer de la lyre en racontant des histoires de batailles
Devise : IN VINO VERITAS
Techniques de Combat : Lyre d'Orphée et sûrement de nombreuses techniques qu'il n'a pas utilisé depuis fort longtemps
Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire et Fiche descriptive de Marcus/Tavernier du Sanct
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiche descriptive d’un personnage
» Histoire et fiche descriptive de Shion/Maître d'Arme d'Athéna
» NAVIRES ET HISTOIRE
» Fiche descriptive de Thésée
» Fiche Technique du Corbeau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GodWarriors - Le Sanctuaire d'Athéna :: Le sanctuaire d'Athéna [RP] :: Fiches descriptives des PNJ RP-
Sauter vers: