Forum du clan Athéna
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Histoire et fiche descriptive de Shion/Maître d'Arme d'Athéna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shion/Maître d'Arme Sanct
Soldat
avatar

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Histoire et fiche descriptive de Shion/Maître d'Arme d'Athéna   Mar 6 Oct - 19:47

Réalisé par Volo

Sur les contreforts du mont Stromboli, se dressait autrefois un village côtier dont le nom s'est perdu. Les hommes y vivaient chichement, dans de petites huttes en torchis, profitant de la fertilité des terres volcaniques et de la chaleur de la grande montagne. Un jour pourtant, le sol se mit à trembler et les dieux décidèrent de chasser les humains du noble Stromboli en répandant sur eux le feu de leur courroux divin. Le volcan entra en éruption, projetant flammes et débris à des dizaines de kilomètres autour de lui dans un bruit de tempête. Effrayés, les hommes et les femmes laissèrent leurs ouvrages et dévalèrent les pentes de la montagne, abandonnant leurs bêtes et leurs maisons au flot de lave écarlate. Nombre de ces gens moururent écrasés, brûlés ou intoxiqués par les miasmes toxiques qui s'échappaient du Stromboli, c'est pourquoi nul ne s'étonna de l'absence d'un petit nourrisson parmi les rescapés. Et lorsque la montagne fut enfin apaisée, les survivants qui craignaient les dieux, ne revinrent pas pour autant s'installer sur son flanc et ils choisirent tous de se disperser pour s'installer loin de l'île où le grand volcan étendait son ombre. Pourtant, le petit nourrisson qui manquait à l'appel avait miraculeusement échappé à la lave et aux débris crachés lors de l'éruption et il pleurait depuis presque deux jours lorsqu'un groupe de prêtres itinérants le retrouva, enveloppé dans ses langes.

-Regarde ! Ce n'est pas un chat qui miaule : c'est un enfant ! S'écria l'un des religieux en écartant les draps qui recouvraient le bébé.

-Il a un air étrange... répondit un autre ; sa peau a une drôle de couleur...

Les fumées de l'éruption avaient en effet profondément affecté le métabolisme du nourrisson qui semblait avoir survécu par miracle à l'inhalation des gaz toxiques. Sa peau avait pris une teinte bleutée qui n'avait rien de naturelle et il était régulièrement pris de violentes quintes de toux.

-Nous ne pouvons pas le laisser ici ! Qui sait si Héphaïstos n'a pas choisi ce frêle petit corps pour se réincarner parmi les hommes ?

Les pèlerins prirent l'enfant, jetèrent quelques objets précieux dans le cratère fumant de la montagne en guise de sacrifice, et quittèrent l'île à bord d'une rapide galère. Durant toute la durée du voyage, l'enfant fut choyé et il avait presque déjà recouvré toutes ses forces lorsque la nef arriva en vue du port d'Athènes. Une fois débarqués, ses bienfaiteurs décidèrent d'un commun accord de garder l'enfant auprès d'eux. Ils l'emmenèrent jusqu'au Grand Temple de la butte du Kolonos Agoraïos et le baptisèrent selon les rites du culte d'Héphaïstos et d'Athéna l'industrieuse à qui l'on rendait hommage au même endroit.
Durant toute son enfance, le jeune Shion à la peau bleue fut instruit aux arts de la forge et du combat. La légende raconte que c'est à l'âge de dix ans qu'il forgea son premier glaive et qu'il n'avait que quatorze ans lorsqu'il façonna sa première armure de métal. Mais plus qu'un forgeron, Shion devint un véritable artiste capable de ciseler aussi finement l'or que le bronze ou l'argent. Les plus belles princesses d'Athènes lui commandèrent nombre de colliers et de bijoux qu'il réalisa avec passion. Cependant, le jeune prodige portait en lui les blessures du volcan : sa peau demeurait étrangement bleutée et il ne grandissait pas comme les garçons de son âge. Sa taille minuscule et la couleur de son teint firent l'objet de quolibets incessants de la part des autres adolescents d'Athènes et certains n'hésitèrent pas à venir jusqu'au temple pour le ridiculiser. Reclus et malheureux, Shion développa peu à peu d'étranges pouvoirs qui le rendirent encore plus différent du commun des mortels. Malgré ses dons, l'adolescent s'aperçut bien vite que nulle jeune femme ne voulait l'épouser et que nul garçon n'était son ami. A la vérité, seuls les prêtres d'Héphaïstos admiraient leur protégé comme un véritable avatar d'Héphaïstos et cette reconnaissance ne suffisait pas au pauvre Shion...

Un jour, un jeune écervelé fit son entrée au temple accompagné d'autres adolescents pour se moquer une nouvelle fois du forgeron à la peau bleue. Les lieux étaient déserts car les prêtres étaient partis en pèlerinage sur les lointaines îles Lipari, laissant Shion tout seul, dans les profondeurs de sa forge.

-Il n'y a personne ici, nous devrions partir ; fit l'un des adolescents, effrayé par le bruit de la forge que l'on entendait à travers une épaisse porte en bois.

-Je suis sûr que Shion est ici, j'entends son marteau qui bat l'enclume de l'autre côté ; répondit le meneur en s'avançant vers la porte.

Le groupe marcha alors en silence et écarta les lourds battants de bois pour entrer dans la forge. Une quantité incroyable d'objets curieux et de soufflets géants dormaient dans les souterrains sombres et surchauffés du temple d'Héphaïstos. Au milieu de tout cela, Shion travaillait sur une armure aux reflets argentés, sans s'apercevoir de la présence d'intrus dans sa forge.

-Hé le gnome ! S'écria le chef de la troupe. A quoi bon travailler cette armure qui est dix fois plus grande que toi ? Tu ne l'enfileras jamais et tu le sais très bien !

Le petit homme bleu se retourna vers le groupe d'adolescents et les regarda d'un air triste. Mais loin de regretter ses quolibets, le cruel meneur de la troupe ramassa un caillou sur le sol et le jeta en direction du pauvre Shion. Le projectile manqua sa cible et s'en alla rebondir sur l'armure argentée dans un tintement sonore.

-Allons, sors un peu de ta grotte, tu es devenu bleu à force de vivre dans l'ombre ! Ricana l'agresseur.

Une sourde colère étreignit alors le cœur du petit forgeron et le métal se mit à vibrer dans toute la forge tandis qu'il serrait les poings autour de son marteau. Le harnois gigantesque sur lequel il travaillait tressaillit et se leva maladroitement pour marcher de lui-même, d'un pas menaçant vers les intrus terrifiés.

-Héraclès ! Arrête ! S'écria Shion en tentant de rattraper sa créature qui s'élançait d'un pas étonnamment leste pour sa taille.

L'armure ne l'écouta pas et sortit du temple pour rattraper celui qui avait osé lancer la pierre sur son créateur. L'adolescent fut empoigné par deux mains argentées qui le serrèrent avec une force titanesque. Son visage devint rouge et ses cotes se rompirent une par une sous l'étreinte du harnois maudit. Shion arriva enfin sur le parvis du temple où se déroulait la terrible scène. Des dizaines de passants couraient dans tous les sens, effrayés par ce monstre divin sorti du temple d'Héphaïstos. Prenant son courage à deux mains, le forgeron à la peau bleue s'élança sur sa propre création et la démantela d'un seul coup de marteau bien placé. Hélas, le mal était fait et la misérable victime gisait parmi les pièces de métal, les os broyés et le visage grimaçant. Rongé par le remord, Shion se déclara responsable et fut enfermé dans les geôles d'Athènes en attendant sa sentence. Mais alors que la nuit était tombée, le grand prêtre Boutès, fils de Pandion, rendit visite au prisonnier et lui parla à travers les barreaux.

-Mon jeune ami tes jours sont comptés : dès demain tu seras reconnu coupable du meurtre d'un citoyen Athénien et tu encours la mort ou l'exil à perpétuité...

Le petit homme bleu ne releva même pas la tête vers son visiteur et répondit ainsi :

-Ma vie n'a aucune valeur, ô Boutès, grand prêtre d'Athènes. J'ai tué un homme et mes mains ne servent qu'à créer des instruments de mort et de destruction ; les dieux m'ont donné un pouvoir maudit, je souhaite qu'ils me le reprennent au plus vite !

-Ne dis pas ça Shion ; les armes et les armures que tu forges peuvent être des instruments de bien si elles servent de nobles causes. Il est simplement dangereux de te laisser exercer ton art si l'on ne sait pas entre quelles mains tombent tes créations...

-Je n'ai pas confiance en l'Homme : il est vil, cruel et intolérant. Même les femmes de cette cité sont d'un orgueil méchant. Moi, je ne suis qu'un instrument leur servant à assouvir leurs plus basses envies.

-Allons mon jeune ami ; je crois que tu n'as tout simplement pas rencontré les bons êtres humains. Si tu t'échappes de cette sombre geôle et que tu me rejoins demain à l'aube au pied des collines, je te donnerai l'occasion de rencontrer les meilleures personnes qui soient au monde.

-Boutès, fils de Pandion ; tu me suggères de m'évader ?

-Je ne te suggère pas : je t'ordonne de t'évader, Shion, fils du Volcan...

Sur ces étranges paroles, le chef spirituel de la cité d'Athènes tourna les talons et quitta les cachots poisseux où croupissait le petit forgeron à la peau bleue.

Tout s'embrouilla dans l'esprit de Shion qui resta de nombreuses heures à tergiverser. Finalement, quand la nuit toucha à sa fin, le petit orfèvre frappa les barreaux de sa prison à un point extrêmement précis et le fer se tordit au contact de sa main. Aucune porte, aucune serrure de métal ne lui résista car il connaissait les secrets de l'acier comme nul autre et ses mystérieux pouvoirs lui permettaient de déceler la moindre faille dans la solidité de ces matériaux.


*Ces barreaux sont vraiment du travail d'amateur !* pensa-t-il en rompant facilement le dernier obstacle qui s'opposait à sa liberté.

Il courut telle une ombre dans les rues d'Athènes et sortit de la cité sans être vu. Puis, trouvant refuge dans quelque bosquet, il attendit l'aube au pied des collines entourant la ville. Boutès arriva dès les premières lueurs et glissa un parchemin dans sa main tout en lui parlant.


-Suis le chemin caché qui serpente sur les affleurements les plus à l'Est de la cité. Les gens d'ici croient que cette route ne mène nulle part alors que ce sont leurs propres vies qui les mènent à l'impasse ! Ensuite, tu devras gravir la montagne jusqu'à son sommet où tu trouveras le sanctuaire des chevaliers...

-Les chevaliers ? Demanda Shion.

-Ce sont les plus fervents serviteurs d'Athéna et les meilleurs êtres humains que tu croiseras sur cette Terre ! Une fois dans leur domaine, fais-toi conduire jusqu'aux Oracles et donne leur le message qui est écrit sur ce parchemin. Alors, tes talents serviront le bien et tu pourras être sûr que tes créations ne tomberont jamais entre de mauvaises mains...

Dès que le grand Boutès fut parti, Shion se mit en marche et escalada la montagne à la recherche du sanctuaire d'Athéna. Il passa devant douze chapelles qui le guidèrent jusqu'au sommet où il fut reçu par un guerrier portant une armure d'acier d'une qualité incroyable.

*Je pensais être le seul mortel à pouvoir forger pareille armure...* pensa-t-il en contemplant le harnois du garde.

-Que veux-tu, petit homme ? Comment es-tu monté jusqu'ici ?

-C'est le grand prêtre Boutès qui m'a recommandé à vous. Je viens porter cette lettre à une personne appelée Oracle !

Le guerrier escorta Shion à travers le sanctuaire fabuleux, jusqu'à un temple légendaire que les mythes appelaient « Parthénon ». Il y entra et fut reçu en audience par un grand prêtre masqué recouvert d'amples vêtements d'un blanc pur : il s'agissait de l'oracle. Quand le maître du sanctuaire eut lu la lettre, il hocha simplement la tête et parla enfin d'une voix grave et calme qui semblait résonner directement dans la tête de Shion.

-Hé bien je crois que nous avons un nouveau forgeron : bienvenue parmi nous, mon garçon...

Depuis ce jour, le sanctuaire vit au rythme du marteau de Shion qui répare et fabrique les armures des braves chevaliers. Les années ont passé et de nombreux apprentis sont progressivement venus assister le maître forgeron qui enseigne désormais l'art de détruire et de construire une armure aux chevaliers désireux d'être plus efficaces en combat. Malgré son âge avancé, Shion s'avère être un redoutable guerrier et n'hésite pas à transmettre son savoir sur les forces et les faiblesses des matériaux et des hommes !
Revenir en haut Aller en bas
Antéros
Ancien Oracle d'Athéna
Ancien Oracle d'Athéna
avatar

Nombre de messages : 3055
Age : 40
Date d'inscription : 13/06/2006

fiche
Niveau du chevalier: 1
Legion: Pas de légion

MessageSujet: Re: Histoire et fiche descriptive de Shion/Maître d'Arme d'Athéna   Lun 18 Jan - 21:39

Réalisé par Volo

Informations personnelles
________________________________________________________________________

Nom : Shion
Age : 66 ans
Taille : 1m34
Poids : 60kg
Description physique : Vieux nain chauve portant une grande moustache blanche. Sa peau semble avoir des reflets bleus et violets à cause d'une intoxication.
Date de naissance : inconnue
Signe : probablement Taureau
Groupe sanguin : AB
Nationalité : Eolienne (île Stromboli)
Famille : inconnue, probablement disparue lors de l'Eruption du Stromboli

Informations sur le joueur
________________________________________________________________________

Niveau : 10
Statut : Chevalier retraité
Grade : NA
Fonction : Forgeron et Maître d'armes
Légion : NA

Information parrainage
________________________________________________________________________

Disciple: NA

Informations diverses
________________________________________________________________________

Maître : Prêtres itinérants d'Héphaïstos (sans doute disparus désormais)
Lieu d'entraînement : Athènes
Caractère : D'ordinaire taciturne et grincheux. S'enflamme dès qu'on lui parle d'armure sacrée
Devise : C'est en forgeant qu'on devient forgeron
Techniques de Combat : Enclume de Mü (technique de réparation des armures) ; Pyracmon et Acamas (technique dont il semble être l'inventeur)...
Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire et fiche descriptive de Shion/Maître d'Arme d'Athéna
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire et fiche descriptive de Shion/Maître d'Arme d'Athéna
» Fiche descriptive d’un personnage
» NAVIRES ET HISTOIRE
» Fiche descriptive de Thésée
» Fiche Technique du Corbeau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GodWarriors - Le Sanctuaire d'Athéna :: Le sanctuaire d'Athéna [RP] :: Fiches descriptives des PNJ RP-
Sauter vers: