Forum du clan Athéna
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Kheops

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kheops
Porteur de la Puissance de Cerbère
Porteur de la Puissance de Cerbère
avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 16/06/2009

MessageSujet: Kheops   Lun 6 Juil - 20:08

Kheops naquit en Egypte. Fils du Pharaon Séthy, il suivrait la destiné que les dieux lui ont tracé et prendrait un jour la tête du Royaume. Ses cheveux étaient blond comme le soleil , représentant le Dieu Rê qu’il vénérait et dont il deviendrait le digne représentant, succédant à son père.

Il fut initié dès son jeune âge a la méditation et la maîtrise de l'énergie présente en chacun de nous. Guidé par Khaoun, grand prêtres de Rê, il consacra des journées entières à la méditation à l’intérieur des pyramides, lieu sacrée lui permettant d’être en accord avec son esprit. Pour le vieux prêtre Khaoun, la méditation devait le conduire à la sagesse, afin que son esprit s’harmonise avec son corps, qu’il ne devait délaisser.

La gardes rapprochée de son père s’occupa de son entraînement physique, qui consistait d’abord à la maîtrise des armes et à l'apprentissage des techniques de combats.

Le développement spirituel et l'accession à la sagesse, associés à son courage au combat lui permettraient la reconnaissance de ses sujets; le grand Dieu Rê le jugerait alors digne de règner sur cette terre et de devenir Pharaon.


Kheops avait maintenant vingt ans. La gestion de royaume par son Père était de plus en plus critiqué; Les habitants ne mangeaient pas tous a leur faim et la colère grandissait.
A cette époque, le royaume se trouvait en guerre à l’est contre les Perses et Kheops combattis au coté de son cousin Nosis pour protéger son peuple. Ce dernier était un puissant guerrier, un fin stratège militaire et par ses choix, il conduisit son peuple à la victoire. Il en ressorti grandi, son charisme et sa notoriété étant reconnu, même chez les plus proches serviteur de Sethy. Ce dernier, trop occupé par une vie des plus décadente, ne senti pas la conspiration se mettre en place.
Suite aux exploits de Nosis, Séthy le plaça au sommet de la hiérarchie militaire et le pris comme conseiller personnel. Il était désormais craint et respecter de tous. Cette reconnaissance ne fit que nourrir l’ambition et la soif de pouvoir de ce dernier.
Il n’étais plus concevable que Kheops, à qui il permis d’améliorer sa technique lors des combats menés contre les perses, devienne Pharaon et succède à Séthy. La plupart des chefs militaires se joignirent à lui, ainsi que d’influant prêtres, qui reconnaissaient dans la terrifiante puissance de Nosis la capacité de diriger l’empire et de devenir Pharaon, prêtres à qui il promit d’importante richesse s’il s’emparait du trône.
.
Il demanda une audience à Séthy, en ayant pris soin de réunir les chefs militaires ainsi que les grands prêtres.


- ô Pharaon, entends tu la colère du peuple grondé, ou es tu indifférent à ton royaume. Ne crois tu pas qu’il serait temps de céder ta place sur le trône.


- Comment ose tu Nosis, si je t’ai placé en haut de la hiérarchie militaire et choisi comme conseiller personnel, c’est pour que tu participe à mes cotés à la gestion de ce royaume. Seul Rê choisira le moment venu ou je laisserai le trone et ou mon fils Kheops deviendra Pharaon d’Egypte. Mais pour l’instant, il est encore trop jeune.

Alors le Prêtre pris la parole.


- Justement Séthy, le Grand Dieu Soleil pense que le moment est venu, et Kheops n’est pas encore assez puissants pour devenir Pharaon..


- Ou veux tu en venir?

Nosis lui répondit

- Je suis aussi de sang royal et le plus puissant guerrier de ce royaume. Le titre de Pharaon me revient.

- effectivement, c’est aussi le souhait du Grand Rê. Seule une personne dont l'aura reflète celle du dieu soleil peut prétendre au titre de Pharaon.

- Je ne peux accepter de telles offenses. Nosis, bien que du sang divin coule dans tes veines, c’est à mon fils que revient se titre et..

- Alors j’affronterai Kheops ici même. Le vainqueur prendra ta succession. ainsi en a décidé notre grand Dieu.

Bien que Kheops soit déjà un puissant guerrier, il ne pouvait rivaliser avec Nosis. Il était pret à se battre, mais Séthy, sachant que son fils serait vaincu, dit ces paroles:


- Alors tu m’affronteras! Je suis encore maitre de ses terres. La mort sera la conséquence de cette trahison.


Bien que sa puissance était incommensurable dans sa jeunesse, cela faisait très longtemps qu’il n’avait combattu et l’issu de cet affrontement demeurait incertain. Dans une lutte impressionnante durant plusieurs jours, chacun décuplant l’incroyable puissance de son cosmos, la puissance de Séthy fut égalée par celle de Nosis, en pleine force de l’âge, et ce dernier pris l’avantage grace à une endurance et une résistance supérieure.

Il ne le tua point, mais le contraint de lui laisser le trône plutôt qu’à son fils, s’il voulait que ce dernier ait la vie sauve. Cette proposition était encore plus humiliante que la mort, mais permis à Kheops de garder la vie sauve.


- Je vois que la raison t’est revenu et que tu as évité que trop de sang coule en ce lieu sacré.


Et le prêtre dit:

- En ce jour, notre Grand dieu Rê viens de confier le royaume à Nosis!.


Nosis regarda autour de lui est tous se prosternèrent devant le nouveau Pharaon.
Kheops était debout. Nosis le regarda:


- Je ne te chasse pas mon cousin, avec qui j’ai grandi et si souvent combattu pour défendre ce royaume. Tu auras une place de choix en devenant un de mes conseillers si tu le désires.


Kheops fixait son Nosis; la rage était présente dans ses yeux. Il ne répondit pas, se retourna et quitta le palais. Il se retira dans la pyramide ou il avait l’habitude de méditer, auprès du vieux prêtre Khaoun qui l'initia depuis son enfance.


- Et-ce là le souhait de notre Dieu? serat-ce ma destinée?... réponds moi Khaoun.

- Les chemins que tracent les Dieux sont incertains jeune Pharaon. Le grand Râ a décider que c’était le prix à payer pour la décadence de ton père.

- - Ce serait une épreuve alors, pour savoir si je suis digne de régner sur l’Egypte.


- Seul toi connais la réponse Kheops. La seule chose que je puisse te dire, c’est que ta vie est en danger si tu restes sur ces terres. Nosis ne prendrait pas le risque de te laisser devenir aussi puissant que lui et récupérer le trone.


- Je suis donc contraint à l’exil.. et ou veux tu que j’ailles? La seule façon de récupérer mon dû est de le vaincre. Nosis est un seigneur de guerre, j’ai suffisamment combattu à ses cotés pour m’en rendre compte et il n’apportera que le chaos sur ces terres.

- Voilà de sages paroles. Effectivement, tu es contraints à l’exil. Il semblerait que nos Dieux ne te soient plus d’aucun secours.

- devrais- je me tourner vers d’autres Dieux et trahir le grand Rê.


- Qui te parles de trahir. Tu dois juste prouver que tu mérites ton titre et laver les conduites de ton Père. De puissants Dieux règnent de l’autre coté de la Méditerranée, t’en souviens tu Kheops?


- Oui vieux Khaoun, et tu m’avais appris qu’ils étaient eux aussi entourés de puissants guerriers, maîtrisant l'énergie inhérente à toute forme de vie, le Cosmos. Et auprès de quel Dieu dois-je me tourner?


- Te connais tu seulement jeune Kheops. Qu’a tu fais en ces lieux depuis ton enfance.

- J’ai médité, j’ai suivi vos enseignements, développé la force de mon esprit.


- Et dans quel but? que t’ai-je souvent répété

- Que je devait, par la méditation, acquérir la maîtrise du corps et de l'esprit, et la sagesse..


- Oui, la sagesse, mais autre chose te caractérise aussi. Ton enseignement se destinait à harmoniser l'esprit et le corps.

- Oui, j’ai toujours suivi un entraînement physique important, dans le but d’être aussi un puissant combattant.


- Alors tu te tournera vers le Dieu qui te correspond le mieux. Le Dieu, ou plutôt la Déesse associant à le fois la guerre et la sagesse, la déesse Athéna. Tu devras te rendre au sanctuaire d’Athéna et lui demander de t’accueillir parmi les siens. Les récits parlent de puissants chevaliers la protégeant, comme chaque dieux possède ses guerriers. Tu devras leur demander de t’initier à la maîtrise du Cosmos et aux techniques sacrées de combats .


- Je suis de sang royal. je ne peux me mélanger à de simple guerrier.

- Tu est de sang divin, mais là bas tu ne sera rien d’autre qu’un étranger. La voix de la sagesse passe aussi par l’apprentissage de l’humilité. C’est aussi une épreuve que le grand Rê te soumet, et s’il le désire, un jour tu reviendra.. Ne l’oublies jamais.

C’était les dernière parole que Kheops entendrait de la bouche du vieux Khaoun. Avec l’aide d’amis proches, il prépara son exil et embarqua pour la Grèce. Ils l’accompagnèrent jusqu’à Athènes.


- C’est ici que nous nous séparons mes amis, mais je vous le promet, je reviendrai.


- Puisses-tu être accueilli par la Déesse Athéna, et le grand Rê t’accorder le retour vers ton Egypte natale.


Kheops était désormais seul. En marchant au gré des rues d’Athène, on lui indiqua où se trouvait le Parthénon, sanctuaire de la déesse.
Il sortit de la citée et pris la direction des collines avoisinantes. Il se retrouva au pied de deux immenses falaises. Un chemin s’engouffrait à l’intérieur.
Kheops commençait à ressentir toute l’énergie présente en ce lieux sacrée.


- C’est ici.


Il commença alors l'ascension de la voix sacrée menant au Parthénon.
Revenir en haut Aller en bas
 
Kheops
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kheops
» Vaisseau de Croisière Khéops
» OPERATION KHEOPS de Guillaume Richez
» Arno 2 : l'oeil de Khéops
» Recherche info sur coupleur UM BB 850 CFL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GodWarriors - Le Sanctuaire d'Athéna :: Le sanctuaire d'Athéna [RP] :: Les Apprentis d'Athéna-
Sauter vers: