Forum du clan Athéna
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Kaïros

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Kaïros   Mar 25 Nov - 21:54

Guerrier mystérieux, bon nombres de rumeur cour à son sujet. Certains disent qu'il a plus de mille ans, d'autres que c'est une créature maléfique qui lui a donné la vie, ou bien que c'est la réincarnation de Loki et que cela fait de lui un fourbe dont il faut se méfier. Mais il n'est rien de tous cela. A vrai dire, personne ne connait véritablement Kaïros, on ne connait ni son age, ni où il a vécu depuis sa naissance ni même si il a des parents mais, une chose est sur, il inspire plus de la méfiance et de la crainte envers lui que de respect pour lui. Peut être est-ce son apparence qui donne peur à tous ces gens.

Il est vêtu comme les anciens guerriers du royaume, avec des protections aux jambes, aux bras et sur le torse. Les protections aux bras recouvraient entièrement les mains jusqu'en dessous des coudes mais étaient souple au niveaux des poignées. Celles des jambes allaient jusqu'au milieu des cuisses. La protection sur le torse descendait sous la taille et de part et d'autre des hanches. Tous cet atiraille était de couleur noir. Par dessus le tous, une épaisse cape noire qui lui couvrait entièrement les épaules et qui descendait presqu'à en toucher le sol. Sur cette même cape il avait ajouté une capuche pour lui cacher une partie de son visage pour ne laisser visible que sa bouche sans expression.

Il a été recruté dans un groupe de guerriers créé et mené par le grand prêtre Dorbal, représentant sur terre du Seigneur Odin, dieu et maitre d'Asgard. La mission de se groupe était de faire renaitre le royaume et la souveraineté de leur dieu à l'aide des saphirs qui avaient été dissimulés en Grèce par Vanes lors de la chute d'Odin au moment du Ragnarok. Le grand prêtre commença à les entrainer durement, à leur apprendre différentes techniques de combat, mais surtout, ce qui semblait être le plus important, c''était apprendre à maitriser ce que les grecs appelait le cosmos et que ces guerriers appelle le Wyrd. C'est ce qui régit chaque organismes vivant sur la planète. Durant ces entrainement, certain se détachaient du lot et Kaïros en faisait parti. Il avait une certaine habilité pour maitriser le Wyrd ainsi que les techniques de combat qu'on lui enseignait. A croire qu'il avait déjà vécu une vie de combattant, ce qui accentuait les rumeurs sur lui. Chaque jours d'entrainement rendait le guerrier de plus en plus puissant et commençait à devenir tout aussi puissant que le grand prêtre.

Quelques mois se sont écoulé depuis et l'heure du départ vers la Grèce est enfin arrivé pour le groupe de guerriers. Le Grand Prêtre Dorbal se tenait face à une foule : le Peuple d'Asgard. Rares étaient les annonces publiques du guide, l'excitation, l'appréhension et la curiosités étaient à leur combles, se mêlant étrangement. Le grand prêtre leva les bras, pour demander la silence. Il l'obtint sans avoir besoin de hausser la voix.


- Fils d'Asgard, voyageurs égarés, guerriers venus de tout part, cette annonce publique m'a été ordonnée par Notre bien aimé Seigneur Odin. Comme vous le savez probablement tous, le Peuple d'Asgard subit depuis déjà plusieurs décennies la domination de certains dieux de l'olympe. Aujourd'hui, l'heure a sonné pour nous autres, défenseurs d'Odin, de nous unir et de prendre les armes. Cette fois ci, notre action se devra d'être perçue par ceux qui jadis nous chassèrent; cette fois ci, nous utiliserons son armée pour parvenir aux fins d'Asgard !

Quelques applaudissements discrets se firent entendre.


- Cependant, les plus vaillants guerriers nordiques s'en sont allés rejoindre leurs ancêtres au sein du palais de notre protecteur, réduisant notre corps armé à néant. C'est pourquoi le puissant Odin m'a chargé de reformer une armée. De réunir une nouvelle génération d'hommes ou de femmes prêts à combattre pour la gloire et l'honneur d'un peuple tout entier. J'en appelle donc à tous ceux dont l'âme se veut dévoué au Seigneur de la Guerre, ramenez au pied de la statue d'Odin les sept Saphir dispersés à travers la Grèce, démontrez votre bravoure et votre loyauté par cet acte. Au terme de cela, vous deviendrez alors les premiers fiers guerriers d'Asgard !

Aux guerriers déjà présent dans le groupe, bon nombres de villageois vinrent pour partir au côté du chef spirituel Dorbal. Mais beaucoup d'entre eux finiront soit par rebrousser chemin, soit mourront en cours de route vu la difficulté du trajet. Après plusieurs mois de marche à travers le continent pour rejoindre la frontière nord de la Grèce, ils installèrent un camp de fortune et se reposèrent afin de pouvoir récupérer le plus de force possible.

Les quelques jours de répits, leur premier assaut pour récupérer l'un des saphirs d'Odin qui se trouvait au cap Sounion, la terre sacrée du dieu Poséidon. L'attaque du intensive et risquée, mais les guerriers du nord s'en sortirent avec courage et gloire car ils écrasèrent les soldats de Poséidon, les marinas. Ils réussirent donc à retrouver le saphir ce qui eu pour effet de leur donner encore plus de détermination pour tous les retrouver. Mais pour le suivant, se fut un désastre total. La plupart des guerriers périrent et le peu qu'il restait n'était plus en état de se battre. Ils rentrèrent donc au campement, le regard flou, le visage terne. Le moral n'y était plus.

En chef de guerre, Dorbal remonta le moral de ses hommes et donna de nouveau ordres. Du fait du manque de guerriers dans les rangs, l'expédition tirait plus de l'échec qu'autre chose et que, pour pouvoir récupérer les six saphirs manquant, chaque guerriers devait voyager seul au travers de la Grèce et trouver les saphirs dissimulés sur les terres sacrées. Mais là encore c'était un échec. Un seul saphir fut trouvé mais, le plus désolant, c'est qu'il ne restait plus que cinq guerriers d'Odin. Les autres furent tués dignement en combat.

C'est alors que Dorbal prit une décision.

- Fidèle guerriers. Notre échec est total. Nos devons retourner à Asgard car nous ne sommes plus en mesure d'affronter ses guerriers. Notre peuple n'est pas assez grand pour trouver de nouveaux combattants tout aussi puissant que les grecs. J'affronterai seul la honte de cet échec n'ayez crainte.


Un instant de silence et il reprit pour finir.

- Nous partons demain à l'aube

Le lendemain, alors qu'un épais brouillard empêchait toute visibilité, Dorbal ordonna d'un geste à le départ ses guerriers. Une voie que personne n'avait entendu jusqu'à lors, s'imposa dans le lourd silence.

- Majesté. J'aimerais rester ici.

Étonné de l'entendre, Dorbal ne pu prononcer un mot.

- Je veux rester ici afin de réunir le reste des saphirs d'Odin et accomplir notre mission. Jamais je n'ai du reculer devant un obstacle, se n'est pas aujourd'hui que je vais commencer. Partez si tel est votre choix.

- Et bien si c'est ce que tu souhaite, je ne peux te refuser cela. De plus tu m'as été loyal jusqu'au bout. Mais je ne te demanderais qu'une seule chose en retour. J'aimerais que tu rentre en contacte avec les oracles d'Athéna et que reste sous leur protection car en Grèce il n'y a qu'eux respectent l'être humain autant que notre seigneur et maitre. Les chevaliers sont de remarquables et loyaux combattants. Et tu y apprendra encore plus en combat à leur contact.
De plus, notre Seigneur Odin en serait très fier.


- A vos ordres votre altesse.

A la fins de ces mots, le reste du groupe partit pour un long retour a Asgard. Kaïros prit le chemin d'Athènes pour y rencontrer les oracles d'Athéna et ses chevaliers. Mais dans son esprit, le guerrier se posait beaucoup de question au sujet des chevaliers et se demandait pourquoi le seigneur Dorbal l'envoya vers eux.

C'est sur la route que Kaïros comprit la demande de Dorbal. Il traversait un petit village quand il aperçu des voleurs tenter de piller les ressources des habitants. Le guerrier s'interposa et engagea le combat en frappant un des truands d'un coup de poing au visage. Ce dernier repris ses esprits et appela ses comparses. Ils encerclèrent Kaïros et se précipitèrent sur lui armés de battons et de fourches mais ils n'eurent guère le temps de le toucher car le guerrier concentra un peu de son énergie et la fit exploser en onde choc afin de les projeter au sol sans pour autant les blesser. Ils se relevèrent très vite pour prendre aussitôt la fuite.

Les villageois heureux de voir leur récoltes sauves, remercièrent le guerrier chaleureusement.

- Merci chevalier, merci. Vive Athéna !!!


Assez étonné qu'on le prenne pour un chevalier d'Athéna, il fini par comprendre que les guerriers d'Odin n'étaient pas si différents des chevaliers d'Athéna et que de servir la déesse grecque, c'était comme si il servait le seigneur Odin lui même.

Revenir en haut Aller en bas
 
Kaïros
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GodWarriors - Le Sanctuaire d'Athéna :: Le sanctuaire d'Athéna [RP] :: Les Apprentis d'Athéna-
Sauter vers: