Forum du clan Athéna
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le début d'une épopée athénienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le début d'une épopée athénienne   Dim 3 Fév - 16:37

« Quelques temps avant le vol de l’armure du caméléon »

Une montagne impressionnante se dressait devant le jeune homme au visage marqué. Un amas de roches abruptes empilées les unes sur les autres. Il posa la main sur une de ces pierres et la retira vivement. Depuis trop longtemps au soleil, elle le brûla, sans gravité certes, mais il comprit que son ascension ne serait pas de tout repos. Il était déjà éreinté de son voyage, il avait repensé et retourné maintes et maintes fois la discussion avec ce Demethor et n’était pas arrivé à une conclusion ultime. Devait-il lui faire confiance ? Il ne le pensait guère. Devenir chevalier lui apporterait-il vraiment une aide appréciable. Il ne connaissait rien aux agissements de ces chevaliers et ne pensait pas un instant avoir des points communs avec eux.
Il leva les yeux vers le ciel, le temps se couvrait. Tant mieux, il n’aurait jamais supporté cette escapade forcée sous la chaleur. Y voyant un signe du destin, il se mit en route, s’élançant à travers la rocaille.

Sa chance n’était que de courte durée, quelques heures après le début de son ascension, le soleil revint en force et chauffait un air suffocant. Il espérait bientôt voir la nuit arriver, car il doutait fortement qu’une seule journée suffirait à arriver au Parthénon. Soudain, il entrevit une haute bâtisse, toute en colonnes. Tandis qu’il se rapprochait, il perçut la nature première de ce bâtiment, c’était un imposant temple, élevé sans doute aucun à la gloire d’Athéna. Lorsqu’il fût sur le seuil, il fût pris d’une sensation étrange, comme s’il était enveloppé dans une douce étoffe. Il ne connaissait pas la soie et le velours, mais c’est certainement ce qu’il aurait exprimé. Il décida de se reposer sur le seuil du temple et de continuer son ascension au petit matin.

A l’aube, il se remit péniblement en route, il avait bien dormi, mais il savait que son voyage n’était pas fini et que la route était certainement encore bien longue. Il traversa donc le temple, admirant la majesté du bâtiment. Assurément, les gens du Parthénon étaient de grandes gens.

Laissant derrière lui le temple de pierres, il recommença à gravir l’imposante montagne, luttant contre la roche et la chaleur. Au bout de quelques heures, il aperçut à nouveau un bâtiment. Un autre temple assurément. Il n’était pas absolument identique au précédent, mais la conception avait sûrement été pensée par la même personne, tant la majesté du premier se reflétait à merveille dans le second. Une fois qu’il pénétra dans l’enceinte du temple, il ressentit une nouvelle fois cette douceur qui l’étreignait. Il décida alors de faire à nouveau halte pour la nuit.

Son ascension dura 13 jours, à chaque jour, un nouveau temple dans lequel il dormit, tous plus imposants les uns que les autres. Et dans chacun, il ressentit une présence rassurante et protectrice. Il ne comprenait pas la raison de ces sensations, mais se dit que cela ferait partie des choses qu’il découvrirait une fois arrivée au Parthénon.

Au crépuscule du 13ème jour, il vit une haute porte, marquant l’entrée d’une vaste place. Il venait assurément d’arriver au Sanctuaire.

« Qui êtes-vous et que voulez-vous ? »

A quelques pas de lui, un homme d’une imposante stature le toisait, il respirait la confiance et le goût du combat. Sûrement un chevalier d’Athéna.

« Je viens demander audience aux oracles, je souhaite devenir chevalier d’Athéna »

Son assurance l’étonna de lui-même, il ne s’était pas préparé à ces dialogues, mais le naturel de sa réplique fît mouche et il sentit le colosse se détendre.

« Il est tard maintenant, les oracles ne peuvent te recevoir à cette heure et surtout, tu as l’air trop fatigué pour faire quelques pas de plus. Je vais t’emmener aux thermes et tu pourras te reposer. Je préviendrais demain les oracles de ta présence et peut-être seras-tu reçu. »

Le géant l’entraîna vers un bâtiment orienté vers le couchant. Il le laissa sur le pallier et lui souhaita une bonne nuit. Le calme régnait sur le Sanctuaire et le jeune homme se demanda si ce lieu était toujours aussi silencieux. Pénétrant dans les thermes, il se retourna précipitamment pour demander quelque chose au colosse, mais il avait déjà disparut. Dommage, il aurait bien voulût savoir pourquoi il lui avait semblé que le quatrième temple était différent des autres au cours de son ascension.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le début d'une épopée athénienne   Ven 5 Déc - 18:21

Kaïros arriva à Athènes et la première chose qu'il aperçu, c'est le sanctuaire qui avait été érigé par les grecs il y a bien longtemps de cela et qui surplombe la majestueuse cité. Il prit en direction du monument.

Arrivé au pied, il entreprit la montée d'un immense escalier de marbre blanc. Cela ressemblait beaucoup à l'entrée d'Asgard, juste avant le Bifrost, le pont arc-en-ciel. L'escalier traversait plusieurs bâtiments. Ils avaient la même architecture, temple immense bordé de colonnes. Plus Kaïros avançait dans son ascension, plus il trouvait de similitude entre les deux cités guerrières que sont Athènes et Asgard.
En effet, la voie sacrée des grecs, mises à part le nombre des temples qui est supérieurs aux lieux d'Asgard, est identique en tous points. Dans la cité nordique, la voie sacrée correspondrait à la traversée du Bifrost ainsi que de six autres lieux du royaume avant d'arriver au palais du grand prêtre Dorbal.
Mais il y a une différence entre elles, ici au sanctuaire des chevaliers, on peut y sentir l'omniprésence d' Athéna. La douce et puissante aura de la déesse se ressent de plus en plus au fur et à mesure que Kaïros gravit les marches.

Au bout de plusieurs heures à monter les marches et à traverser les temples, le guerrier se retrouva devant une somptueuse statue d'Athéna. Il la contempla durant de longues minutes avant de s'agenouiller devant elle et en inclinant la tête vers le bas pour se présenter comme si il le faisait devant la déesse.

- Déesse Athéna, je me nomme Kaïros. Je suis un guerrier venu d'Asgard et je sers le Seigneur Odin qui y reigne en maître. J'ai été envoyé en ces lieux afin de vous servir.
Revenir en haut Aller en bas
Virgo n0 Shaka

avatar

Nombre de messages : 2507
Age : 33
Localisation : IRL:Toulon/Nice;IG:Lito/Sanctuaire
Date d'inscription : 30/09/2007

fiche
Niveau du chevalier: 7
Legion: Legion delta

MessageSujet: Re: Le début d'une épopée athénienne   Lun 15 Déc - 1:39

Arrow Litochoro

Après avoir perdu son combat face à son premier adversaire, Shaka se sentait traversé de doute affreux. Etait-il prêt à affronter des compagnon d'armes dans le but de servir Athéna? Cette question le hantait et malgré sa préparation, il n'avait pu se résoudre à déployer toute la force dont il était capable lors de son combat. Afin d'ôter tous les doute de son esprit, Shaka décida de se rendre au parthénon afin de méditer aux jardins sacrés.
Depuis sa nomination en tant que chef de la défense au village du Litochoro, il n'y avait pas remis les pieds. Le chemin à gravir avant d'atteindre le parthénon, bien que plus facile, lui semblait toujours aussi long.


*Après cette longue route, il va falloir que je me rende aux thermes avant de me présenter aux jardins sacrés pour y méditer.*


C'est alors que, a peine entré dans l'enceinte du parthénon, il vit un homme, agenouillé près de la statue de la déèsse, surement en hommage à celle-ci, il l'avaitentendu prononcer ces quelques mots :

- Déesse Athéna, je me nomme Kaïros. Je suis un guerrier venu d'Asgard et je sers le Seigneur Odin qui y reigne en maître. J'ai été envoyé en ces lieux afin de vous servir. -


En voyant sa prosternation, il ne pu s'empêcher de repenser à l'affront que l'ancien Oracle Charal lui avait subir.

*S'asseoir sur un homme qui se prosterne en signe de respect, quel Oracle étrange. Fort heureusement pour ce nouvel arrivant, les trois Oracles actuels n'ont pas les mêmes méthodes d'acceptation.*

S'approchant de cet homme, il décida de le questionner.


- Salut à toi brave homme. Je me nomme Shaka, je n'ai encore jamais vu ton visage et ton cosmos semble indiqué que tu es nouveau parmi nous. Puis-je te renseigner ?-
Revenir en haut Aller en bas
Astèrion/Doko
Ancien Oracle d'Athéna
Ancien Oracle d'Athéna
avatar

Nombre de messages : 2964
Age : 40
Localisation : Les Arènes
Date d'inscription : 03/11/2005

fiche
Niveau du chevalier: 11
Legion: Legion Alpha

MessageSujet: Re: Le début d'une épopée athénienne   Lun 15 Déc - 13:18

Arrow Venant du Litochoro/ Le tournoi

Le voyage avait été long et fatigant pour ne pas dire éreintant, mais la voie sacrée s’ouvrait enfin à ses yeux.

Le soleil pale d’un matin d’hiver allait guider ses pas sur ce chemin abrupt et rocailleux.

Cette ascension il l’avait déjà faite à mainte et mainte reprise, mais à chaque fois c’était une nouvelle épreuve que lui faisait passer Athéna. Certes il connaissait cette voie, sa dangerosité, ses pièges, mais la fatigue aidant, il n’était pas a l’abri d’une erreur qui lui serait fatal.

C’est avec les jambes lourde d’épuisement qu’il commença à monter. L’urne sacrer qu’il ramenait avec lui ne faisait qu’amplifier la dureté de la chose, mais il devait s’en montrer digne et les yeux fixés vers le haut de la voie il marchait sans plus se poser de question.

Ce chemin légendaire encastré dans les rocheuses n’était balayé que par une infime brise hivernale ayant peine à se frayer un passage jusque là. Le jeune chevalier de bronze grimpait depuis de nombreuses et interminables minutes quand soudain son pied glissa à l’approche d’une corniche qui traversait un ravin gigantesque et profond. Devant cet état de faiblesse Astérion s’arrêta un instant. Il observa alentour et soudain une drôle de sensation envahie son corps et son âme. Une présence !! Ou un appel !! il n’aurait su le dire.
Intrigué il déposa alors son urne sacrée contre la paroi à proximité et alors que ses yeux erraient dans le vague, cette dernière vibra et étincela comme lors du tournoi.


*Qu’est-ce que cela signifie ??* s’interrogea t-il

Elle brillait d’un rouge éclatant et vibrait de plus en plus. Soudain comme un écho, il sembla qu’une réponse vint raisonner en harmonie avec l’armure du petit cheval. Mais d’où cela pouvait-il provenir ??? il chercha. Tantôt derrière lui, tantôt dans le gouffre qui bordait la falaise. Il ne savait plus où donner de la tête. Etait-ce la fatigue qui lui jouait des tours ?! Non, l’armure de bronze communiait avec quelque chose. Mais quoi. Que pouvait-il y avoir à cet endroit pour qu’une telle chose se produise ! Astérion tomba alors sur son postérieur et appuya son dois contre la paroi


*Mais qu’est-ce ???? ces…..vibrations…..elles proviennent de la roche derrière moi !!!!*

Etrange phénomène que celui ci !!! Il tenta bien de mètre des coups de poing dans la pierre, mais son état ne lui permettait plus d’user de quelque force que ce soit.

*Je suis beaucoup trop fatigué pour y parvenir, mais je reviendrais !!! Je suis sur qu’il y a quelque chose dans la roche, quelque chose qui a réagit à la proximité de mon armure et cela ne peut être qu’une chose !!! Je dois aller voir un Oracle, cependant je n’ai aucune décence pour l’heure et je ne peux me présenter ainsi. *

Son esprit réanimer par cette surprenante sensation, il remit l’urne sacrée du Petit Cheval sur son dos et continua l’ascension de plus belle.

Ce n’est pas sans mal qu’il avait passé les douze temples divins de la voie, mais enfin il avait atteint la Statue d’Athéna.

Devant lui il aperçu deux hommes, mais le temps le pressait et il n’eut d’autre choix que de poursuivre sa route


*Pardonner mon impolitesse* se dit-il intérieurement

Arrow Vers Les Thermes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le début d'une épopée athénienne   Mer 24 Déc - 17:30

Prosterné devant la statue de la déesse grècque, Kaïros sentit une présence tout prèsi et qui se dirigeait vers lui.

- Salut à toi brave homme. Je me nomme Shaka, je n'ai encore jamais vu ton visage et ton cosmos semble indiqué que tu es nouveau parmi nous. Puis-je te renseigner ?

- Enchanté, chevalier Shaka, je me nomme Kaïros, guerrier d'Asgard. Je suis venu en ces lieux afin de rencontrer l'oracle d'Athéna. Sais tu ou je peux le trouver ?
Revenir en haut Aller en bas
Virgo n0 Shaka

avatar

Nombre de messages : 2507
Age : 33
Localisation : IRL:Toulon/Nice;IG:Lito/Sanctuaire
Date d'inscription : 30/09/2007

fiche
Niveau du chevalier: 7
Legion: Legion delta

MessageSujet: Re: Le début d'une épopée athénienne   Mer 24 Déc - 18:13

Shaka ne fut pas surpris de la demande de Kaïros, tous les guerriers venant ici on pour but de rencontrer les oracles.

- Oui bien sûr je peux t'y conduire, j'ai rendez-vous à la taverne avec un ami, mais vu l'heure je peux te montrer le chemin. Sache néanmoins que nous avons trois oracles qui représentent Athéna sur Terre.-

Shaka regarda alors d'un peu plus près son interlocuteur...

-Tu m'a l'air éreinté et surtout un peu sale pour te présenter devant les oracles d'Athéna. La montée de la voie sacrée est rude, je te propose de venir avec moi aux thermes pour te purifier avant de t'emmener aux lieux où résident les Oracles.-


*Il y a longtemps que je n'y suis allé, ça me ferra le plus grand bien*
Pensa-il.

Shaka se dirigeait déjà en direction des thermes avec son nouvel ami quand soudain :

- Messager : Halte! Shaka, vous êtes attendu de toute urgence au temple. Les oracles Atmos et Calian souhaite avoir un entretient avec vous.-

- Shaka : Voilà qui compromet quelques peu nos plans. Je vais emprunter la même direction que toi, mais je vais devoir le faire au pas de course. Je te laisse visiter comme bon te semble le sanctuaire. Pour les Thermes tu n'a qu'a suivre les vapeurs d'eau, et le temple, n'importe quel chevalier t'en donnera la direction.
J'espère que nos chemin se re croiserons. A bientôt.-



Arrow Les Thermes
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le début d'une épopée athénienne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le début d'une épopée athénienne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Taboulé à l'arménienne en images
» Bonjour
» Fracture
» Pain Arménien aux graines de sésame
» Sly veut adapter "Les 40 Jours du Moussa Dagh"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GodWarriors - Le Sanctuaire d'Athéna :: Le sanctuaire d'Athéna [RP] :: La Voie Sacrée-
Sauter vers: