Forum du clan Athéna
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Alexiel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Antiope

avatar

Nombre de messages : 4886
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Alexiel   Dim 30 Sep - 22:59

(Mon back est commun pour une partie à celui d'Aniélis, Spectre d'Hadès )

Alexiel est née dans la grande cité de Cnossos, phare de la civilisation grecque de l'île de Crète. Sa famille, les Hykti, était puissante et influente ; elle avait de lointaines origines égyptiennes, car c'est de la cité royale de Memphis que, jadis, les fondateurs s'étaient exilés vers la Crète, pour des raisons depuis longtemps oubliées... Ce faisant, la famille avait introduit dans sa nouvelle patrie un culte mystique voué à l'adoration d'une mystérieuse déesse au serpent. Longtemps réprimé, ce culte finit par être adopté par la lignée royale de Cnossos qu'émerveillaient les rites mystérieux observés par ses pratiquants.
L'attachement du roi à ces pratiques eut cependant un prix pour la famille Hykti qui dut s'engager à fournir, à chaque génération, suffisamment de ses filles pour assurer la fonction de desservantes du culte, culte exigeant impliquant la chasteté de ses prêtresses.

Alexiel et sa soeur cadette, Aniélis, furent choisies en leur temps par leurs parents pour assumer cette charge. Dès leur plus jeune âge, respectivement à cinq et sept ans, elles furent arrachées à leur famille pour rejoindre le temple de la déesse, où leur éducation fut entièrement prise en main par leurs aînées, des soeurs de leur père qui avaient jadis connu la même séparation.

Plus de dix ans s'écoulèrent derrière les hauts murs de pierre blanche du temple... Dix ans qui firent des deux enfants deux parfaites exécutantes du culte.

Culte exigeant, certes. Les prêtresses de la déesse au serpent étaient celles qui assuraient le bon déroulement des sacrifices sanglants réclamés par la divinité. Guerrières accomplies, elles devaient y procéder par des danses rituelles alors qu'elles étaient en transe, droguées par des substances étranges émanant de la statue de la déesse. Chacune de ces danses nécessitaient des deux femmes une maîtrise parfaite de ses gestes, car les armes dont elles étaient dotées ne permettaient pas la moindre erreur... L'état extatique dans lequel elles se trouvaient en ces instants rendaient la scène plus spectaculaire encore. C'était à se demander si elles se rendaient compte du danger qu'elles couraient lorsque l'une de leurs lames s'arrêtaient à quelques millimètres de la gorge de l'autre, sans que celle-ci tressaille et montre le moindre signe de crainte.

Pour arriver à un tel résultat, les deux soeurs subirent des entraînements constants, rigoureux et variés. Les exercices de maniement des lames succédaient à ceux purement physiques, tels qu'escalade, course, acrobatie et d'autres encore devant accroître leur souplesse et leur agilité.

Les deux soeurs développèrent, tout au long de ces difficiles années, une affectueuse rivalité qui leur permirent de progresser sans cesse vers l'excellence tout en supportant les rigueurs de leur entraînement. Un jour, cependant, alors qu'elles avaient toutes deux atteint l'adolescence, une de leurs tantes manda Alexiel dans la grande salle abritant la statue du culte. Curieuse de savoir le pourquoi de cette invite, Aniélis, qui venait d'avoir seize ans, se faufila dans l'immense pièce et se dissimula derrière l'une des nombreuses colonnades soutenant la toîture. De là, quoiqu'à une distance respectable des deux femmes qui se trouvaient au pied de la statue, elle ne perdit pas un mot de leur entretien. Leurs voix résonnaient dans le hall...
Un homme était près de sa tante. Sa riche tenue, faite de brocards rouges brodés d'or, ne laissait guère de doute sur son rang. C'était assurément un des membres de la cour du roi.


- Voici Pallas, ma nièce. Le roi l'a nommé ambassadeur auprès de la cité d'Athènes. Il désirait te voir.

- Me voir, ma tante ? Tu m'intrigues.

- Jeune Alexiel, n'en sois point surprise, intervint le dénommé Pallas. Tu es l'avenir de notre culte et, en tant que telle, il est normal que je fasse appelle à toi afin de le représenter auprès des Athéniens. N'en ont-ils pas fait de même, il y a un an, lorsqu'ils sont venus accompagnés de chevaliers défenseurs de leur déesse ? Il était bien temps que nous fassions à notre tour le voyage jusqu'à eux.

- Je ne suis jamais partie... Et je ne suis pas la seule à pouvoir représenter notre culte auprès des Athéniens.

- Si c'est de ta soeur que tu parles dit sévèrement sa tante tu sais pertinemment qu'elle est trop jeune et manque de maturité pour une telle responsabilité.

Aniélis manqua s'étouffer de rage en entendant ces mots. Trop jeune ! Trop peu mature ! Et pourquoi pas idiote aussi ? Elle valait bien sa soeur et même davantage ! Tout le monde pouvait bien s'extasier devant sa sagesse et sa douceur ; ce n'était pas cela qui faisait les représentants du culte de la déesse au serpent, divinité ardente et sanglante...

Furieuse, la jeune fille courut vers la sortie sans écouter davantage la conversation. Ses pas rapides résonnèrent sur le marbre de la grande salle...

Sa soeur la retrouva quelques heures plus tard dans la cour du temple, où Aniélis s'escrimait à mettre en pièces un mannequin d'entraînement. Elle s'approcha avec prudence de sa petite soeur dont elle connaissait le caractère irascible, s'arrêta à quelques mètres et regarda le mannequin.


- Je crois que tu l'as vaincu, petite soeur.

Aniélis la regarda d'un oeil mauvais.

- J'ai vu, mais je voulais qu'il n'en reste rien.

- Très bien, mets-y le feu tant que tu y es.

- Pourquoi pas.

Alexiel soupira. Cette fois, vraisemblablement, la plaisanterie ne suffirait pas à calmer sa soeur.

- Je crois que tu nous as entendu, tout à l'heure, dans la grande salle du temple. Je vais partir bientôt.

- Oui, j'ai entendu. Aniélis se croisa les bras, l'air accusateur.

- Je vais partir plusieurs mois, ma soeur. Plus tard, toi aussi, peut-être...

- Oui, c'est ça la coupa Aniélis. Moi aussi, j'irai, quand je serai plus âgée et plus mature.

Sans plus attendre, elle courut vers le temple, laissant sa soeur désemparée. Ah non ! elle ne permettrait pas que celle-ci essaie encore de se justifier !

Les jours précédant le départ d'Alexiel se firent dans une ambiance pesante. Les deux soeurs se croisaient : l'une était l'objet de toutes les attentions, l'autre n'était plus qu'une ombre, un spectre hantant les couloirs du temple. Aniélis finit même, le dernier jour, par manquer les repas qu'elle prenait d'ordinaire avec sa soeur.

L'heure du départ arriva pour Alexiel. Celle-ci la retarda au maximum, douloureusement atteinte par la défection de sa petite soeur qui n'était pas présente dans la cour du temple où l'on avait chargé le mulet portant ses maigres effets.


- Attends, ma tante... Encore quelques instants...

- Le temps presse, Alexiel. Laisse donc, elle ne viendra pas. C'est une enfant envieuse et jalouse.

Dépitée, Alexiel passa les portes du temple... Elle descendit jusqu'au port de Cnossos, traversant les rues animées de la grande cité, mais son coeur était lourd. Elle n'imaginait pas ainsi un tel départ...

Le bateau de l'ambassadeur Pallas était déjà chargé et une grande animation régnait aux alentours. Alexiel laissa les serviteurs faire monter son mulet sur le navire.

Soudain, une main saisit la sienne... Comme elle se retournait, une silhouette éplorée se jeta dans ses bras.


- Pardon ma soeur... Et reviens vite !


Sans qu'elle ait eu le temps de réagir, Alexiel vit la frêle jeune fille la lâcher et se sauver en courant. Un sourire se dessina sur ses lèvres...L

Pendent de long mois Alexiel s'entrainait, s'entrainait, et s'entrainait. Elle étais plutôt bonne aux combat rapprocher de part son entrainement avec sa sœur... mais quand à sa puissance Cosmique quand à elle n'étais pas son point fort.. bien au contraire ... Donc elle s'entrainait sans relâche , chaque jour de plus en plus qu'elle entendais les récit de ses ainés et des légendes pour être prête à accueillir sa sœur le jour ou elle aura l'age pour venir.

Un jour ou elle apprit qu'une équipe devrais aller sur place pour montrer la bonne entente des Athéniens elle se portas dessuite volontaire et n'hésitais pas à parlée de sa sœur espérant pouvoir repartir avec elle... c'est pour tout cela qu'elle s'entrainât toujours plus jusqu'au jour du départ, elle voulais pas se montrée faible face à sa sœur pour qui elle voulais être un exemple!

Le moment tant attendu arriva enfin... Alexiel étais sur le pont du Bateau, regard au loin prêt à voir sa sœur qui l'attendrais certainement... prêt à sautée et la prendre dans ses bras. C'est à se moment la que l'un de ses ainés choisit de poser une mains chaleureuse mais aussi ferme que tendre sur son épaule et lui dire :


- N'oublie par le pourquoi nous somme la... je suis sur le commandant sera reconnaitre sa valeur, alors ne te laisse par débordée par l'affection que tu as pour elle... et ne pleure plus comme à ton arrivée...

- Je sais, je serais digne de la chance qu'on m'a offert , comme cela elle sera fière de sœur et nous suivras a notre retour la bas

Une fois arrivés dans la cour, sa sœur se précipita sur elle et sans qu'elle puisse réagir par cette surprise, un des chevaliers à ses côtés s'interposa, la saisit par le bras et la projeta à cinq mètres de là, sans plus d'effort que s'il avait soulevé un fétu de paille. Aniélis n'eut que le temps de faire une pirouette pour atterrir sur ses jambes.[/i]

Est-ce là la jeune fille dont tu voulais nous montrer la valeur, Alexiel ? Cette forcenée n'a guère l'air de te porter dans son coeur et, pour t'attaquer de la sorte, elle ne doit pas avoir de cervelle non plus !

Il se mit à rire, suivit en cela par son compagnon. Alexiel ne dit rien cachant la rage qu'elle avais d'entendre parler de sa sœur comme cela, mais s'approcha de sa soeur.

Aniélis... dit-elle en se baissant vers elle.

Laisse-moi !cria celle-ci en la repoussant. Aniélis se releva et courut vers la sortie du temple. Sans écouter ses appels son regard devant de plus en plus triste qu'elle s'éloigniais, sa sœur sortit et traversa les rues, fendant la foule, jusqu'à quitter la cité. Là, sur le rivage, elle s'arrêta, haletante, et tomba à genoux.

Alexiel suivait les directives, après tout elle n'étais qu'une jeune débutant qui devait montrée ses preuve, preuve qu'elle pourrais être utile à Athéna. C'est donc sans hésitation qu'elle s'occupais des taches qu'on lui confiait ne restant que sur un espoir: "Que ce qu'on lui avait appris sur Athéna soit vrai, que cela puisse un jour ,si elle en montrait l'exemple à sa sœur, les réunies pour a nouveau ne plus se séparées. Elle repensais à ses début, à la tristesse d'avoir été séparée de sa sœur contre son choix, mais elle avais été bien accueillit à Athenne, on l'avais bien traitée et elle pouvais progressé alors qu'elle et sa sœur stagnais , elle avais donc décidée de devenir un exemple pour sa sœur et montrée les capacités des gens de Cnossos. C'est alors qu'une larme coulais contre son grée qu'elle vie des ordres arrivées... des attaquant? Oui c'étais bien cela! Elle alla se regroupée avec ses ainées et les autres membres de l'expédition, les ordres étais claire : sécuriser les lieux de pouvoir.
C'étais principales des grec mais très vite des guerriers bien plus habilles habillées de noir arrivais, c'est alors que leurs ainés ordonnèrent de rester à l'arrière et de ne s'occuper que des grec et de laisser ces guerriers en noir aux ainées. Le combat dura bien longtemps, Alexiel cherchais du regard sa sœur, sa famille sa seul famille, sans la voir elle se battais comme jamais et mettais en pratique tout les choses que l'académie lui avais apprit. Puis sans comprendre pourquoi les guerriers en noir se repliais, Alexiel ne savais pas pourquoi mais elle suivis ses ainées a leurs poursuites, tranchant les grec qui gênais son passage. La elle s'arrêtais essoufflée et les regardèrent partir en bateau... et la de loin elle la vie elle ne pouvais pas en doutée... sa sœur partais de plein gré avec eux, non pas menacée mais de son plein grée. Alexiel étais trop loin pour les rattrapés elle le savais elle ne put que la regardée partir, des larmes coulant sur son visage de marbre.


- C'est son choix, tu ne peux rien y faire. Il posa sa main sur son épaule autent pour la retenir que pour l'apaiser

- Je sais, mais je peux la sauvée... j'y arriverais... elle reviendra.. on sera a nouveau ensemble quoi que cela m'en coute!

Alexiel leva la tête les yeux coulant de larmes sur ses joues et hurla :

- Vous m'entendez ?! Athéna Déesse toute puissante écoute mon serment ! Je vous servirais de tout mon corps, de toute mon âme sans jamais faillir... mais JAMAIS! au grand JAMAIS je n'abandonnerais ma sœur et je ferais tout pour la menée à vous.. alors je vous en conjure.. faites qu'elle reste en vie. elle rebaissa la tête et sécha ses larmes pour enfin la relevée impassible tel la guerrière qu'elle devais être.

- Tu t'es bien défendu pour une débutante.

Peux après ils furent rappelées pour embarquer en direction d'Athenne pour parler de cette attaque. Alexiel resta sur le pont accoudée à une balustrade a regardée les flot pensant à sa sœur, qu'elle devais la ramenée avec elle, réglée cette erreur Elle leva la tête pour séchée ses larmes et c'est la qu'elle la vie pour la première fois, la chevelure de Bérénice une constellation, elle brillais brillais plus qu'à son habitude. Cette constellation brillait d'une si intense lumière que pour la première fois elle put le discernée sans avoir à y réfléchir. C'est peux après qu'elle tomba de fatigue dans la cabine commune où elle alla finalement se reposée avec les autres pour ce remettre de ses blessures jusqu'au retour à son nouveau "chez elle" maintenant que sa sœur n'étais plus à Cnossos

_________________


Antiope   - Thésée (23) - Pirithous (19) - Hippolyte (15) - Démophon (10) - Virbius (7)
Revenir en haut Aller en bas
 
Alexiel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alexiel's Dolls - Petite Mackenzie P.6 [Momoko]
» [PRESENTATION] Alexiel Le Neko
» WE chez Alexiel & Etoile + meeting chez Lillycat
» Les Couturages D'Alexiel Le Neko*TOUT PLEIN DE CHOSES !!*
» [BeBoys by Alexiel] NEWS 19/08 Bas P.25

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GodWarriors - Le Sanctuaire d'Athéna :: Le sanctuaire d'Athéna [RP] :: Les Apprentis d'Athéna-
Sauter vers: