Forum du clan Athéna
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Melankomas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Antiope

avatar

Nombre de messages : 4854
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Melankomas   Jeu 23 Aoû - 12:31

Mon nom le plus connu est Melankomas de Caria, je suis un athlète, l'un des 4237.
Hélène libre, issu d'une riche famille, ma prédisposition au sport, sans doute due a mes origines Messéniennes,
fut vite remarquée et developpée par divers précepteurs.

L'un d'eux, Akelion le borgne, fut tel un père pour moi. Blessé et capturé lors d'une guerre, il appartenait depuis
a notre famille. Mes parents véritables brillants souvent par leur absence, père vaquait a ses occupations et mère
délégant notre éducation car nous étions 5 frères et 4 soeurs.
C'est donc Akelion qui m'initia aux joies de la lutte et au manimant des armes.

Depuis, j'ai participé a de nombreux jeux, Pythiques, Néméens, Panathénées et Isthmiques notamment.
Ma discipline de prédilection est le pugilat, mais je ne rechignais pas a participer aux courses à pied,
lancers, pentathlon, lutte, pancrace, courses de chars et autres courses montées.

J'y ai gagné tout ce qu'un champion peut espéré, de la couronne d’olivier sauvage,
a un ruban de laine rouge, en passant par la tænia, la couronne de céleri ou de pin et
la branche de palmier. J'ai remporté bien plus de titres que Milon de Crotone et Léonidas
de Rhodes réunis!
J'y ai aussi amassé une fortune colossale. Mais cette fortune avait un prix, j'ai concurru pour
diverses villes, chaque fois en changeant de nom pour ne pas subir le courroux des supporters.
Perdant par ce fait l'honneur et la gloire qui auraient pu faire de moi un dieu vivant!

Je ne recherchais pas cette gloire, j'étais heureux ainsi! Mais de tragiques laissèrent leur profonde empreinte
sur moi. Akelion mourrut sous le fouet, convaincu de tricherie alors qu'il n'en était rien. Ma femme, la douce
Eidos, fille d'Akelion, alla le rejoindre suite a une couche difficile.

Veuf et orphelin je devint amer et colérique. délaissant les stades pour faire parler
de moi dans les troquets et les tavernes des bas quartiers, m'a notoriété nouvelle s'étendait jusqu'au geole d'Athène.
Bataille d'ivrogne, rixte de saoulards, bagards de poivrots, bastonnades d'alcooliques devenaient mon lot quotidien.

C'est un de ces fameux lendemain, surement vécut par les plus enhardi d'entre vous, que survint l'évènement:
Je me reveillais au pied du temple d'Athéna, c'est la qu'eurent lieu les retrouvailles inattendues. Ma douce Eidos etait
là, juste au dessus de moi. Vision ethilique ou réalité?
Bien que je fut déja venu en ce lieu c'est la premiere fois que je me rendais compte que la representation d'Athéna, sa
statue de marbre blanc ornant l'entrée du temple avait les traits de mon aimée.
Coincidense ou signe divin, quoi qu'il en soit celà changea ma vie.

Aujourd'hui je ne suis plus l'ombre de ce que je fut. Hanté par mes erreurs passées, je possède une fortune
immense mais n'en joui point. Las de ma vie égoiste et surfaite, l'expérience me fait amerement
regretter mes choix passés, c'est pourquoi j'ai dédié mon immence fortune a l'édification d'un temple a
la gloire d'athéna, a l'achat de papyrus anciens pour les érudits de la cité, je suis aussi le méscène
de divers artistes. Bref je restitue ma fortune a qui de droit, je la troque pour la plus grande gloire de
ma citée. Les Dieux puissent ils me pardonner mes fautes, puissent ils accepter que je les servent humblement.

Je ne sais si les Dieux m'ont pardonné, mais leur humble représentant sur terre, le prêtre Ignasse me proposa d'enseigner
la lutte et le pugilat a de jeunes élèves. C'était me dit il, une tache importante au service d'Athéna. J'acceptais cette
responsabilité avec joie, j'étais fébrile a l'idée de commencer. C'était une façon pour moi de renouer avec mon passé.
Les jours passèrent, j'étais enfin heureux a nouveau. Mes élèves étaient un peu comme mes enfants.
L'un d'eux en particulier, Aegis, qui avait un talent iné pour le combat.

Le jour de ses 8 ans, un jeune homme d'apparence plutot frele vint le chercher. Il prétendait pourvoir a l'entrainement
d'Aegis. Je m'insurgeais devant des propos aussi abhérrant. L'étrangé resta calme et me demanda:
Tu as l'air de douter de mes capacités, puis je te proposer un combat. Le gagnant sera sans doute la personne la plus ameme
de poursuivre l'education d'Aegis. J'acceptais, sur de ma victoire.

L'étranger ne se defit pas de son manteau, il ne se prepara pas non plus a combattre.
- Prépares toi! lui criais-je.
-Je t'attend. souffla t'il.
Je m'élançais pour le plaquer au sol, mais vif comme l'éclair il m'esquiva. Jamais je n'avais vu bouger qqn aussi
rapidement. Il me fallait le provoquer au corps a corps.
-Tu es rapides, lui concédais-je. Mais même le plus rapide des moustiques ne peut vaincre un tigre!
A peine ma phrase terminée qu'un upercut m'envoya mordre la poussière de l'arène.
C'est avec peine que je pu me relever. Mon adversaire sur de sa victoire se dirigeait deja vers Aegis.
-Ce combat n'est pas terminé, je dois toucher encore le sol par deux fois avant d'être vaincu. Parvint-je a articuler entre deux crachat sanglant.
-Etonnant, je ne pensais pas que tu t'en releverrais de sitot! me dit il.
-Puisque tu incistes, je vais donc recommencer...
Il se préparra a me frapper une seconde fois, je ne regardais pas ses mouvements mes ses yeux. Le regard trahi toujours
le moment ou un guerrier s'élance. Il se rua a nouveau sur moi.
Je bloquais son bras de ma main, mais cela n'arreta pas son mouvement. Non seulement je fut projetté, mais ma main fut
brisée. Je me relevais péniblement, douloureusement.
Tu as brisés ma main guerrier, mais pas ma volonté!
L'etrangé alla me frapper une troisième fois. Je ne pouvais plus rien faire, je le savais. J'y risquais même ma vie.
Il s'élança, s'en était fini de moi, je fermais les yeux me resignant a l'inévitable.


Le coup ne venait pas, avait il eu pitié? Avait il arreté son attaque? J'ouvris les yeux pour comprendre. Aegis, se tenait
debout devant moi. De ses deux mains, il avait réussit a bloquer ce poing meurtrier.
-Je reste avec mon Maitre et je compte m'assurer qu'il ne touchera pas le sol une troisieme fois. Dit il avec une
determination que je ne lui connaissais pas.
-Vraiment prometeur ce petit, marmona l'etrangé comme pour lui même.

Aegis se jetta les deux pied en avant sur l'étrangé qui esquiva aisément l'attaque. Mais Aegis profita du deséquilibre créé
pour lui faucher les pieds. Il venais d'envoyer son adversaire a terre... L'élève avait deja dépassé le maitre!

-Tu m'as surpris petit, mais ca n'arriverra pas une deuxieme fois.
-Gardes donc tes discours, ils n'impressionnent que toi.

Aegis recommença son attaque, les deux pieds en avant. Mais cette fois l'étranger ne perdit pas l'équilibre, Aegis ne pourrait
plus le faucher. Il attrapa le manteau de l'etranger pour lui descendre celui ci a hauteur du coude. Entravé par ce lien, il ne put
qu'encaisser les coups furieux d'Aegis. Le temps de déchirer son manteau, celui ci était a terre une seconde fois!

Sans son manteau on pouvait decouvrire une superbe armure, l'étranger se presenta:
- Je suis Ycariote, gardien du sanctuaire. Mélankomas, Aegis vous n'avez pas l'air de comprendre, je ne vous veux aucun mal,
il est des chose en ce monde qui vous depassent encore.


Je vais vous vaincre pour vous prouver ma force, je vous laisserai la vie sauve en esperant gagner votre confiance. Je vous
entrainerais ensuite pour gagner votre coeur. Sur ces paroles presque poétiques, Ycariote s'enflamma, une aura grandissante
l'entourrait. Il était... impressionnant. Comment qqn de si frele pouvait il dégager une tel sensation de puissance.
Son aura rayonnait ensuite ce fut le noir pour moi.

A mon reveille Aegis était a mes coté, entousiaste.
-Venez me dit il ca va vous plaire. Il y a des gens tres fort ici. On va s'entrainer et devenir comme eux meme plus!
-Doucement lui demandais-je, combien de temps ai-je dormi?
-Trois jours maître!

C'est ainsi que je debutais en temps que chevalier d'Athéna.

_________________


Antiope   - Thésée (23) - Pirithous (19) - Hippolyte (15) - Démophon (10) - Virbius (7)
Revenir en haut Aller en bas
 
Melankomas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Melankomas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GodWarriors - Le Sanctuaire d'Athéna :: Le sanctuaire d'Athéna [RP] :: Les Apprentis d'Athéna-
Sauter vers: